Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 18:29
Dans cet opuscule d'une soixantaine de pages, mi-pamphlet, mi-compte-rendu d'entretiens avec Nausicaa Raymond, ce paysan de 75 ans à la retraite depuis 2000, rebaptisé Fernand Buron (qui n'est pas son vrai nom), explique qu'il ignorait sur le moment ce que lui avait rétorqué Nicolas Sarkozy. Mais la scène avait été filmée...

"Valait mieux ! Parce que si j'avais compris, ma pauvre, j'te garantis que ça se serait pas passé comme ça ! Tendre la joue, c'est pas mon genre", lance-t-il, remonté.

"C'est mon gars (son fils agronome au Canada, ndlr) qui m'a appelé du Québec" pour me dire que tout le monde parlait de moi sur internet, poursuit Fernand. "Quand j'ai vu tout le bigntz, quand j'y repense", s'amuse-t-il.

 

Ce respectable agriculteur, père de trois enfants et grand-père de sept petits-enfants, y était allé lui-même un peu fort en 2008 : "Touche-moi pas, tu me salis", avait-il dit au président de la République qui s'apprêtait à lui serrer la main. "Et j'en connais plein qui auraient fait pareil", assure-t-il, avouant se poser beaucoup de questions sur le chef de l'Etat et être en colère.

Et pour continuer sa croisade, le "citoyen Buron" invite ceux qui le souhaitent à le retrouver le 23 février prochain à 12H00 devant le palais de l'Elysée où il présentera officiellement son livre lors d'un "apéro Casse-toi pov'con". Il préconise aussi d'organiser ce genre d'apéritifs tous les 23 du mois jusqu'à l'élection de 2012...

Le livre est préfacé par Jean-Jacques Reboux, militant de la dépénalisation du délit d'outrage, qui avait été mis en garde à vue pour outrage au chef de l'Etat alors qu'il souhaitait un joyeux anniversaire à Nicolas Sarkozy en se faisant passer pour Fernand Buron le 28 janvier 2010.

Des extraits de la vidéo de l'entretien mené par Nausicaa Raymond seront également mis sur You Tube le 21 février. A la fin du petit ouvrage, deux pages vierges de "doléances" peuvent être remplies et envoyées au président, précise l'éditeur.

("Casse-toi pov'con. Le livre qui congédie Sarkozy !" - Fernand Buron - éditions Après la Lune - 64 p. - 5 euros - en librairie le 23 février)

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 18:30
« La tentation de Bordeaux |

09 février 2011

http://pangloss.blog.lemonde.fr/://


le Gang Ben sarko ou le gouvernement des arsouilles…

Grand bruit dans le Landerneau de la magistrature, après la dernière sarkolinade du Fourbe :

Ne reculant devant rien, cette gouape avait pris pour prétexte l’horrible assassinat d’une jeune femme découpée en morceaux par un fou, pour se remettre en selle et clouer au pilori les grippeminauds, ces pelés, ces galeux d’où venait tout le mal, et qui avaient laissé échapper le foldingue.

Le Fourbe leur vouait une haine tenace, comme pour tous ceux qui avaient un diplôme qui ne fut point en peau de lapin, comme le sien.

Il jubilait, devant les étranges lucarnes :

Les responsables des fautes seront recherchés et punis !

le-rastaquouere-1293560869.1297264464.jpg

Réponse de la bergère au berger, les grippeminauds en rébellion avaient rétorqué que le responsable était le Fourbe lui-même, qui, par son irresponsabilité et sa haine hystérique de tout ce qui était service public, les avait privés de tout moyen.

Et les argousins de renchérir qu’eux aussi en avaient par-dessus la casquette, des rodomontades du Fourbe, de ses lubies et de ses lâchetés :

LAFOTAKI ? CELAFOTA !Alors qu’il était le premier responsable du désastre.

Ce que n’avait pas manqué de pointer Galouzeau le fol

http://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2011/02/06/alliot-marie-pornic-villepin-denonce-un-deux-poids-deux-mesures_1475937_823448.html

Déjà, deux escadrons de chevau-légers CRS s’étaient révoltés, devant la fermeture i-né-luc-ta-ble de leurs casernes.

Oui, mais, voilà…c’étaient lesdits chevau-légers CRS qui assuraient la quiétude du Fourbe, lorsqu’il transportait son sarkocircus en province, faisant barrage au vil Peuple pour ne laisser passer que la valetaille sarkolâtre, triée sous la toise – car il exigeait qu’ils mesurassent moins d’un mètre soixante, pour ne point lui faire ombrage – pour assurer la claque.

Avec des préfets verts de peur et pissant dans leurs chausses, de peur de déplaire au minus atrabilaire.

Et à chaque fois, une région toute entière paralysée et mise en état de siège, pour le bon plaisir du Fourbe.

Lesdits chevau-légers l’avaient suavement fait savoir au Fourbe, disant qu’au prochain sarkocircus, ils mettraient la crosse en l’air, en le livrant tout cru au bon Peuple, pour qu’ils le déculottassent.

Et, miracle ! le Fourbe était devenu soudainement très compréhensif :

Les chevau-légers garderaient leurs casernes et leurs primes de sarkocircus…

Mais tout ceci mettait en lumière l’inconscience irresponsable de ce crétin du Danube, qui cherchait des bâtons pour se faire battre :

Eût-il commis cette bourde au joli mois de Mai, et c’était la France toute entière qui descendait dans la rue, comme à Tunis ou au Caire, pour exiger le départ du clan Ben Sarkosy et de leurs nervis.

C’était même à se demander s’il ne recherchait pas quelque échappatoire par lequel, perdu pour perdu, il mettrait la France entière à feu et à sang…

Le mois de Mai restait encore à venir…

Un malheur n’arrivant jamais seul, Alliot Marie la Glace, tant elle était avenante et si primesautière qu’elle eût congelé tout un escadron de cosaques en rut, était devenue Alliot Marie la sangsue, puisque, là où on la posait, elle s’accrochait et se gavait sans retenue.

Avec toujours cet air martial et ce ton tranchant et sans réplique qui faisaient son charme.

Les gazetiers du palmipède paraissant chaque Mercredi ayant révélé qu’elle et son compagnon de ministre (le pauvre homme !) avaient usé des bienfaits du clan Ben Ali, palaces et vols en aéronefs, en pleine tourmente révolutionnaire du Peuple Tunisien.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/mam-dans-un-avion-prete-par-un-proche-du-clan-ben-ali_957785.html

La défense de la Sangsue avait été à géométrie variable, puisque un jour, elle n’était ministre que de huit heures à dix-huit heures, et le reste du temps, jetait sa gourme par-dessus les moulins, comme bon lui semblait.

Pour le lendemain devenir ministre jour et nuit, comme les gendarmes (elle en avait la roideur).Mais ministre de quoi, au fait ? Elle avait usé tant de maroquins sans qu’ils se souvinssent d’elle, étant étrangement étrangère aux affaires de
la France.

http://abonnes.lemonde.fr/afrique/article/2011/02/03/les-francais-d-egypte-se-sentent-abandonnes-par-le-quai-d-orsay_1474446_3212.html#ens_id=1470465

Quoiqu’il en soit, pour le Bon Peuple, la cause était entendue :

Elle aussi en avait croqué. Le Huguenots étaient aux anges et buvaient du petit lait :

Si le Fourbe et sa sarkosaille n’existaient pas, il eût fallu les inventer, tant ils leur facilitaient la tâche !

Et de demander au Fourbe, avec des airs indignés, la démission de la Sangsue

.Mais en priant tout bas, pour qu’il n’en fasse rien…elle les servait trop bien.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/01/97001-20110201FILWWW00592-les-dessous-du-voyage-de-mam-en-tunisie.php

http://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2011/02/02/michele-alliot-marie-meurtrie-ne-compte-pas-demissionner_1474290_823448.html#ens_id=1473787

43752_france-s-foreign-affairs-minister-michele-alliot-marie-delivers-a-spmam-ben-ali.1297264584.jpg

démissionner ? mais de quoi, grands dieux, s’insurgeait-elle.

Elle était de droit Ministre de Tout, à vie, et pouvait se goberger puisque la France entière était leur chasse gardée et leur appartenait.

Et c’était bien là le véritable nœud du problème, de ne pas avoir conscience, tout comme Woerth, de la gravité de sa faute.

Un homme ou une femme d’honneur eût démissionné sur-le-champ.

Ou eût été démissionné, dans une véritable démocratie…

Elle, pas… Sangsue un jour, sangsue toujours.

Le Fourbe était bien encoléré, ne sachant quel parti prendre : S’il chassait la Sangsue, il donnait l’air de se soumettre aux Huguenots, et se mettait à dos les partisans du Roué, Alliot Maristes à tout crin.

S’il la gardait, cette Sangsue-là deviendrait un véritable boulet, qu’il traînerait au pied tout le temps de sa campagne électorale, et donnerait ainsi du grain à moudre aux Huguenots.

Car il en était bien certain, tout comme pour l’affairiste Woerth, les Huguenots ne la lâcheraient pas.

Il avait bien pensé à lui proposer le suicide, pour rebondir sur l’émotion et piloriser ces Huguenots immondes, cause de sa mort.

Mais, tout comme Woerth, elle ne voulait point, et à aucun prix. Laissant entendre que, tout comme Woerth, elle en savait des choses, et les ferait même savoir avant qu’on ne la suicidât.

http://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2011/02/03/robert-boulin-n-est-pas-mort-noye-affirme-un-ex-gendarme_1474322_823448.html

Cerise sur le gâteau, les mêmes gazetiers du palmipède avaient planté leurs banderilles sur Abélard Fillon, qui avait voyagé lui aussi aux frais de la princesse Néfertiti, tous frais payés.

Avec ses cols à manger de la tarte, qui masquaient une froideur inhumaine, ledit Abélard, fort roué en politique et sachant que lesdits gazetiers ne s’aventuraient jamais sans de solides biscuits, avait sans barguigner rendu la chose publique avant qu’elle ne parût.

Afin d’en atténuer le choc.

h-4-2314740-1290510289.1297259669.jpg

Le temps se gâte…je t’adore, moi non plus…

http://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2011/02/08/a-l-assemblee-les-revelations-sur-fillon-sement-le-trouble_1477123_823448.html#ens_id=1473787

Abélard et ses sbires avaient beau dauber sur Mitrââând, qui était la cause de tout et du reste, cela ne leur faisait pas la jambe plus belle.

Mais pour le Bon Peuple, lui aussi en avait croqué. Ce qui arrangeait bien Alliot Marie la Sangsue, et la mettait sur un pied d’égalité avec Abélard

1097392_3_ebf4_le-premier-ministre-francois-fillon.1297259734.jpg

Double-patte et Patachon sur un même bateau…

Le Fourbe lui-même était dans ses petits souliers, depuis que des gazetiers Bruxellois s’étaient étonnés qu’il vînt avec deux aéronefs, à une heure et demi de train de Paris.

http://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2011/02/05/deux-avions-pour-le-voyage-paris-bruxelles-de-sarkozy_1475716_823448.html

On avait enfin découvert le pot aux roses : les deux aéronefs couvraient un voyage prétendument privé du Fourbe aux Amériques, aux frais de
la Princesse.

http://www.europe1.fr/Politique/La-viree-en-avion-de-Sarkozy-a-New-York-404845/

Lui aussi en croquait, mais cela, tout le monde le savait…

Mais tous ces remugles étaient l’arbre qui cache la forêt :

La saga du Clan Ben sarkosy

On parle beaucoup de conflits d’intérêt dans la vie politique, ces derniers temps.Des amitiés du Fourbe avec le milieu de la finance et des médias, de l’affaire Woerth-Bettencourt aux récentes révélations de Martin Hirsch, en passant par les vrais-faux émois de Carlita, sur commande.

Mais les gazzetiers “officiels” oublient -mais, est-ce vraiment un oubli?- d’autres réalités.

Ils nous abusent à longeur de page par de petits grappillages, d’avantages en nature et de vols d’aéronefs, mais ce ne sont que billevesées, fariboles et calembredaines mutines, en regard des autres réalités, beaucoup plus effrayantes, mais soumises à l’Omerta. Alors que le déficit prévisionnel de la Sécurité Sociale a été annoncé cette semaine et qu’une diminution des remboursements est d’ores et déjà programmée, il est temps de se pencher sur le secteur de la santé, de comprendre son fonctionnement, et surtout, d’en connaître les acteurs.sarkozy-en-lunettes-noires1244345551.1297265752.jpg

Cosa Nostra…

Le Pôle Emploi, né de la fusion de l’ANPE et de l’ASSEDIC, sur une idée du Fourbe, compte 50.000 employés

La Sécurité Sociale, comprenant l’assurance maladie, l’assurance vieillesse et les URSSAF compte 120.000 employés.

Ces deux organismes ont été concernés par une réforme récente concernant les Complémentaires Santé.

Ainsi, depuis le 1er Janvier 2009, 170.000 employés ont été contraints de résilier leurs contrats avec leurs mutuelles pour adhérer à une” mutuelle employeur obligatoire”.

Ceux qui ont des enfants ont également été obligés d’inscrire ces derniers sur le nouveau contrat. (sauf s’ils étaient déjà ayants droits sur le compte du conjoint, via une mutuelle employeur obligatoire).

On peut appeler ça un passage en force…

C’est une conséquence de la loi Fillon de 2003.

Ce qui est encore plus étonnant, c’est de constater que c’est le même organisme qui a remporté les deux marchés.

On ne connaît pas les modalités des appels d’offre, mais on s’étonne de voir que c’est le groupe MALAKOFF-MEDERIC qui a raflé la mise, obtenant d’un coup, d’un seul, 170.000 adhérents supplémentaires, sans compter le sayants droits…

Ajoutez à cela les 800.000 salariés CHR (café-hotellerie-restauration) qui sont entrés dans le dispositif en Janvier 2011…

C’est encore MALAKOFF-MEDERIC qui a remporté lemarche.

Revenons donc sur l’histoire de cette compagnie d’assurance et de prévoyance pour comprendre un peu mieux les enjeux.

guillaume-sarko-affiche.1297258768.jpg

Cosa Nostra…

Pour vous donner une idée du poids de MALAKOFF-MEDERIC sur le marché Français, c’est le N°1 des groupes paritaires de protection sociale, N°2 de la retraite complémentaire et N°3 en santé collective (classement Argus de l’Assurance).

Le groupe est né de la fusion de MALAKOFF et de MEDERIC le 30 Juin 2008, soit six mois avant la mise en place du dispositif “mutuelle obligatoire employeur”, pour la Sécurité Sociale et le Pôle Emploi.

Ainsi, dès le 1er Juillet, le Président de Médéric a cédé la place pour laisser seul aux commandes du groupe, le président de MALAKOFF.

Un sertain Guillaume Ben Sarkosy…

Ce dernier est loin d’être un inconnu :

au MEDEF de 2000 à 2006, il a été aussi vice-président dela CNAM de 2004 à 2005.

Guillaume Ben Sarkosy, comme son nom l’indique, tiens! quelle surprise! v’la le hallebardier! est le frère du Fourbe.

Et puisque nous évoquons la fratrie Ben Sarkosy, intéressons-nous maintenant au troisième larron:

François Ben Sarkosy

Pédiatre de formation, il a abandonné la pratique de la médecine pour se consacrer à l’industrie Pharmaceutique - beaucoup plus rentable - depuis 2001.

Ainsi, il siège au conseil de surveillance de Bio AZlliance Pharma et est devenu le Président d’AEC Partners dont une des missions est le conseil aux fonds d’investissement.

505259756244493872b7709a8a01b536.1297258828.jpg

Cosa Nostra…

Par ailleurs, François Ben Sarkosy a également lancé une chaîne de télévision spécialisée dans la santé sur internet…finacée par le laboratoire Sanofi…

Du producteur au consommateur.

Ajoutons à cela ses relations avec le groupe Paris Biotesh Santé, l’un des pratagonistes de l’affaire de l’Arche de Noé, et on l’aura compris, l’homme a tissé sa toile :

Il fait partie aujourd’hui des plus puissants loyistes de l’indsutrie pharmaceutique, dont Roselyne Bachelot est un rouage efficient.

43490-roselyne-bachelot-637x0-1.1297258879.jpg

Cosa Nostra…

D’ailleurs, le grand Plan Alzheimer, lancé par le gouvernement est un très joli cadeau de quelques centaines de millions d’Euros, un aubaine, pour le secteur dont il défend les intérêts.

Et maintenant, Mesdames et Messieurs, la vedette Américaine! celui dont on ne parle jamais, le cerveau, l’éminence grise qui tire toutes les ficelles du quarteron et distribue les rôles :

Olivier Ben Sarkosy

(demi-frère du Fourbe) qui co-pilote depuis Avril 2008 l’activité mondiale des services financiers de Carlyle.

carlylegroup2.1297259928.jpg

Cosa Nostra…

Le groupe Carlyle est une société d’investissements américaine, fondée en 1987, basée à Washington D.C.

Il est présent dans de nombreux domaines d’activités, comme l’aéronautique, la défense, l’industrie automobile et des transports, l’énergie, les télécommunications et les médias.

Ses investissements sont essentiellement situés en Amérique du nord, en Europe et en Asie du Sud-Est.

Le groupe possède 89.3 miliards de dollars de capitaux propres, et il emploie plus de 515 professionnels de l’investissement dans 21 pays.

les différentes entreprises de son portefeuille emploient, quant à elles, plus de 286.000 personnes dans le monde, et Carlyle a environ1.100 investisseurs répartis dans 31 pays à travers le monde.

olivier-ben-sarkosy.1297260013.png

Cosa Nostra…

pour rappel, le groupe Carlyle a ou a eu parmi ses membres actifs et dirigeants:

l’ancien premer ministre GB John Major

James Baker, ancien secrétaire d’Etat Américain

Georges Bush Père ancien directeur de la CIA, ancien président des USA (ils n’ont pas voulu du fils : trop nul, juste bon pour déclarer la guerre)

Frank Carlucci, ancien directeur de la CIA et secrétaire de la défense USA

Karl Otto Pöhl, ex-président de la Bundesbank

la famille Ben Laden (ben…oui…)

et plusieurs chefs d’états et de gouvernements.

Non, le groupe Carlyle n’existait (pas sous ce nom), le 11 Septembre 1973, à Santiago du Chili.

Le groupe Carlyle n’est pas côté en bourse, et n’est donc pas tenu de communiquer à la Securities and Exchange Commission (chargée de veiller à la régularité des opérations boursières de Wall Street), pas plus que le nom des associés, actionnaires, ni le nombre de leurs parts respectives.

Nous avons donc Quatre frères :

le cerveau pilote l’activité mondiale des services financiers d’une multinationale tentaculaire.

le second (le moins doué des quatre, mais vu l’asservissement de la classe politique, un manche à balai estampillé UMP eût été élu…) est en charge de l’exécutif de la France, c’est notre Rastaquouère.

le troisième à la tête d’un des plus gros groupes d’assurance santé.

et le quatrième qui sert les intérêts des laboratoires pharmaceutiques.

Si cela ne s’appelle pas un conflit d’intérêt, je veux bien me faire moine (si possible en Chartreuse, à la distillerie….)

Pourtant, les gazettes en parlent peu (ou pas), et préfèrent gazouiller sur le factice, le clinquant, le bling-bling du Fourbe et de ses acolytes.

On peut légitimement nourrir des inquiétudes sur l’avenir de notre cher et vieux Pays.

les réformes engagées depuis 2004 ne font que confirmer sa détérioration et on peut prédire un démantèlement, à marches forcées, de toutes nos structures sociales et des services publics.

Et on pose la question aux Papistes - non point le bétail sarkolâtre, qui bêle aux ordres - mais aux Papistes authentiques, ceux qui mettaient en vertus cardinales l’Honnêteté, l’Ordre, le Travail, et qui découvrent avec consternation une France livrée aux margoulins, à l’anarchie de l’insécurité galopante, et aux affairistes du Fouquet’s Club.

Nont-ils point le sentiment de s’être laissé couillonner profondément (c’est un euphémisme…), en donnant le pouvoir absolu au gang Ben Sarkosy, ce quarteron d’aventuriers rapaces, nuisibles et corrompus, qui mettent la France en coupe réglée?

gang-sarko-brothers.1297259134.jpg

Cosa Nostra…

A DIFFUSER SANS MODERATION [
Repost 0
Published by L'archipélien - dans document
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 18:22
Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 15:10

Une bombe. C’est vrai on parle souvent de bombe, mais celle-là est de taille. Lagarde, celle qui avait pour directeur de cabinet à l’économie, un fraudé fiscal condamné pour tel à payer plus de 600 000 € avec pénalités pour mauvaise foi, et ceci alors qu’il était en poste au ministère, comme si on nommé Béribéri à l’intérieur, ce certain Richard aujourd’hui à la tête de FT pour le remercier d’avoir truandé le fisc, ce qui nous donne l’ambiance de ce ministère et des amis du pouvoir, Lagarde, donc, la marquise à vélo, a menti et a permis un accord illégal, un jugement arbitral illégal, l’enrichissement illégal de Bernard Tapie et pour plusieurs centaines de millions d’euros. Le pouvoir, l’Etat a spolié les citoyens au profit d’un individu récidiviste, multi-condamné, parjure, tricheur, acheteur de match et d’arbitre, fraudeur fiscal et douanier, couleur d’entreprises, requin, menteur, hâbleur, grossier, insultant, arrogant, créateur de chômage, pilleur de sociétés etc.

Ni la presse, ni les media habituels, ni l'Assemblée Nationale ne l'ont crié sur les toits et cette extravagante histoire ne semble pas passionner cette élite. Qu'un pouvoir utilise l'Etat à son détriment au profit d'un seul individu, un escroc, qui n'a que seule qualité d'être proche du président de la république ne les intéresse pas. Que ce soit illégal, en plus, ne les motive pas à faire les gros titres. Que nous nous rapprochions à grands pas d'une république bananière (voyage au Maroc, en Tunisie, en Egypte, dans des villas payées par des milliardaires comme Wolfeboro, ou le Mexique), le Paloma ne les secoue pas. J'en suis effaré.

Tous les journalistes ne sont pas à mettre dans la même case, puisque Les Echos et Marianne en ont parlé : Les magistrats dénoncent l’arbitrage privé dans l’affaire opposant le Crédit Lyonnais et l’homme d’affaires Bernard Tapie sur la vente d’Adidas en 1993. L’Etat étant engagé, cette procédure aurait du passer devant les députés et qu’il y a donc un « un défaut d’autorisation législative ». 

La Cour ouvre donc ainsi un recours pour remettre en cause les millions d’euros d’argent publics qui sont tombés dans la poche de l’homme d’affaires.

Ce document a été transmis à la commission des finances le 3 février, a eu un débat le 8. Nous sommes le 11 ! L'information instantanée et universelle n'est pas pour celle-ci. Ce n'est pas assez important que de verser illégalement 240 millions d'euros sur nos deniers pour un escroc.

La Cour des Comptes pointe un second manquement au droit. Outre la question de l’arbitrage, les magistrats dénoncent « la rédaction actuelle du protocole et de ses annexes, qui fixent des conditions très strictes et cumulatives, ne permet pas de faire bénéficier le Crédit Lyonnais de la garantie du CDR (NDLR : le véhicule de défaisance du Crédit Lyonnais) ». En clair : ce n’est pas au CDR, donc à l’Etat de payer pour les pots cassés sur cette affaire. Bref, note le document « sur le dossier Tapie/Adidas les dysfonctionnements ont été caractérisés. »/Présenté mardi 8 février dernier aux députés de la commission des Finances, le document a fait l’effet d’une bombe.

Evidemment, Charles de Courson a retrouvé des couleurs. « Dans cette affaire, le gouvernement a tort juridiquement et politiquement », s’est-il emporté, invitant ses collègues à mettre définitivement fin à de telles pratiques en légiférant de sorte que « l'on ne peut recourir à l'arbitrage sans une disposition législative ».

Autre grand pourfendeur de l’arbitrage, Jérôme Cahuzac, président socialiste de la commission des Finances, a rappelé l’importance de la responsabilité du gouvernement et de l’Elysée dans cette affaire engageant l’argent public, dont les députés sont pourtant comptables. Pour le député PS de Gironde, le gouvernement n’a évidemment pas saisi le Parlement. Et pour cause : « Imagine-t-on une majorité se dégager pour permettre un enrichissement supplémentaire de Bernard Tapie de 200 millions d'euros ? Jamais ! »

Et d’asséner : « Si le Parlement n'a pas été consulté comme il aurait dû l'être, c'est parce que cette opération, pour être menée à bien, supposait qu'elle soit faite en toute discrétion ». Avant de porter l’estocade à Christine Lagarde avec laquelle il s’est longuement affronté sur la question Tapie : « Par ailleurs, considérer la lettre du ministre de l’Économie et des finances comme justifiant l’appel en garantie du CDR ne tient pas. Une lettre ministérielle, quelle que soit la qualité du signataire, n’est pas supérieure à la loi. Il fallait donc clairement aller devant le Parlement. Juridiquement, c’est clair. Politiquement, chacun est libre de juger. » 

Désaccord de taille avec l'article de Marianne, Tapie n'a pas du tout été spolié, c'est une légende. Je vous renvoie au document ci-dessous qui est gratuit et qui le prouve. En copie deux pages du rapport. Attendons la suite. Sue va-t-il arriver à madame Lagarde ? Et à celui qui lui a ordonné d'exécuter cette transaction illégale ?

L’affaire Tapie

 

par imohtep sur agora vox

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 06:20

Les experts en glaires présidentielles de "l'humepet" trouvent le cacalingae présidentiel  plutot sain.En Paillé c'est Copé  !

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 11:43

 

 

 

 

 

 

 

SARKO DEGAGEZ !!!!!2825734-copie-1

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 17:30

On comprend bien mieux pourquoi Fillon défend l’inoxydable MAM, sans oublier le ministriculet Ollier (et ses géniteurs, dans une monocratie à vocation héréditaire c’est de juste que toute la famille profite). On vient de découvrir que le facétieux Fillon , un pur produit RPR masqué par une mine austère et une bonne opinion incompréhensible car il applique à la lettre le programme de destruction massive de notre société initié par Nicolas Sarkozy au profit du Premier Cercle, vient de profiter lui aussi d’une de ces démocraties qui borde la Méditerranée.

Pour Fillon c'est la totale (Libération) : François Fillon a été hébergé par le gouvernement égyptien pendant ses vacances de fin d'année et a emprunté un avion "de la flotte gouvernementale" du pays pour une excursion, a annoncé Matignon mardi, dans un communiqué publié à la suite d'informations du Canard enchaîné.

En pleine tempête sur les vacances tunisiennes de la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie, le Canard enchaîné rappelle que le Premier ministre français s'était rendu à la fin de l'année 2010 en famille en vacances en Egypte, à Assouan.

C'est à cette occasion qu'il s'est rendu pour une excursion à Abou-Simbel, qui abrite deux temples de l'Egype antique, à bord d'un avion appartenant à Hosni Moubarak, poursuit le journal/Dans un communiqué publié "dans un souci de transparence" avant même la parution en kiosques de l'hebdomadaire mercredi, Matignon apporte plusieurs "précisions" sur ce voyage, effectué du 26 décembre 2010 au 2 janvier 2011./"Le Premier ministre a été hébergé lors de ce séjour par les autorités égyptiennes. Le Premier ministre, toujours à l'invitation des autorités égyptiennes, a emprunté un avion de la flotte gouvernementale égyptienne pour se rendre d'Assouan à Abou Simbel où il a visité le temple", indique le texte de Matignon.

"Il a également effectué une sortie en bateau sur le Nil dans les mêmes conditions" c'est-à-dire en tant qu'invité."

Notons qu'il a pris fromage et dessert : avion, bateau, résidence, excursion. La complète, le menu royal. Et ce dans un pays où l'on vient d'apprendre que le clan Moubarak aurait une fortune estimée à 45 milliards de dollars, où il était prévu que son fils lui succédât (tout comme Prince Jean dans les Hauts-de-Seine), où c'est l'état d'urgence avec censure et restriction drastiques des libertés, il est assez honteux de bénéficier des privilèges volés du pouvoir en place.

Notons cette hypocrisie absolue de nous dire que c'est par transparence que Matignon communique, par transparence ! Il ne cesse de nous prendre pour le peuple le plus demeuré de la terre. Ce voyage a eu lieu du 26 décembre au 2 février. La transparence c'est avant pas après, donc le 17 décembre par exemple quand un jeune s'immole ce qui ne va perturber les vacances du Premier Sinistre. La transparence c'est avant pas après un mois. la transparence ce n'est pas juste avant une publication par le Volatile. Tout le monde supposait que ce qui se passait en Tunisie allait déborder dans les pays voisins. Sauf MAM, sauf Ollier, sauf François Fillon.

Les lignes commerciales c'est pour Angela Merkel, pas pour notre pouvoir. Il nous amuse avec les remboursements des billets ("S'agissant d'un déplacement privé, son billet et celui des membres de sa famille lui sont facturés, sur ses deniers personnels, au tarif établi par l'armée de l'air, conformément à la règle qu'il s'est lui même fixée et qu'il applique à chaque déplacement privé", poursuit le communiqué.). Il faudra d'abord vérifier quand cela a été fait. Avant le voyage, comme pour toute compagnie d'aviation ou alors il y a peu ? Et puis qu'y a-t-il de commun entre un voyage dans un gros porteur, serrés comme des sardines avec des attentes au départ et à l'arrivée et un jet privé ? Il devrait payer le prix de la location d'un zinc privé et non seulement ce que cela coûterait dans une compagnie aérienne classique. C'est sûr qu'ainsi le pouvoir d'achat progresse. On paye un ce qui vaut dix ou vingt ou cinquante.

Au fait, peut-on dire lorsque l'on se fait offrir des vacances par un corrompu qui a spolié son peuple et a rempli ses geôles d'innocents, que c'est du recel de corruption, que c'est le mélange des genres, que c'est irresponsable et honteux, que ce sont des amitiés sulfureuses, que c'est profiter de son statut ?

Pour sûr, comme dit plus haut on connaît maintenant la raison de la défense tonitruante ( il y a truand dedans) de MAM et Ollier, par Fillon.

Mais il y a aussi une suite au voyage de Nicolas Sarkozy et le Falcon à Bruxelles. En fait c'est parce notre infatigable travailleur, qui est toujours en vacances (Maroc, Cap Nègre etc.) a fait une escapade à New York, et ce en pleines révoltes dans tous les pays du bassin méditerranéen. Et il nous parle d'un Président 24 h sur 24, 7 jours sur 7, un président responsable qui assume, qui dirige, lui, et qui est à la tête du G20 lui. Le Monde : Nouvel épisode dans la saga des avions gouvernementaux : France Inter révèle, mardi 8 février, que le chef de l'Etat est parti, en toute discrétion, à New York le week-end du 5 février. Selon la radio, qui a obtenu confirmation de l'Elysée, Nicolas Sarkozy s'est envolé directement de Bruxelles après le sommet européen de vendredi, pour quarante-huit heures de voyage privé dans la ville américaine où vit une partie de l'année son fils cadet, Louis.

Il est vrai que lorsqu'il prend un avion de ligne, le Falcon doit suivre. Cela avait été le cas lorsque Air Bolloré avait transporté le couple amoureux, là aussi, en Egypte. Il y avait en fait trois avions. Celui de Bolloré et deux de la France. Nicolas Sarkozy avait eu cette extraordinaire phrase : vous auriez préféré que ce soit la France qui paye ? Et non, nous aurions préféré et d'un éviter un parfait conflit d'intérêt que de se faire offrir un voyage par un homme dont le chiffre d'affaire dépend en partie de l'Etat, et ce n'est pas ce qu'il y a de mieux, la connivence entre les milieux d'affaires et le pouvoir, et 2 que vos payiez de votre poche les vacances. Comment peut-on faire de telle déclaration ?

Dozière nous dit puisque le chef d'Etat doit être partout accompagné de son Falcon, je ne vois qu'une solution, soit il paye le coût du Falcon, ce qui a valu à la France une facture pour Estrosi dépassant les 100 000 €, juste pour assister à un cocktail, soit il se passe de vacances et fait venir à ses frais son fils. Du reste il est occupé par son job de président. Enfin, quand il n'est pas en vacances. Ou quand il ne s'occupe pas de l'UMP. Ou quand il ne s'occupe pas des égouts de Cap Nègre. Ou quand il ne lit pas les « Roujon » Macquart, ou la Princesse de Clèves, non pas elle. Ou quand il ne se cultive pas à regarder des films de Pasolini avec Carla Bruni qui s'en va enregistrer à Los Angeles. C'est en France ça ? Et en Flacon ou en A 330.

Sollicité par LeMonde.fr, l'Elysée justifie cette discrétion par le fait que ce séjour était à caractère strictement personnel. Le voyage a été effectué, dans un appareil de l'ETEC (Escadron de transport, d'entraînement et de calibration, qui gère les avions gouvernementaux). Plus précisément, selon France Inter, à bord d'un Falcon 7X, appareil de seize places, acheté en même temps que l'Airbus A330 baptisé par la presse "Air Sarko One" pour remplacer deux appareils gouvernementaux plus anciens.

Cet avion, surnommé "Carla One" par les aviateurs de l'ETEC – car, s'il est réservé au gouvernement, il serait occasionnellement utilisé par l'épouse du chef de l'Etat –, a fait le voyage Paris-Bruxelles, de même que l'avion présidentiel. L'usage de deux appareils pour faire un trajet aussi court avait étonné la presse belge.

Les services de la présidence ont précisé à France Inter que Nicolas Sarkozy, puisqu'il utilisait l'appareil "à titre privé", en a réglé le voyage. Ou plus précisément, qu'il avait réglé le coût d'un billet "au tarif commercial".

Le tarif "commercial" correspond-il à l'équivalent de celui d'un vol régulier, ou à celui appliqué pour un vol privé à bord d'un petit appareil ? La différence est de taille. Si un vol régulier coûte de 1 000 à 4 000 euros en classe affaires, un Falcon 7X coûte plus de 7 000 euros par heure de vol, et louer un appareil de ce type revient à plusieurs centaines de milliers d'euros pour un particulier.

Le Monde nous apprend que l'Elysée indique que Nicolas Sarkozy a payé son billet (2 ou 4 000 euros, chez eux on n'est pas à 2 000 euros près, ce sont des peccadilles), mais Carla Bruni était-elle avec lui ? Sans doute. Alors son billet ou ses bilets ? A voir.

Quoi qu'il en soit, Merkel voyage en classe affaire (j'aime cette phrase puisque pour Nicolas Sarkozy l'Allemagne est un modèle). Qu'a-t-on besoin d'un avion supplémentaire ? Nous ne sommes pas en période de guerre. Il n'y a strictement aucune chance qu'une guerre atomique se déclenche en 24 heures. Et de toutes façons cela ne changerait rien pour nous. Il y a des vols réguliers suffisamment souvent pour qu'une rentrée précipitée puisse se faire. Et enfin nous sommes dans un monde nouveau où il y a des téléphones satellites, la visioconférence (et même face time avec l'iphone4). On n'a absolument plus du tout besoin que le Président de la République revienne dans l'heure. Ni la situation de la France, ni la technologie à notre dfisposition n'autorisent à penser que c'est le bien fondé qu'un avion supplémentaire suive Nicolas Sarkozy en permanence. Ce n'est que du decorum, de la fatuité.

La France a maintenant sa nouvelle compagnie aérienne, spécialisée dans les voyages d'agrément des membres du pouvoir, avec des destinations piquantes, comme les dictatures, les corrompus. Voyagez sur Sarkolandy Corrupt Fly, c'est l'Etat qui régale ou c'est la dictature du coin qui invite.

A mon sens la coupe est bien pleine. Il va falloir la vider.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a un onglet sous le texte. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 10é version du 18 janvier 2011) :
 N’oublions jamais :
  • l’affaire Karachi
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • l’affaire Wildenstein
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • l’affaire de la Jatte
  • l’affaire Pérol
  • l’affaire de l’Epad
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007
  • la circulaire Hortefeux
  • la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
  • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
  • l'affaire Servier
  • l'affaire Bongo
  • la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne et son voyage entre Noël et le jour de l'an
  • les vacances de Fillon payées par Moubarak
 
Sarkozya delenda est !
 
Vignette
 
 par imohtep
Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 12:54

Il se murmure que, si le prévôt mettait autant d'énergie a défendre les intérêts du plus grand nombre qu'il en dépense pour défendre "tè à élie" la  propriété de ses parents, le sort de notre communauté serait en de bonnes mains...Mais  faire de la politique c'est autre chose pour ce  monsieur...Lisez vous même l'extrait d'ouvrage qui suit...

 

"La plupart des politiciens font ce boulot pour l'ivresse du pouvoir, pour se pâmer intérieurement à la vue de  tous ces courtisans, ces larbins® se mettre en quatre pour satisfaire leurs moindres désirs, pour voir les mêmes chier dans leur froc au moindre signe de courroux… Pour le fric, pour le sexe… Pour les bagnoles avec chauffeur et garde du corps, qui font pin-pon, qui prennent les sens interdits, les couloirs de bus et roulent à 200 sur l'autoroute, en toute impunité ! Et au-delà de ces bassesses, pour EN ÊTRE."

 

 in ,les Oligarques d'hervé kempt

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 19:33
Un jour il se proclame président du monde, le lendemain il racle les caniveaux d’un fait d’hiver dans une France réduite à ses débris pathétiques de violence et de désir de vengeance.
 
A jouer ainsi le grand écart entre la mégalomanie et son abaissement dans un quotidien réduit à sa caricature sanglante, notre président s’écartèle par manque de discernement dans une course à l’émotion, là où il croit conquérir le peuple…
 
Loin des exigences sociales, les aboiements sécuritaires résonnent dans ce qu’il y a de plus vil, de plus irrationnel dans les bas fonds d’un pays. Car ils ne règlent rien et ne sont qu’une récupération de la bonne conscience par cette sorte de voyeurisme malsain qu’on répand partout plutôt que de répondre avec calme et méthode aux questions de sécurité que des citoyens se posent légitimement.
 
Mais, hélas, peut-être a-t-il raison, peut-être le peuple se réduit-il parfois à cette masse informe livrée à des pulsions contradictoires comme l’Egypte nous le montre aujourd’hui : Il n’y a jamais eu le bien d’un côté, le mal de l’autre mais plutôt des hommes déchirés par le sens qu’il convient de construire, un chemin toujours à ouvrir vers plus de civilisation.
 
Et s'il faut parler sécurité que l'on dise enfin que celle-ci ne se réduit pas à la peur de l'autre mais aussi à l'emploi, à la santé, à l'avenir d'autrui...
 
On attendrait ainsi d’un Président un minimum de respect vis-à-vis des principes républicains qu’il est censé représenter plutôt que cette complaisance à se vautrer dans ce qu’il y a de plus glauque pour attirer à lui, dans cette bassesse, un peuple qu’il imagine à son niveau.

Le voici donc qui tance policiers et magistrats pour cette sordide affaire de Pornic. Ainsi ces serviteurs de la République seraient coupables d’avoir permis la libération d’un criminel. Ainsi, le suggère-t-il, porteraient-ils leur part de culpabilité dans ce drame et devraient être sanctionnés !

Ah, les boucs émissaires, comme on les cherche obsessionnellement dans ces petits mondes de la haine, là où on s’offusque si bruyamment des crimes en rêvant de lynchage et de sang ! Notre Sarkozy en est là : Comme idéal de civilisation, il y a mieux.

Car pour en revenir à Pornic, il est facile d’oublier que cet homme, aujourd’hui assassin, ne fut jamais condamné pour meurtre mais pour des vols et un viol commis en prison alors qu’il était mineur !
 
Fallait-il le donc maintenir en détention toute sa vie durant ? Faudrait-il multiplier par dix le nombre de juges et de prisons quand, ne l’oublions pas, on répète à l’envie que les caisses sont vides, que l’Etat doit faire une cure d’amaigrissement ?

Qu’importe ici les réponses que chacun voudra donner : laxisme ou peine de mort, tout le monde peut proposer sa solution.

Mais, hélas, ces solutions ne seront jamais les bonnes aussi longtemps que le crime existera et, soyons lucides, aucun système ne parviendra jamais à l’éradiquer tant il est lié à la transgression, à la folie, au plaisir du mal : La loi est fragile, elle ne peut anticiper le crime qui n’a pas encore été commis et le taire est indigne de celui qui prétend incarner une nation.

Sarkozy veut condamner le crime pas même programmé ! Cet homme est un délirant à la hauteur de ceux auxquels ils s’attaquent : s’il n’était « bien » né, que fût-il devenu ?

Mais Sarkozy s’en moque, il est du camp des « braves gens », de ceux qui ne tuent pas, de ceux qui veulent un juste châtiment des coupables… Il ne veut pas voir les désirs de vengeance, les fantasmes de lynchage, le voyeurisme que cachent ces bons sentiments proclamés.

La justice, la vraie justice, c’est pourtant celle qui donne le vrai visage d’une civilisation.

Le populisme, entend-on sans cesse de gauche à droite... Sans voir que celui qui l’incarne c’est bien ce Président dont la vision ne dépasse pas le quotidien et l’écume écœurante des faits divers.

Petitesse partout, grandeur nulle part

 

Auteur:le nouvel hermès

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 18:30


 
 

29 chevaux à suivre pour le mois de Février 2011

 
 

Spécial fin de meeting à Vincennes

 

  AU TROT

 

PICSOU DE VILLABON 

 Le Prix de L’Ile-de-France en tête. Son « truc » !

 

PRIVATE LOVE 

 Prix de France et de Paris à son programme.

 

QUILON DU CHATELET 

 Va courir en progrès en février.

 

QUOTIENT GEDE 

 Estimé et pas dans ses gains. A suivre.

 

RAZZIA DE VIVE 

 Une jument qui ne cesse de progresser.

 

ROCHE AUX DAMES 

 Un objectif en vue début février.

 

ROYAL DREAM 

 Un futur grand. De gros moyens.

 

SAKURA JIEL 

 Va bien finir par se retrouver pleinement.

 

SEVERINO 

 Un champion, mieux sur 2.100 mètres.

 

SIMBA DE NACRE 

 Très estimé et bichonné par Pierre Levesque.

 

SIMPLY BLUE 

 Remarqué fin janvier, gare à lui !

 

SINGAPOUR 

 De gros moyens et à suivre à Vincennes comme Enghien.

 

SOLEIL DU FOSSE 

 Du mieux fin janvier. Peut trouver sa course.

 

SOURIRE DE VOUTRE 

 Un champion, malheureusement hongre.

 

SUNDAY JET 

 Va finir son meeting en beauté.

 

SWOODIA 

 Pierre Levesque compte la voir gagner une ou deux courses.

 

TALIDA DU VIVIER 

 Estimée et extra au travail. Attention !

 

TCHAO DE LOIRON 

 De très gros moyens et de plus en plus maniable.

 

TILOULOUTE JELOCA 

 Approche doucement de son meilleur niveau.

 

TIMBERLAKE 

 A les moyens de gagner sa course sur la grande piste.

 

TOKYA CHARM 

 A un bel engagement en vue très prochainement.

 

TONIC BLUE 

 A gentiment préparé une course. Les yeux fermés !

 

TOREADOR 

 Un tout bon poulain, tout neuf.

 

TOSCANE DE CORVEIL 

 A montré le bout de son nez fin janvier.

 

TRINITY JIEL 

 Vaut largement un Prix de série…si sage !

 

TRUST DE LEUHAN 

 Un sujet très perfectible au monté.

 

UBRIACO 

 Gros potentiel et ne peut que progresser.

 

UNIVERS TURGOT 

 Le Critérium des Jeunes comme cible.

 

UTICIA 

 A montré qu’elle avait la pointure à Vincennes.

 
 
Repost 0
Published by L'archipélien - dans turfiste
commenter cet article

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives