Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 18:02

Figurez-vous que j’apprécie à la fois François Bayrou et Arnaud Montebourg. Et je ne suis pas la seule au MoDem. Cela peut paraître schizophrène, car l’un est censé représenter le centre et l’autre la gauche du PS. Pourquoi ?

Il y a sans doute un côté mousquetaire, Robin des Bois, tribun, bon orateur, conquérant et courageux dans ces deux hommes. Mais aussi des convergences sur le contenu de leurs propositions (je précise que j’ai lu leurs livres et écouté leurs discours) :

1- sur les institutions, la 6ème République, une garantie de séparation des pouvoirs, plus de pouvoir au Parlement avec une meilleure représentativité des citoyens (dose de proportionnelle), une plus grande implication citoyenne dans la politique, une limitation du cumul des mandats,… Arnaud Montebourg a fondé en 2001 la Convention pour la 6ème république et François Bayrou s’y est engagé aussi dans son projet présidentiel 2007 pour une 6ème république ;

2- Sur la lutte contre la corruption, contre les paradis fiscaux et contre les affaires qui pourrissent la République : Montebourg a comme Bayrou dénoncé les abus de pouvoir, les atteintes à la démocratie, les conflits d’intérêts et les abus de bien public, notamment sur l’affaire Guérini où il a eu le courage de dénoncer les affaires en s’opposant à son propre clan, à la résistance de Martine Aubry prise dans la solidarité d’appareil ;

3- sur la priorité à donner à l’éducation (même si sur les propositions je préfère celles de François Bayrou, qui dépassent les questions de moyens qu’il faut sanctuariser, en proposant des méthodes qui marchent, en impliquant plus les enseignants, en proposant une école des parents etc.) ;

4- sur la finance : la volonté de remettre la finance au service de l’économie en limitant la financiarisation excessive de l’économie trop soumise aux marchés financiers, séparation des banques de dépôt et des banques d’affaire et/ou limitation de la spéculation pour orienter l’utilisation des fonds propres vers les crédits à l’économie, la clientèle (c’est François Bayrou qui a proposé le premier en 2008 de mettre en place une telle mesure, comme celle du Glass Steagall Act américain). Mais François Bayrou n’emploie pas un ton accusateur à l’égard des banques et des banquiers, contrairement à Arnaud Montebourg ;

5- Enfin sur le protectionnisme européen, ils prônent tous deux un échange loyal, c'est-à-dire l’exigence d’un respect de normes environnementales, sanitaires et même sociales imposant une application à tous les produits vendus en Europe plutôt que limitée aux produits fabriqués sur le sol européen. La taxe carbone européenne par exemple. J’en ai fait part dans ce précédent article intitulé « La démondialisation d’Arnaud  Montebourg, qu’en pense François Bayrou ? » et dans celui-ci intitulé « Démondialisation, protectionnisme et sortie de l’euro  ». Même s’ils n’emploient pas les mêmes mots, François Bayrou refusant le terme de « protectionnisme », lui préférant « l’échange loyal », refusant aussi le concept trompeur de « démondialisation », et n’adoptant pas un ton accusateur notamment à l’encontre de la Chine. François Bayrou relativise aussi les choses en revenant aux vraies causes de nos pertes d’emplois industriels. D’après ce rapport de Bercy sur « La désindustrialisation en France », seuls 13% des pertes de nos emplois industriel sur les trente dernières années sont dues aux délocalisations, alors que 28% proviennent de l’amélioration de la productivité et de plus le commerce extérieur de la France est pour 60% avec nos partenaires de l’UE. Il faut donc avant tout redéployer notre tissu industriel, protéger des secteurs de l’économie en produisant plus pour créer des emplois. L’enjeu est surtout là et non dans le protectionnisme. De plus, un protectionnisme européen appliquant une taxe à l’importation aux frontières de l’Europe, même si elle compense une insuffisance environnementale, sociale ou une sous-évaluation monétaire (comme le Sénat américain vient d’approuver un projet de loi visant à pénaliser la sous-évaluation du Yuan), reste dépendant de décisions de niveau européen avec nos partenaires, risque d’être incompatible avec les règles de l’OMC (qu’il serait préférable de revoir), et ne manquera pas en retour se subir des mesures de rétorsion sur nos exportations (sachant que 1 emploi sur 4 en France dépend des importations.

En revanche, le point qui éloigne plus François Bayrou d’Arnaud Montebourg est la question des finances publiques, de la limitation de la dette et des déficits. François Bayrou  a été le premier à avertir des grands dangers que courait le pays en laissant filer ses déficits, cumulant une dette publique insoutenable, qui accroît notre dépendance à l’égard de la finance et des marchés, qui ronge notre croissance (une charge financière à 50 milliards, absorbant tout l’impôt sur le revenu, 2,5% du PIB), qui pèse sur le futur de nos enfants, ne nous donnant aucune marge de manœuvre en cas de crise. Arnaud Montebourg lui prétend que ce n’est pas prioritaire, qu’endiguer le déficit est une mesure libérale et justifie des plans d’austérité nuisibles à la croissance et à nos services publics. Pourtant, si nous n’arrêtons pas là, nous allons droit vers une faillite comme la Grèce, ce sera pire encore pour les Français …

En fait, le discours d’Arnaud Montebourg est beaucoup plus offensif et révolutionnaire (et même réservé à l’égard d’un rapprochement avec François Bayrou) que le contenu de ses propositions qui s’inscrivent plus dans une évolution réformiste que dans une révolution ou un changement de paradigme : plus de régulation, plus de justice sociale et fiscale et aussi plus d’Europe (même s’il se vante d’avoir voté non au référendum constitutionnel). En ce sens Arnaud Montebourg est un homme ambivalent, … et talentueux 

 

 par Marianne

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 05:31

"Notre petit scrognegneu de prézidant qui par une ambition aussi démesuré que vaine a voulu devenir une référence et qui n’est qu’un assemblage de malhonnêteté intellectuelle vulgarité , méchanceté naturelle et arrivisme professionnel :

je ne trouve dans ce personnage qui me répugne de plus en plus aucune noblesse d’âme qui caractérise les vrai chefs"

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 19:28

Par Jean-Pierre Anselme

 

La Mulâtresse solitude. La Mulâtresse solitude.
Les békés ne se contentent pas de piller la Guadeloupe, dignes de leur passé d'esclavagistes, certains expriment ouvertement leur racisme. Telle Sylvie Hayot, samedi dernier, qui accueillit les pompiers venus la secourir par un : « Pa mannyé mwen, sal nèg », (ne me touchez pas sale nègres). Insulte suivie par des crachats, des gifles….

 

 

 



 

Communiqué d'Élie Domota

au nom de l'UGTG (lien ici)

 

« Nous exigeons une justice exemplaire »

 

« Voilà en résumé ce qu’ont subi les sapeurs pompiers venus secourir une automobiliste accidentée à Destrellan – Baie-Mahault. L’un des gendarmes (d’origine africaine) a également reçu une gifle. Et Sylvie Hayot de rajouter qu’elle fait partie d’ une grande famille qui a ses entrées à l’Elysée”. Sans doute pour bien faire comprendre aux pompiers nègres que nul ne pourrait rien lui faire. Car elle est blanche et que nous sommes en Guadeloupe ; colonie où lé blan, lé kréyòl toujou fè sa yo vlé davwa pitit a esklav pa moun.

 

 

En Guadeloupe, les maîtres d'hier sont les exploiteurs d'aujourd'hui. En Guadeloupe, les maîtres d'hier sont les exploiteurs d'aujourd'hui.

 

 

Nous condamnons de tels propos, de tels actes et exigeons une justice exemplaire. Mais, ne soyons pas surpris… Ayen pa chanjé et nous ne le dirons jamais assez : la Guadeloupe est construite sur des rapports de classe et de race, kon pannan lesklavaj. Avec la bénédiction de l’Etat colonial Français qui – an Fwans kon isidan - pratique ce même racisme à l’encontre des Guadeloupéens d’ascendance ou d’origine africaine et indienne.

 

Et bien entendu, pour tenter de minimiser l’affaire et peut-être même de l’étouffer, l’héritière créole a été transférée à l’hôpital psychiatrique de Saint-Claude, sans doute pour laisser croire kè tèt ay pati. Et qu’elle aussi serait frappée d’anosognosie ?…

 

L'UGTG Apporte donc son soutien sans faille aux pompiers et annonce d’ores et déjà qu’elle se réserve le droit de se constituer partie civile dans cette affaire. Elle appelle les travailleurs et le Peuple de Guadeloupe à prendre toutes les dispositions qui s’imposent pou arété pòté moun ka trenné nou dépi nanni nannan. »

 

Mon commentaire :

Boyocotons les entreprises Hayot...

 

(2 octobre 2011

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 12:34
30 Chevaux à suivre pour le mois d' Octobre 2011

AU TROT

FRILLAN FILIOKUS

Elle va gagner sans problème sur 2.100 mètres à Vincennes.

QUANTUM DU LUPIN

Il va faire parler de lui au monté, sur longues distances.

RADIEUX BEGONIA

Pieds nus, il faut lui accorder un large crédit. Revient au top !

REGLISSE MAGIC

Une bonne jument au monté, en net retard de gains.

ROCKFELLER CENTER

Rattrape le temps perdu et se plait à Vincennes.

ROSE DES LANDES

Au mieux actuellement. Ne sera pas toujours malheureuse.

SOURCE ROYALE

Une très bonne finisseuse. A suivre quand pieds nus.

TAILLEVENT D'URZY

Ménagé, il va réaliser un bel automne.

TANGO DE LA MANZA

A été réservé pour cette saison.

TITUS D'HAMELINE

L'un des gros espoirs de l'écurie.

UCCELLO DES SARTS

Je l'ai remarqué fin septembre à Vincennes.

UNIVERSITY STAR

Une pouliche douée et promise à un bel avenir.

UNOU

Ne devrait pas tarder à gagner sa course au monté à

Vincennes.

URAKI DES SARTS

Un tout bon poulain, en plein épanouissement.

UTSIE DES ACACIAS

Elle revient au mieux après un long break.

VAILLANT CASH

L'un des meilleurs poulains de sa promotion.

AU GALOP

DABIRSIM

Un petit phénomène. Devrait briller le week-end de l'Arc.

EPIC LOVE

Elle est tenue en haute estime par Pascal Bary.

GALIKOVA

C'est une arbitre de premier choix dans l'Arc !

KAP DREAM

Un super sauteur. Brillant avenir à Auteuil.

KAPGA DE CERISY

S'est fait remarquer le mois passé à Auteuil. Perfectible.

MAIL DE BIEVRE

Le champion est de retour. Le Prix La Haye Jousselyn ?

MYSTERE DU TURF

Peut gagner un nouveau quinté sur 4.300 m en steeple.

OZAMO

Ses limites sont inconnues sur la butte Mortemart.

RAJSAMAN

Garde l'estime de Freddy Head qui l'annonce au top.

RAPHAELUS

Peut gagner son quinté en terrain lourd.

SAPHIR RIVER

Taillé pour Auteuil, il y cherche un sacre.

SOFAST

Un poulain de grande qualité.

TAC DE BOISTRON

Attention à son réveil en cas de terrain lourd !

ZANTENDA

Le Prix Marcel Boussac peut lui revenir. Une surdouée

 
Repost 0
Published by L'archipélien - dans turfiste
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 13:23

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 18:32

Tropical Depression Ophelia

Ophelia's Current Stats

Status Tropical Depression
Position 17.6° N, 60.5° W
Winds 30 mph
Gusts 40 mph
Movement WNW 5 mph
Pressure 29.77 in / 1008 mb

Tropical Outlook

Video

Sep 27, 2011; 6:38 PM ET Ophelia will be strengthening back into a storm in the next 24 hours. Bernie Rayno also has the details on Hillary.

TROPICAL UPDATE: Ophelia strengthening;Philippe weakening

Video

Sep 27, 2011; 5:30 PM ET Ophelia has become a depression and should become a storm tomorrow. Philippe continues to weaken. Hurricane Hilary is weakening also.

Repost 0
Published by L'archipélien
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 18:13
 

Claire Thibout rouvre la plaie Bettencourt

 

Par Éric Decouty et Violette Lazard Photo Bruno Charoy

L'ex-comptable des Bettencourt, Claire Thibout, arrive au tribunal de Bordeaux le 14 septembre 2011. (© AFP Pierre Andrie

 

Elle rle doucement, pèse ses mots, mais le ton est ferme, sans hésitation. Dans un long entretien à Libération (lire l'interview), Claire Thibout, l’ex-comptable de Liliane Bettencourt, sort du silence dans lequel elle s’était murée depuis plus d’un an. Elle raconte dans le détail l’histoire des enveloppes distribuées aux politiques, les visiteurs du soir chez les Bettencourt et les incroyables pressions qu’elle a subies durant des mois. Car, en juillet 2010, après avoir livré ce même témoignage aux enquêteurs, Claire Thibout avait été vouée aux gémonies. Accusée de mythomanie, de manipulation et même de vol, ses déclarations avaient alors été partiellement discréditées, aussi bien par les policiers que par Philippe Courroye, le procureur de Nanterre, à l’époque maître de l’enquête.

Explosif. Ce temps est révolu. La comptable a été lavée de tous soupçons et la procédure est désormais entre les mains de trois juges d’instruction bordelais, dont l’indépendance n’est pas en doute. Ce sont eux - Jean-Michel Gentil, Cécile Ramonatxo et Valérie Noël - qui ont longuement interrogé l’ex-comptable mercredi 14 septembre. Un autre témoin clé, dont l’identité reste à ce jour mystérieuse, a également été entendu, tout comme Isabelle Prévost-Desprez (1), la juge de Nanterre venue s’expliquer pour ses propos dans le livre Sarko m’a tuer où elle affirme que l’ancienne infirmière de Liliane Bettencourt a dit un jour à sa greffière : «J’ai vu des remises d’espèces à Sarkozy, mais je ne pouvais le dire sur procès-verbal.»

De source proche du dossier, on affirme que le volet le plus explosif de l’affaire Bettencourt, qu’on croyait enterré à Nanterre, «ressuscite à Bordeaux». Mais dans la plus grande discrétion. Il vise l’éventuel «trafic d’influence, le financement illicite de parti politique ou de campagne électorale». En clair, les juges cherchent à vérifier si la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 a bien été légalement financée.

Rebondissements. Dans cette perspective les explications de Claire Thibout sont cruciales. Elle raconte dans le détail comment Eric Woerth, le trésorier de cette campagne, aurait reçu 50 000 euros des mains de Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt. Un épisode qui se serait déroulé le 19 janvier 2007, trois mois avant le premier tour de l’élection.

Il est d’autant plus crédible qu’un certain nombre de documents saisis par les enquêteurs confirmeraient les rendez-vous entre Claire Thibout et Patrice de Maistre, puis entre l’homme de confiance de la milliardaire et Eric Woerth. Interrogés à Nanterre, l’été dernier, les deux hommes avaient nié sans être davantage inquiétés. Il pourrait en aller tout autrement d’ici quelques semaines face aux magistrats bordelais.

De la même façon, les magistrats s’intéressent à la remise de Légion d’honneur à Patrice de Maistre par Eric Woerth puis à l’embauche de l’épouse de celui-ci au sein du holding des Bettencourt. Là encore, les explications de Claire Thibout sont capitales, comme sa narration des incroyables pressions dont elle aurait fait l’objet.

Au final, alors que les rebondissements se succèdent dans l’affaire dite de Karachi, que des proches du chef de l’Etat sont mis en examen, que des hauts policiers risquent d’être poursuivis pour avoir espionné le téléphone d’un journaliste du Monde(lire page 5), l’enquête Bettencourt pourrait bien s’avérer être la plus embarrassante pour le pouvoir.

La convocation inéluctable d’Eric Woerth en sa qualité de trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy, avec la menace d’une mise en examen pour «trafic d’influence» et «financement illicite de campagne électorale», placerait le chef de l’Etat en première ligne.

(1) Suite à ses déclarations dans le livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Isabelle Prévost-Desprez est convoquée vendredi par sa hiérarchie. La présidente de la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre est attendue pour «un entretien préalable à l’engagement de poursuites disciplinaires» dans le bureau du premier président de la cour d’appel de Versailles.

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 16:22

Voir ici le verso de la convocation reçue par les grands électeurs pour les élections sénatoriales.

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 17:07

 François Bayrou ,dans son discours de clôture des universités d'été du MoDem; lance son programme vaccinal pour 2012 en ces termes;«Affaire Djouri, affaire Bourgi, affaire Tapie, affaire Guérini, Takkiedine et compagnie (…), tout cela nous fait honte, et c'est à ceux là en vérité qu'il faut en premier lieu passer le Karcher !» Retour à l'envoyeur concernant les propos cité par Nicolas Sarkozy en 2005. «On prétendait que les voyous étaient dans les cités (…). On découvre qu'en réalité les voyous, les truands, les trafiquants, on les a installés au cœur de l'État».
Bravo !

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 16:39

Avec la bénédiction de Nicolas Sarkozy, Ziad Takieddine a fourni en 2008 au dictateur libyen un 4×4 ultra-sécurisé fabriqué par la société française Bull-Amesys. Vendu 4 millions d'euros, ce véhicule furtif devait permettre à Mouammar Kadhafi de passer entre les bombes.

 

;source mediapart

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives