Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 18:42

Liberté de conscience ! Egalité devant la naissance ! Fraternité dans la croissance !

 

 

 

Contre le projet de loi Taubira et la dictature de la pensée unique, 

il n'y a que vous !

 

70 000 pétitions non légales pour sauver deux éléphantes plus efficaces que 700 000 pétitions conformes à la loi organique pour sauver la filiation humaine !

 

 Trop, c’est trop !

 

Après la décision du Conseil Economique Social et Environnemental, mardi 26 février 2013, de décréter irrecevables les 700 000 pétitions citoyennes, celle prise par le Conseil d’Etat, mercredi 27 février 2013, d’annuler - sous la pression de pétitions sauvages - l’arrêté d’euthanasie pour des éléphantes du parc de la Tête d’or à Lyon sonne comme une provocation !

 

En ce qui concerne le CESE, l’article 5 de la loi organique de 2010 a été voté pour définir les conditions de recevabilité de la  pétition citoyenne prévue au 3e alinéa nouveau de  l’article 69 de la Constitution. 

Cette loi organique donne uniquement des critères de forme. Le législateur n’a donc pas souhaité délimiter le sujet sur le fond et la jurisprudence n'est pas fixée, puisqu'il s'agit de la première mise en œuvre d'une saisine sur pétition citoyenne.  Le bureau du CESE l’a lui-même reconnu : la pétition citoyenne lancée par La Manif Pour Tous remplissait parfaitement les critères de recevabilité requis par la loi organique. Notre pétition était donc recevable ! 

Mais la décision du bureau du CESE de la rejeter pour motif au fond, prise après avoir demandé ses consignes au Premier ministre, est purement et simplement une décision politique ! Nous ne manquerons pas de la soumettre  au juge administratif afin que ce soit la justice qui fixe les règles de la démocratie participative, et pas le pouvoir en place ! 

 

 Ras le bol du déni de démocratie !

 

 

Parce que la loi Taubira n’est pas encore votée, nous ne lâcherons rien !

 

Nous ferons entendre notre refus du projet de loi "mariage pour tous",

 

et nous ferons respecter, enfin, la démocratie en demandant à François Hollande

 

de retirer le projet de loi Taubira du parlement

 

pour le soumettre au peuple français par referendum !

 

 

RDV sur les Champs Elysées dimanche 24 mars après-midi.

Toutes les informations horaires et rdv sur le site www.lamanifpourtous.fr

 

 

Chacun d’entre nous doit prévenir François Hollande de sa présence sur les Champs

 et convaincre 10 personnes de le rejoindre le 24 mars !

 

 

1/ Téléchargez les tracts à distribuer autour de vous sur www.lamanifpourtous.fr (ou imprimez-les à partir des pièces jointes)

 

2/ N'omettez pas d'en envoyer un au président de la République ! Joignez-y le carton d'invitation au rassemblement des Champs-Elysées sur http://www.lamanifpourtous.fr/invitez-francois-hollande-pour-le-24,

Et envoyez le tout au Palais de l'Elysée, 55, Fbg Saint Honoré, 75008 Paris, pour le convier à nous entendre sur les Champs-Elysées le 24 mars après-midi.

ou écrivez sur papier libre, et envoyez à l’adresse indiquée (inutile d’affranchir).

 

3/ Vous serez tous comptés !

Vous pourrez aussi, prochainement, télécharger sur le site un document – qui sera également distribué le 24 mars – : il permettra à chacun d’attester de sa présence et rendra le comptage indiscutable...

 

Pour soutenir les actions présentes et à venir de La Manif Pour Tous, merci d’avance de votre don.

Et n’oubliez pas de transférer ce mail à l’intégralité de votre carnet d’adresses car… 

 

ON VEUT DES EMPLOIS, PAS DE LA LOI TAUBIRA !

Merci à tous !

 

La Manif Pour Tous

 


 

 

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 17:49

Depuis la reforme  du regime social  des marins-pécheurs instaurant le règlement de la couverture maladie auprès des  caisses de l'URSSAF , certains professionnels de la mer -  insuffisamment formés et informés  - s'interrogent sur le bien fondé  d'une telle charge; trois cent à cinq cent  euros payables trimestriellement .C'est  ainsi qu à Terre de Haut , nombreux sont ceux qui ont fait, à tort,  le choix  de ne plus l'acquitter  des années durant  . Ce réflexe individuel ,n' offre hélas aucune garantie, on le sait .

 

Aujourd'hui,  quasiment tous ces "retardataires" se sont vus signifier  une procédure de recours pour des dettes sociales cumulées comprises entre 7000  et 15 000 euros impossibles à honorer .

 

Une prise de conscience semble se faire jour auprès de quelques uns, de la non éfficience à vouloir régler le problème de façon individuelle , considérant  que seule une action collective permettrait  de défendre les intérêts de la profession auprès des instances compétentes. Hélas  cette  démarche  se heurte à l' obstination d' une poignée de  réfractaires es qualifiés responsables d'association de marins -pêcheurs ;  suscitant  dégoût et incompréhension chez ceux qui viennent chercher conseil auprès d'eux .

 

Au mois d'avril 2013, le Tribunal des affaires sociales de Pointe à Pitre  aura à statuer sur ces litiges . Il est à craindre que ,pris individuellement ,les marins- pêcheurs convoqués seront lourdement condamnés, avec tout ce que cela pourrait engendrer  de négatif sur le plan économique et humain...Qui aurait intérêt dans le naufrage de nos marins -pêcheurs saintois ?

 

Ils appartient aux élus saintois de se saisir   de ce dossier  par de là toutes  considérations et arrières pensées  politiques.

 

 

Repost 0
Published by L'archipélien - dans reflexions personnelles
commenter cet article
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 17:43

Ce devrait être le plus gros scandale de la santé publique, bien au-delà du médiator, de la pilule, du sang contaminé et même du vioxx, sans oublier la crise de nerf sur cette viande de cheval qui n’a aucun impact sur la santé et ne révèle que des pratiques commerciales suspectes. Ce scandale, c’est celui de la « chasse » au cholestérol avec à l’appui des molécules pharmaceutiques générant des milliards d’euros de chiffre d’affaire chaque année. Avec deux volets dans cette histoire.

 

En premier lieu, l’aspect thérapeutique qui à première vue repose sur des évidences factuelles et scientifiques. Le cholestérol est censé favoriser le dépôt de lipides sur les artères, phénomène désigné comme l’athérosclérose et responsable de bon nombre d’accidents vasculaires. Les cardiologues se sont dits alors qu’en utilisant des statines, molécules aux effets hypolipidémiants, il serait possible de faire baisser le taux de cholestérol et de ce fait, limiter les risques de refaire un accident vasculaire.

 

Des tonnes d’études ont été menées mais les résultats sont controversés. Quelques rares voix se sont élevées, dénonçant l’emprise des laboratoires pharmaceutiques avec des conflits d’intérêts impliquant une partie du corps médical si bien qu’au final, ces voix dissidentes n’hésitent pas à parler d’un mythe du cholestérol, surtout avec cette histoire du bon et du mauvais cholestérol, distinction qui n’est pas sans rappeler les vieilles histoires racontées à l’école primaire sur les animaux nuisibles et utiles.

 

La science ne rend pas forcément intelligent.

 

Bref, les résultats sont controversés mais il y a plus inquiétant et c’est le second volet de cette affaire très embarrassante pour le système de santé publique. Les statines ont été prescrites à titre préventif à des millions de patients (pour ne parler que de la France) simplement sur la foi d’analyses sanguines du taux de cholestérol qui, lorsqu’il s’écarte des normes, justifierait un traitement hypolipidémiant. Voilà un exemple de dérive du système de soin qui finit par générer des millions de malades potentiels et qui pour le dire ouvertement, administre une sorte de poison moléculaire à des gens bien portants.

 

Pourtant, principe de précaution oblige, nous devrions être reconnaissants envers ces médecins qui oeuvrent pour notre santé. Mais la vérité est plus cruelle. Nul besoin d’être sorti de polytechnique pour comprendre qu’il n’y a pas de lien entre le transport du cholestérol et le dépôt des lipides sur la paroi des vaisseaux sanguins. Ce sont deux choses différentes. Avec en toile de fond l’obsession de la norme dans un domaine où elle n’est pas pertinente.

 

Prenez par exemple l’image d’un tuyau métallique où circule de l’air contenant de la limaille de fer. Avec un taux égal à Y, très peu de limaille se dépose. Prenez alors un taux de Y divisé par 10 et générez une aimantation dans le tuyau. Eh bien vous verrez que la limaille se dépose en quantité plus importante, bien que sa concentration dans l’air soit inférieure d’un facteur 10. Au final, ces analyses de cholestérol n’auraient fait que transformer des gens bien portants en malades potentiels tout en leur offrant de surcroît quelques inquiétudes infondées et surtout en leur administrant des molécules qui sont loin d’être anodines comme une banale vitamine C.

 

Des cas troublants sont mentionnés, attestant que les statines peuvent avoir des effets assez nocifs chez quelques patients. Un livre a même été écrit sur ce sujet, avec une bonne dizaine d’autres essais évoquant pour certains une « folie du cholestérol » qui s’est emparée des Etats-Unis et hante le corps médical depuis quarante ans. Pour info, ce sont ces même Etats-Unis qui dans les années 1970 paniquèrent à propos d’un certain virus H1N1, déclenchant une campagne de vaccination vite interrompue du reste.

 

Il ne m’appartient pas de me prononcer sur ce dossier avec l’étiquette d’un expert mais avec l’expertise d’un honnête citoyen pourvu d’un bagage scientifique suffisant pour lire des documents et notamment ceux fournis par le Books daté de février 2013. Je suis convaincu que la médecine anti-cholestérol est une énorme arnaque servant les intérêts des laboratoires sur fond de peurs diffuses signant notre époque et le tout justifié par un principe de précaution qui nous a aussi valu de gaspiller en 2009 des centaines de millions d’euros en vaccins pour traiter une grippe assez anodine.

 

Ce billet ne sert qu’à évoquer cette affaire qui comme on s’en doute, risque de mettre en effervescence les médias puisque Philippe Even vient de publier un livre sur ce sujet en février 2013, dont l’objectif est de dénoncer autant le mythe du cholestérol que la complicité des autorités de santé dans ce dossier. Il faudra expliquer à des millions de gens qu’on leur a fait bouffer des cochonneries sans aucune justification scientifique rigoureuse et que de plus, des milliards d’euros ont été gaspillés par la Sécu pour empoisonner des gens bien portants.

 

Autant dire que si l’affaire est bien présentée et relayée, ça va barder pour le système de santé. Je n’ai pas grand-chose à rajouter si ce n’est de vous inviter à consulter les documents disponibles pour forger votre opinion sur cette affaire qui, une fois de plus, n’honore pas les responsables de la santé publique, ni l’ensemble du corps médical peut enclin à se doter d’une opinion critique, préférant prescrire sans compter pour calmer l’hypochondrie généralisée des individus.

 

Le mot de la fin à Philippe Even : « il n’y a pas de mauvais cholestérol, c’est une farce inventée par les industriels de la pharmacie ». Et un conseil, pour prévenir les accidents vasculaires, rien de mieux qu’une hygiène de vie. No comment !

Puis une conclusion plus générale sur l’impasse de la médecine chimiothérapique qui ne trouve plus de molécules ce qui incite les laboratoires à lancer des médicaments n’ayant pas d’efficacité prouvée mais dont la nouveauté et la cherté permet de fructueux bénéfices sous réserve que le système de santé soit complice, et il l’est bien trop souvent.

 

La médecine est dans une impasse et ne progresse plus, sauf l’autre domaine très important du système de santé, je veux parler de la chirurgie où des progrès tangibles sont avérés. Et encore plus général que le constat d’une perte de confiance des populations face à ceux dont la fonction est d’organiser la société où ils vivent et de leur prodiguer les soins auxquels ils ont droit.

 

Après la défiance vis-à-vis des politiciens, voici la méfiance face au système de santé. Ni la science ni la technologie n’est en cause. Simplement la corruption d’un système dont on voit aussi les effets à l’hôpital. Car dans ce secteur aussi les abus sont nombreux. Les progrès en chirurgie sont indéniables mais le système régresse par la faute d’un système qui cherche le profit et accumule les actes injustifiés.

 

Finalement, ce n’est pas le système qui dysfonctionne mais ce qu’il y a dans le cerveau des opérateurs du système et en premier lieu la hiérarchie. Voilà à peu près ce qu’on peut penser en élargissant le cholester-gate à une configuration plus générale. J’aurais pu aussi mettre les universitaires, les économistes, les administrateurs…

 

Auteur: Bernard DUGUE

Agora -vox

 

 

Repost 0
Published by L'archipélien - dans document
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 18:30

Coincée,

Entre l'arbre à soutiers

Et l’écorce des plus fortunés .

Je suis la sève 

Que les politiques exploitent

Si avantageusement,

Pour garder

Leurs privilèges de caste.

 

Terre de haut  le 1er Mars 2013ψ.

 

Repost 0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 18:30

C'est une femme qui reçoit son amant chez elle, alors que son mari est au travail. Un jour qu'ils sont au lit tous les deux, elle entend la voiture du mari dans le garage : Il rentre plus tôt que d'habitude. Elle hurle alors à son amant :

 

- Dépêche-toi ! Attrape tes vêtements et passe par la fenêtre TOUT DE SUITE!

 

Le petit ami regarde la fenêtre et dit :

 

- Je ne peux pas sortir par la fenêtre comme ça ! Il pleut des cordes dehors !

 

Elle lui répond :

 

- Si mon mari rentre dans la chambre et qu'il te voit, il nous tuera tous les deux !

 

Alors le jeune homme prend ses vêtements et passe par la fenêtre! Arrivé sur la terre ferme, il se retrouve au beau milieu du marathon municipal annuel. Alors il se met à courir au côté des autres participants, malgré le fait qu'il soit complètement nu avec ses vêtements à la main.

 

Son voisin de course le regarde alors de bas en haut et lui dit :

 

- Vous courrez toujours le marathon tout nu ?

 

- Oui oui, de cette manière je ressens vraiment une impression de totale liberté.

 

- Et vous emportez toujours vos vêtements pendant la course ?

 

- Oui bien sûr, comme ça je m'habille tout de suite à la fin de la course et je rentre directement chez moi en voiture!

 

- Et vous portez toujours un préservatif en courant ?

 

- Oh non ! Seulement quand il pleut.

 

Maladeeeeee!

Repost 0
Published by L'archipélien - dans généalogie
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 19:38

France-republique-bananiere.jpg

 

 

A quel pays appartient ce drapeau symbole d'une République Bananiere  ?

 

 

Des indices ?

 

1) Des comptes à l'étranger.

20121222_wbp503.jpg

 

 

2)Le "reborn" de Tapie

 

reborn.jpg

 

3) La gentilhommière normande de Balladur

manoir-balladur-306451.jpg

 

-Et un jocker N.S : vue d'un appart de l'ile de la  jatte

images?q=tbn:ANd9GcT3oY3Fpkxcp5oA3uI8ytz

 

 

Repost 0
Published by L'archipélien - dans pastiche
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 18:30

Sur une plage en été, un vieux monsieur vient se planter devant un super canon en monokini et lui dit:

 

- Laissez-moi vous toucher les seins!

 

- Dégage vieux pervers, lui répond la fille

 

- Je veux vous toucher les seins! Je vous donnerai 200 € !

 

- Deux cent euros ?! Ça va pas non? Pour qui tu me prends vieux débris?

 

- Laissez-moi palper vos seins et je vous donnerai 500 € !

 

- Non! Dégagez de là!

 

- Et si je vous offre 1000 € ? La fille marque une pause, réfléchit, et répond:

 

- Non, j'ai dit non!

 

- Je vous donnerai 2000 € !

 

Alors la fille se dit: il est vieux, il semble inoffensif... je vais prendre les deux mille euros ! Et elle lui répond:

 

- Bon, c'est d'accord, mais seulement 30 secondes

 

Alors le vieux s'approche d'elle et prend les deux beaux seins de la fille dans ses mains , et tout en les malaxant, il commence à psalmodier

 

"OH MON DIEU... OH MON DIEU ... OH MON DIEU..."

 

La fille au bout d'un moment lui demande intriguée:

 

- Dites, pourquoi vous n'arrêtez pas de dire " OH MON DIEU"

 

Et le gars, tout en continuant à triturer les nichons répond:

 

- OH MON DIEU... OH MON DIEU... OH MON DIEU...., où vais-je trouver 2000 € ???..

 

Maladeeeeeeeeee!!

Repost 0
Published by L'archipélien - dans divers
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 19:38

(serait) est tombée bien bas

Je vous préviens, cet article est pessimiste et extrême, mais j'avais besoin de me défouler, et je crois que l'écriture est le meilleur moyen que j'ai trouvé pour ce faire.

Au gré de mes observations, car cela fait 4 ans que je suis au lycée (décidément, ce système ne me convient pas), j'ai pu voir une petite évolution de génération. La nouvelle génération n'a plus aucun respect, elle veut tellement défier l'autorité qu'elle ne se rend pas compte que la seule chose qu'elle fait, c'est être irrespectueux. Je ne défends absolument pas l'autorité mais il faut bien avouer que la dite "autorité", parfois, n'est pas tellement autoritaire. Prenons l'exemple d'un professeur avec son élève. L'élève, sous prétexte que le professeur, c'est l'autorité, va frôler l'irrespect en voulant défier l'autorité du professeur, qui finalement n'est pas tant autoritaire. C'est seulement un homme ou une femme qui cherche à transmettre son savoir, mais forcé, à travers une institution, de faire respecter les règles, même s'il n'est pas d'accord. Ce que je veux dire, c'est que le professeur, tout comme l'élève n'est rien d'autre qu'un être humain, et à un moment, il faut savoir respecter quelqu'un pour ce qu'il est et non pas pour ce qu'il fait. 

Quand je vois les gens autour de moi, on dirait que tout va bien. Les jeunes sont insouciants de ce qu'il se passera, tels des petits moutons bien endormis, avec, au milieu, un boucher qui choisit quel mouton il va prendre.
Encore tout à l'heure, dans mon bus, une fille de 14/15 ans dit qu'elle ne se bat jamais parce qu'elle sait qu'elle tape jusqu'à la fin. Mais pourquoi se battre ? Pourquoi ne pas respecter l'autre pour ce qu'il est ? Certes, parfois, des claques se perdent, et, finalement, cela ne ferait pas de mal à certains pour les réveiller. 
Finalement, j'ai l'impression qu'au fur et à mesure que le libéralisme prend de l'ampleur, la conscience s'amoindrit. Regardons l'ancienne génération : résistante jusqu'au bout. Toutes les avancées sociales d'aujourd'hui, c'est grâce aux anciens. Aujourd'hui, qui peut dire qu'il serait prêt à rentrer en résistance si un régime autoritaire s'installait ? Moi-même je n'en sais rien. Mais en tout cas, beaucoup moins qu'avant me semble t-il. 
L'amour quitte nos coeurs à cause des institutions. La seule chose qu'apportent les institutions est l'autorité et la hiérarchie. Certains diront que c'est faux, que les institutions apportent l'organisation de notre société... Mais chaque homme n'est-il pas doté d'un cerveau ? Je clame haut et fort que l'homme est suffisamment intelligent pour s'organiser sans quelconque institution.
Oui, je l'avoue, j'ai peur du futur de notre monde. Le libéralisme qui fait de plus en plus de ravages, des populations qui ne bouge pas ou qui ne se fait pas entendre. Comment l'humanité va se terminer ? Surtout si les générations futures sont de moins en moins conscientes. Je crois que nous arrivons à un tournant dans l'humanité. Mais tout cet article n'est qu'opinion personnelle, je ne dis pas que vous devez tous pensez comme cela.
 
Discours anarchique, mais j'avais besoin d'évacuer toute cette rage que la société m'apporte. Je sais aussi que je me contente uniquement de dénoncer mais seul, je ne me sens pas assez fort pour proposer. C'est uniquement en groupe, avec plusieurs cerveaux réunis en un, que nous pourrons proposer et provoquer un changement. 
 
J'espère que ce petit texte en fera réfléchir plus d'un.
 
Tom Roussel
Inspiré par l'ensemble de l'univers musical underground conscient français(Keny Arkana, Massilia Sound System, Médine...) et en particulier "Toujours" de Massilia Sound System.
Ainsi que le film "God Bless America" de Bobcat Goldthwait. — Frank Murdoch a une vie sans intérêt : il est célibataire et au chômage. Pire, il apprend qu'il a une tumeur au cerveau.
Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 20:06

Une forme sournoise d’obsolescence programmée de la vie humaine moyenne est mise en place depuis quelques années déjà, voici le processus :

1/ une bande de chercheurs grassement payés invente une fiche de santé normée (elle affirme que la bonne santé s’affiche lorsque tous les chiffres d’analyses diverses - numération, cholestérol, glucose, PSA etc - sont bas. S’ils dépassent certains seuils, chiffrés bien entendu, on est malade de... quelque chose !). Aucune étude scientifique n’a jamais démontré la réalité de ces chiffres...

2/ on fait bosser une 2ème bande de drilles (!) qui du coup invente la série des DMS (Dictionnaire des Symptômes des Maladies). Ces dicos répertorient des listes de dysfonctionnements de tous ordres censés démontrer un problème maladif, de préférence lorsque les chiffres dépassent donc les fameuses normes imposées ci-avant. En gros, il faudrait que tous chiffres d’évaluation physiologique soient très bas pour prouver une bonne santé. Aucune étude ni la queue d’une preuve sur cette idéologie non plus !

3/ on fait bosser une 3ème équipe de drilles (! !) du côté de la chimie (les labos mondialisés). Ces derniers pondent des milliards de comprimés et gélules exclusivement chimiques censées alors corriger les « mauvais » chiffres (ex emblématique : les anti cholestérols dont l’efficacité est clairement et scientifiquement démontrée comme nulle voire même nocifs).

4/ on fait bosser une 4ème équipe de drilles (...) qui font un matraquage massif et planétaire (on appelle ça du marketing !) vantant les « bienfaits » de la chimie en question.

5/ on prend en relais, en les payant à la prescription et en leur offrant des tas de cadeaux luxueux, les toubibs. Ces derniers, ayant calculé qu’il ne fallait pas garder plus de 15 mn un patient dans son cabinet sous peine de perdre en rentabilité journalière, exécutent sans broncher la prescription chimique aux âmes souffrantes (car ce sont avant tout les âmes qui souffrent avant d’être des corps souffrant pour cause d’absence d’écoute et de prise en considération humaine).

6/ on enrôle dans la boucle odieuse les caisses de Sécurité Sociale française si généreuses, plus qu’ailleurs paraît-il, qui rembourseront aux 65 millions d’employés-esclaves rendus malades par un management à l’anglo-saxonne et une vie de merde où la malbouffe est généralisée (merci les promesses d’une Europe plus forte, plus pacifiée, plus sûre et bla bla bla !).

7/ on invite au banquet des gros bénefs, la secte des pharmaciens, vulgaires distributeurs de chimie, organisés en communauté particulière et toujours disponibles pour refiler de la daube toxique pourvu qu’une assurance ad hoc les protège des dégâts.

8/ comme ça marche trèèèès bien, on réunit chaque année la même 2ème bande d’escrocs qui inventeront alors les nouveaux symptômes pour les nouvelles maladies rentables et un DMS II sort, puis un DMS III, IV, V etc... Tous ces DMS atterrissent bien sûr dans les cabinets de toubibs obsédés par la rentabilité de leurs bureaux et annexes et derrière les caisses sonnantes et trébuchantes des officines pharmaceutiques.

9/ encouragés par une propagande bien huilée, soutenus par des magasines et niouzes lettres internes (Lettre des Médecins, PharmAviv, Tribune Médicale....) et cornaqués par des commerciaux pervers et acharnés nomadisés par leurs employeurs Labos, les toubibs prescrivent des milliers de tonnes de chimie ingurgitée par des milliers d’âmes paumés, souffrantes et terrorisés par la maladie et la mort dont elles ne savent plus quoi faire spirituellement (laïcité oblige...).

et nous assistons alors à une mort programmée, lente mais certaine, de milliers d’individus tombés entre les sales mains des fabricants de maladies qui savent parfaitement bien, eux, que leurs cocktails chimiques ne soignent rien et qu’ils ne se limitent qu’à masquer l’ensemble des symptômes.

Lentement intoxiqués, chroniquement dès le premier « mauvais chiffre » relevé, l’homo declinus voit sa vie limitée dans une fourchette située entre 50 ans et 73 ans (cancers prostatiques et autres saloperies générées par la malbouffe, le stress et l’environnement pourri). Non seulement ces cocktails ne soignent rien mais mieux, ils écourtent notoirement ce qui aurait peut-être une fin de vie tranquille, simple et sans emmerdes majeurs.

L’obsolescence programmée de la santé humaine est donc elle aussi consciencieusement planifiée depuis quelques décennies grâce aux inventions de la modernité technophile incapable de soigner mais parfaitement en mesure de faire crever lentement ce qui, on l’aura tous compris, est tout de même vachement plus rentable qu’un Etre heureux et en bonne santé !

 

Auteur: Musima in Agora vox

 

 

Repost 0
Published by L'archipélien - dans document
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 18:30

Tuer avec force lâcheté

Par crainte de perdre la face;

Ou alors, se venger,

D'un affront d'orgueil mal placé.

Tel est notre quotidien.

 

N'avoir que vingt  ans ,ici,

En Guadeloupe aujourd'hui

Et  finir en Abel ou Cain

D' un autre même que soi...

Jeunesse sans foi ni loi.

 

Convoyeurs de larmes

Et  d' humanités désemplies,

Que tant de violence accapare.

Rendez-leur  vos armes ennemies.

Et  à nous la joie retrouvée de vivre.

 

 

 

DSC00423

Repost 0

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives