Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 06:24

Je réfléchis à une journée de regroupement  pour tous les descendants de Rosiette ayant le patronyme  BELENUS . Celle -ci pourrait se dérouler un 16 Août  2014 à Rodrigue ,afin de laisser le temps à chacun de se rendre disponible.Je compte sur chacun de vous chers lecteurs pour faire passer l'information.

 

Si vous connaissez un BELENUS ,invitez le à se signaler sur le blog ou  par n'importe quel moyen. Discrétion assurée.

 

Repost 0
Published by L'archipélien - dans généalogie
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 16:14

 

Son proprietaire le cardinal Ballamou  se croyait intouchable ,la justice  n'est pas de cet avis.... "Je vous demande de vous ...!" 

 

 

286812779.jpg

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 18:23
Tableau des médailles
Cla Pays Or Argent Bronze Total
 1  Etats-Unis  46  29  29  104
 2  Chine  38  27  22  87
 3  Grande Bretagne  29  16  19  64
 4  Russie  24  25  32  81
 5  Corée du Sud  13  8  7  28
 6  Allemagne  11  19  14  44
 7  France  11  11  12  34
 8  Italie  8  9  11  28
 9  Hongrie  8  4  5  17
 10  Australie  7  16  12  35
 11  Japon  7  14  16  37
 12  Pays-Bas  6  6  8  20
 13  Ukraine  6  5  8  19
 14  Kazakhstan  6  1  6  13
 15  Cuba  5  3  6  14
 16  Nouvelle Zélande  5  3  5  13
 17  Iran  4  5  3  12
 18  Jamaïque  4  3  4  11
 19  République tchèque  4  3  3  10
 20  Corée du Nord  4  0  2  6
 21  Espagne  3  10  4  17
 22  Brésil  3  5  9  17
 23  Biélorussie  3  5  5  13
 24  Afrique du Sud  3  2  1  6
 25  Éthiopie  3  1  3  7
 26  Croatie  3  1  2  6
 27  Roumanie  2  5  2  9
 28  Kenya  2  4  5  11
 29  Danemark  2  4  3  9
 30  Azerbaïdjan  2  2  7  11
 31  Pologne  2  2  6  10
 32  Turquie  2  2  1  5
 33  Suisse  2  2  0  4
 34  Lituanie  2  1  2  5
 35  Norvège  2  1  1  4
 36  Canada  1  5  12  18
 37  Colombie  1  3  4  8
 38  Mexique  1  3  3  7
 39  Géorgie  1  3  3  7
 40  Suède  1  3  2  6
 41  Trinidad et Tobago  1  1  3  5
 42  Eire  1  1  3  5
 43  Argentine  1  1  2  4
 44  Slovénie  1  1  2  4
 45  Serbie  1  1  1  3
 46  Tunisie  1  1  1  3
 47  République Dominicaine  1  1  0  2
 48  Ouzbekistan  1  0  3  4
 49  Lettonie  1  0  1  2
 50  Grenade  1  0  0  1
 51  Algérie  1  0  0  1
 52  Vénézuéla  1  0  0  1
 53  Bahamas  1  0  0  1
 54  Ouganda  1  0  0  1
 55  Inde  0  2  4  6
 56  Mongolie  0  2  3  5
 57  Thaïlande  0  2  1  3
 58  Égypte  0  2  0  2
 59  Slovaquie  0  1  3  4
 60  Arménie  0  1  2  3
 61  Belgique  0  1  2  3
 62  Finlande  0  1  2  3
 63  Malaisie  0  1  1  2
 64  Suède  0  1  1  2
 65  Indonésie  0  1  1  2
 66  Puerto Rico  0  1  1  2
 67  Estonie  0  1  1  2
 68  Taipei chinois  0  1  1  2
 69  Bulgarie  0  1  1  2
 70  Chypre  0  1  0  1
 71  Botswana  0  1  0  1
 72  Portugal  0  1  0  1
 73  Gabon  0  1  0  1
 74  Guatemala  0  1  0  1
 75  Singapour  0  0  2  2
 76  Grèce  0  0  2  2
 77  Moldavie  0  0  2  2
 78  Qatar  0  0  2  2
 79  Koweït  0  0  1  1
 80  Hong Kong  0  0  1  1
 81  Tadjikistan  0  0  1  1
 82  Bahrein  0  0  1  1
 83  Arabie Saoudite  0  0  1  1
 84  Afghanistan  0  0  1  1
 85  Maroc  0  0  1

 1

 

 

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 17:22

 

Le Centre Éducatif Fermé de Port Louis est géré par l'UDAF de Guadeloupe .Depuis son ouverture  cette structure soulève des interrogations sur son éfficience ,de la part des magistrats et des professionnels de la PJJ.Conçu et affiché à l'origine comme une alternative a l'incarcération des mineurs sous main  de justice ,celui se révèle en fait un passage obligé avant la prison...Un chiffre résume ce constat accablant :  Sur dix  jeunes placés dans cette structure en 2011 neuf  se sont  retrouvés  en prison au bout d'un mois de présence.Autrement dit Le CEF de Port -Louis, en dépit du  cout exorbitant  de son fonctionnement  -600 euros le prix de journée par jeune-ne constitue   une alternative à la prison mais un préalable mécaniciste ...Que dire du reste des autres structures de même type crées par  la loi PERBEN et affichées comme la panacée  sous SARKO ?

 

L'analyse qui suit est fort instructive sur l'état de désespérance qui règne  chez les intervenants comme chez les mineurs placés.

 

 

 

 

Suite à un entretien paru mardi 7 août dans Libération, la ministre de la Justice Christine Taubira a suscité une polémique, en mettant en doute l’efficacité des Centres éducatifs fermés (CEF). Au sein de l’action sociale, ce débat n’est pas récent. Depuis plusieurs années, de nombreux travailleurs sociaux témoignent du malaise régnant au sein de ces CEF. La plupart d’entre eux réclament une évaluation de l’action réalisée au sein de ces structures fermées.

Les CEF ont été mis en place suite à la loi d’orientation et de programmation pour la justice du 9 septembre 2002 (Loi Perben 1). Aujourd’hui, on dénombre sur le territoire français 44 CEF pour une capacité d’accueil d’environ 500 places. Selon la protection judiciaire de la Jeunesse (PJJ), chaque centre accueille en moyenne une douzaine de «mineurs» délinquants âgés de 13 à 18 ans en alternative à une incarcération. En théorie, ces jeunes en situation de marginalité avancée devraient être encadrés par des spécialistes de l’action sanitaire et sociale : éducateurs spécialisés, enseignants, mais également infirmiers, psychologues.

Mais force est de constater sur le terrain que, dans de nombreux établissements, cet encadrement s’avère être plus un désir qu’une réalité. A l’instar de M. Bendris, dans son état des lieux concernant la situation du Centre éducatif fermé de Savigny-Sur-Orge (voir le rapport sur le site de Libération), de nombreux travailleurs sociaux constatent «le fonctionnement hétérogène sans organisation structurée et sans pratique éducative contenante» au sein de ces structures. La plupart témoignent des dysfonctionnements majeurs mettant en péril la sécurité mentale et sociale des mineurs, mais également des encadrants.

Par exemple M. Saligny, ancien éducateur spécialisé dans un CEF du grand-ouest me soulignait récemment que l’encadrement des jeunes était assuré en partie par des anciens militaires, des étudiants en maîtrise de droit embauché non pas pour leurs qualifications, mais pour leurs physiques imposants. Certains d’entre eux occuperaient également en parallèle à cet emploi la fonction de videurs de boîte de nuit ! Il est indéniable qu’il est complexe d'employer des travailleurs sociaux formés (éducateur spécialisé ; assistante sociale, moniteur-éducateur…) dans ce type d’institutions. D’ailleurs, dès l’ouverture de la première structure de ce type en 2003, les CEF eurent mauvaise réputation auprès des travailleurs sociaux. Ils y déploraient la prégnance de la dimension répressive, l’impossibilité de mener un travail éducatif efficient dans une structure fermée auprès d’adolescents n’adhérant pas pour la plupart au placement. Comme le souligne M. Saligny, «Dans le CEF, les jeunes jouent à qui sera le plus délinquant, le plus caïd… Les éducs limitent la casse.» De plus, en tant qu'éducateur spécialisé, on sait pertinemment que le rassemblement de douze mineurs délinquants cumulant pour certains des problématiques toxicomaniaques, sociales, comportementales s’apparente à mettre sur le feu une cocotte-minute dont la pression ne serait pas relâchée.

Dès lors, il n’est pas illogique, comme le souligne M. Bendris, que les encadrants soient dépassés. Le turn-over constant du personnel ajouté à l’absence de formations communes en travail social de la plupart des encadrants fait qu’il devient impossible de construire ce que l’on nomme communément dans l’action sociale une «culture d’équipe» cohérente et structurante pour les mineurs accueillis. Le malaise des professionnels dans certaines de ces institutions est également lié aux logiques gestionnaires et normatives qui se diffusent dans l’ensemble du secteur sanitaire et social. En effet, les déqualifications de postes, le non-remplacement de salariés à la retraite, mais également les regroupements institutionnels pour des raisons financières sont légion. Le travail social se transforme de plus en plus en expertise sociale, se résumant à contrôler les comportements «anormaux» de «délinquants».

Face au «chaos» institutionnel, décrit par M. Bendris, la directrice du CEF de Savigny-sur-Orge, il convient de prendre acte de cet appel opportun afin qu’il participe à l’inspection d’évaluation de ces centres demandés par la garde des Sceaux. Ce diagnostic permettra (n’en doutons pas !) d’en révéler les dysfonctionnements mais également d’y susciter un remaniement des pratiques au-delà des logiques prescriptives et normatives. Cependant, nous ne pensons pas que la transformation de nombreux foyers ouverts en CEF, ni le développement de ces derniers au nombre d’un par département soit une solution pour lutter de manière efficiente contre la délinquance juvénile. Bien souvent, nous constatons que le passage en CEF de jeunes mineurs souvent très éloignés de leur domicile familial ne fait que renforcer leur marginalisation déjà avancée. En complément de ces structures fermées, il est indéniable qu’il devient nécessaire de renforcer tout le travail social en amont notamment au sein des quartiers populaires : des services de prévention spécialisée (éducateurs de rue) aux services éducatifs en milieu ouvert, en passant par le redéploiement des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased).

 

In Libération 10/08/2012.

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 06:54

C'est une lèche de desert,

ma dune aux grains lisses,

que le tout  silence façonne.

 

 

Terre de haut le 8/08/2012 ψ

 

Repost 0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 11:49

Et de triompher pour sa seule gloire

En moulte figures de styles d'auditoires

Démocratie d'ignares béats sans  le savoir....

 

 

 

Ils se croyaient intouchables!!Lisez Médiapart et vous saurez tout

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MM. Hortefeux et Takieddine, en 2005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 17:59

En suivant un certain nombre de principes simples et en apprenant à identifier les aliments qui vont vous aider à dire adieu à votre masse graisseuse, vous pourrez tout à fait brûler ces graisses qui vous dérangent tant.

Il faut savoir que la lipolyse est le processus qui permet la destruction des graisses. Alors comment faire pour activer la mise en place de ce processus ?

Quoi manger pour brûler les graisses ?

- La caféine contenue dans le café ou le thé

Bonne nouvelle ! Le café est un aliment plaisir qui fait aussi office d’allié minceur grâce à la caféine qu’il contient. La caféine a plusieurs atouts : elle permet de stimuler l’organisme afin qu’il brûle plus de calories d’une part et elle active la lipolyse et favorise la fonte des graisses d’autre part.

Autre boisson riche en caféine : le thé vert. Il favorise la réduction de la graisse abdominale autrement dit à vous le ventre plat ! 1 cuillère à café de thé vert pour 1 tasse d’eau bouillante qu’il faut laisser infuser 10 minutes et c’est parti !

N’abusez cependant pas de la caféine car celle-ci peut entraîner hypertension et troubles cardio-vasculaires en tout genre.

- La soupe mange-graisses

Un bol de soupe peut faire des miracles ! Choisissez des légumes comme les courgettes, le chou blanc ou les poivrons et évitez potiron, navets et carottes qui est sont trop sucré ou encore les pommes de terre qui est un glucide. Préférez-les non mixés et non moulinés.

Selon une étude américaine menée en 2006, le DHA (un acide gras de la famille des oméga 3) inhiberait la formation des cellules graisseuses et réduirait leur accumulation dans l’organisme… Peut-on dans ce cas accroître la combustion de ses graisses en augmentant sa consommation d’oméga 3 ? Pour le Dr Catherine Solano, spécialiste en nutrition, « oui cela peut faire perdre quelques kilos parce que ces « bonnes » graisses [insaturées] remplacent les mauvaises [saturées] qui favorisent le surpoids. Mais à eux seuls, les omégas 3 ne peuvent pas faire fondre les graisses. » Pour maximiser les chances d’amincissement, ils doivent en fait s’inscrire dans le cadre d’un régime amincissant.

Faire du sport correctement

Faire du sport c’est bien, en faire correctement, c’est encore mieux !

  • Plus vous mobilisez de muscles et les utilisez en continue, plus vous allez brûler vos graisses.
  • Faites de l’exercice pendant 20 minutes au minimum 3 fois par semaine avec pas plus de deux jours de repos entre les exercices pour commencer à brûler des graisses
  • Si votre objectif est bien de brûler de la graisse, privilégiez la durée de l’effort plutôt que la dureté de l’effort : ce n’est pas parce que vous êtes essoufflé et complètement fatigué que vous brûlez plus de graisse

Les crèmes amincissantes

La grande majorité des crèmes amincissantes utilisent la caféine comme principe actif. De ce fait, elle devrait accentuer les effets d’un régime et de la pratique régulière de sport en cassant les réserves de graisses et en les acheminant vers les cellules pour être éliminées. En tout cas, une application quotidienne et sur le long terme ( 2 mois minimum ) de crème amincissante permet de réduire significativement le tour de cuisse.

Les huiles essentielles pour favoriser la destruction des graisses

Certaines huiles essentielles peuvent vous aider à brûler les calories stockées. Mais quelle huile essentielle utiliser pour une destruction efficace de la masse graisseuse ? Des huiles essentielles à base de cèdre du Texas ou de Virginie, ou plus simplement de citron vont vous aider à brûler les graisses.

Auteur :Charlotte du blog maigrir et perdre du poids
Et moi je dis...Et si on dansait  ?
Repost 0
Published by L'archipélien - dans alimentation
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 07:00

 Les faits en question se sont déroulés il y a un peu plus de 40 ans , à proximité de "roch a zirondel" derrière le Grand -Ilet ,pour ceux qui ne connaissent pas  les lieux.C'était un après-midi comme il en existe  de mémorable durant mon bref mais riche parcours de pêcheur à la senne avec " z'enfant a Théodorit ".Nous étions au mois de Mai ,  si ma mémoire est bonne ,à une  période de l'année  durant laquelle des "litt" de thons noirs venaient  s'alimenter  à la sortie vers le large  en fin d'après-midi des bancs de pisquettes  .

 

Il ne fallait surtout pas se laisser distraire, au risque de perdre  l'aubaine d'une bonne pêche.La consigne etait que à 14heures  l'équipage soit pret pour le départ en mer .Celui ci se  faisait au fond du curé et il ne fallait guere plus d'une demie heure pour que nous soyons sur la zone .Le temps passé a refaire le monde ne nous dispensait pas de guetter le moindre "wach". Chacun attendant la consigne ,tel un chasseur à l'affût de sa proie ,venant de "jan clod "le maître senneur ..."Bâton!!" mot magique signifiant l'instant zéro pour lancer la senne .

 

Un jour que les frères Cassin "z"enfant à roger" qui avait la priorité d' un "koud senn " déposé la veille étaient en retard, notre équipage s'est trouvé ,bien malgré nous, face à un "kouboulinn" :expression saintoise signifiant que le premier arrivé est le premier à se servir .  Sans se poser de question et  pour ne pas  perdre de temps,nous avons  cru bon tenter le coup de force en  encerclant un banc de thons noirs venu nous narguer dans les cailles de la passe  des dames.

 

Notre joie fut de courte durée , le temps pour nous de fermer les deux extrémités du filet ,les  frères Cassin avaient  surgi de nulle part sur notre  bâbord  , donnant l'ordre à leur  équipage de lancer  leur senne a l'intérieur de la notre .Tandis que je m'etais jeté à l'arriere du filet " la fwonciere" comme à mes habitude pour informer le maître senneur de la présence du banc de poissons , c'est alors que Kamille les yeux sortant de leur orbite ,debout avec à la main "un goulot" (une lest  de ralingue des plombs)  a crié en me  menaçant :" jodi là en ka tué ou !" . Aujourd'hui je te tue !

 

 

Conscients de n'avoir pas respecter la regle des "koudsenn", nous avons ce jour là accepté de faire "tête basse" en rembarquant la senne vide de l'eau.Ensuite,une fois la frayeur de la menace à ma personne dissipée, j'ai considère que dans mon coeur il n'y avait pas de place pour la rancune .Au contraire , au fil des mois et des années qui suivirent ,j'ai été saisi d'un sentiment d'affection et de respect pour Kamille.La raison à cela  ,comme disent les anciens ,c'est qu' à toute chose malheur est bon.

 

 

Ainsi , son décès  ne peut me laisser indifférent. Voila pourquoi je compatis à la douleur de son épouse à qui j'e demandais tout récemment de ses nouvelles.J'adresse également mes condoléances à ses enfants et ses petits enfants ,en leur disant que Kamille, au delà des apparences d'homme d'intransigeance ,  a été pour -moi l'instant d'un conflit salutaire -le jalon de la limite à ne pas franchir pour celui qui ne souhaiterait se perdre dans la facilité et   le déshonneur.

 

En me menaçant ,il m'a rendu un grand service dans la mesure ou il m'a apprit  à ne jamais vouloir  forcer la main de ceux qui sont dans leur bon droit ,si on veut éviter des désagréments.

 

RIP Kamille alias CASSIN Gérard ! Que ton ame repose en paix

 

 

Repost 0
Published by L'archipélien - dans témoignage
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 06:54

Depuis bientôt un an ,les cotes et plages des îles de Guadeloupe sont touchées par  des arrivées massives d'algues dites sargasses.

 

Dans l'archipel des saintes ce phénomène n'est pas nouveau .De  tout temps  l'échouage  des sargasses constitue un cycle saisonnier  connu  des pêcheurs saintois. Durant mon enfance ce rituel conditionnait la migration en grande quantité d'oiseaux marins sur la plage de Grande -Anse :  zèglettes, bécasses et pigeons de mer ; et ce ,au grand bonheur de mon père qui trouvait là de quoi  se fournir  a volonté en gibiers  ,pour le  prix de quelques cartouches  de calibre 12 .

 

De mémoire des plus anciens,jamais on en avait vu autant qu'aujourd'hui.Meme que  chacun y va de son explication sur le sujet.Pour certains c'est la marque  d'un dérèglement climatique. Pour d'autres c'est  le signe  témoignant le  mécontentement du grand architecte de l'univers.... En creux  de ces  opinions  et sentences personnelles on distingue le non-dit de 2012 ...Avec la fin annoncée du monde selon le calendrier Maya.

 

Pour ce que moi je sais,il ne peut rien se passer dans le monde aujourd'hui sans que nous en soyons affectés  même indirectement . Une tempête de sable dans le Sahara . Une centrale atomique  japonaise qui explose. Et  presque aussitot  les médias nous informent  - nous qui vivons à des milliers de kilomètres de telles catastrophes - de l'arrivée de brumes de sable ou de nuages de radioactivité.

 

Interrogeons nous sur l'ampleur des dégâts que nous aurions à supporter ,si  une catastrophes de quelle que nature que ce soit avait lieu dans notre bassin caraïbe...

 

Nous souvenons nous de la fuite de la plate forme pétrolière dans le golfe du Mexique  ?

 

C'était il y a deux ans  environ.Cette fuite avait entraîné  le déversement de millions de tonnes de produits  diluants pour "fluidifier" les nappes de pétrole brut . Lesquelles avaient  disparu comme par enchantement,si l'on se réfère aux déclarations des experts dépêchés par la société pétrolière elle-même proprietaire de la plate forme.Quelques semaines plus tard des observateurs indépendants alertaient le gouvernement américain  de  la présence  "entre deux eaux" de nappes de pétrole brut  à proximité des zones de pêche des Acadiens en Floride .Tout un chacun espérait  pouvoir connaitre enfin la vérité ...

 

 

Depuis ,c'est  silence radio....Circulez il y a rien à voir ,de la part des autorités américaines  et  des dirigeants d'EXXON.

 

Compte tenu de la localisation  de cette marée noire et  de la nocivité sur la faune et la flore des subtances de "fluidification" qui ont été démesurément utilisées,les retombées sur l'environnement avaient elles eté évaluées à leur juste niveaux ?

 

Compte tenu des courants marins et des marées  en mouvements continues dans cette zone géographique , ne serait on pas ,nous saintois et guadeloupéens ,en droit  de nous demander s'il n'y aurait pas un rapport de cause à effet avec cette arrivée anormale de sargasses sur nos cotes ?

 

 

Pour élucider  l'origine exacte du phénomène  , les citoyens ,les associations  de défense et de protection de l'environnement , les autorités municipales , les instances régionales et départementales ne  devraient ils pas  actionner la machine judiciaire  par le dépôt d'une  plainte contre X auprès du doyen du juge d'instruction  du pôle de Pointe à pitre.?

 

 

Aujourd'hui, force est de reconnaitre que  ces algues  impactent  notre cadre de vie et constituent un danger pour la santé publique en Guadeloupe.Nul ne doit ignorer que les municipalités se heurtent à de grosses difficultés pour enrayer cette proliferation faute de ressources financières. Il va sans dire  que ,si cette catastrophe etait liée   à la pollution engendrée par la fuite de pétrole et  de son traitement, la Guadeloupe serait  fondée  en droit d'éxiger réparation. Je lance donc un appel à tout un chacun pour  que dans les jours a venir nous puissions faire entendre la  revendication d'une plainte contre x.

 

 

C'est un devoir citoyen que d'exiger la vérité  et  d'obtenir réparation lorsque on est victime du fait d'autrui.

 

 

 

P.S:  Vous pouvez poster ici  comme s'il s'agissait d'une pétition.

Repost 0
Published by L'archipélien - dans témoignage
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 09:02

 

 

 

Vous voulez vous offrir une séquence de vie dépaysante...

 

 

-Contempler le soleil levant sur Marie-Galante.

-Humer le vent iodé de Grande-Anse.

-Partir à la découverte des paysages insolites du sud des Saintes : Pointe iguane. Rocher pélican.Ravine dolphin .Rocher du diable....

-Bivouaquer à Grande ravine sur les flancs de Roche à craie.

 

C'est du domaine du possible avec LaKaZaYo,une Kahute traditionnelle façonnée à l'huile de coude à l'identique des KAZ de LAKOU dè BRAV ...

 

 

Laissez l'archipélien et son enfance des lieux vous conter toute l'histoire de Kalaoucéra  ...

 

-Les premiers habitants .

-L'arrivée des européens,

-L',origine des patronymes

-La bataille des saintes,

-Tradition et Modernité

 

 

Contactez de bouche à oreille "jean-claude à Germaine".ψ

  file:///C:/Program%20Files/Windows%20Media%20Player/wmplayer.exe

Repost 0
Published by L'archipélien
commenter cet article

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives