Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 06:01

« L’égoprésidence » de Sarkozy selon Fabius

Posté par tatun le 15 janvier 2010

id200389715sarkoepa13460700rupg0jpg.jpgLe député socialiste Laurent Fabius décortique les cinq ressorts de “l'égoprésidence” exercée, selon lui, par le président Nicolas Sarkozy, dans une tribune publiée dans “Le Monde” ce samedi.

Le premier pilier est qualifié de “bougisme” par l'ancien Premier ministre. L'énergie “incontestable” du chef de l'Etat donne finalement le “tournis” et a installé “une sorte de quinquennat de l'agitation, sans objectifs bien hiérarchisés, ni vrais progrès constatés, en particulier dans le domaine économique et social”, ainsi qu'une “confusion entre réforme et régression”.

Deuxièmement, selon Laurent Fabius, “comme M. (Silvio) Berlusconi, M. Sarkozy s'est emparé des codes et des outils de la démocratie médiatique”. Il a “toujours sur le feu trois ou quatre thèmes”, pour en “privilégier” un et “passer les autres à la trappe”.

En troisième ressort, pour le socialiste, “de tous les présidents de la Ve République, il est celui qui aura le mieux protégé les énormes intérêts financiers privés et le moins l'argent public: les déficits sont abyssaux”.

La quatrième pratique de Nicolas Sarkozy consiste à “considérer que tout responsable peut être, sinon ‘« acheté », du moins neutralisé”, une méthode officiellement appelée “ouverture”, poursuit Laurent Fabius, qui dénonce aussi le “court-termisme” du président.

Et cinquièmement, explique le député, à l'approche d'échéances électorales, Nicolas Sarkozy revient à ce qui a “bâti” ses victoires électorales: “insécurité, immigration, identité”, auprès de ses électeurs, “surtout” âgés de plus de 65 ans.

Pour Laurent Fabius, “l'intérêt général a cédé la place à une égoprésidence”: “beaucoup d'agitation, peu de résultats”.

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans posts
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives