Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 10:15

Gadè zafè ce quimboiseur,

un rentier  de basses  oeuvres.

Se Plaît d'argent-roi et  tristesse;

d'affres d'abandon  et  bassesse.


Bain  de malins  , seule guérison

ce fichu  crêpe noir de vieux kipas.

L'an cent , trois attentats  privilèges

offrandes , là  tes  six six  vierges.
,

Coménages et  comariages, 

parents cocus et frères volages.

Au  matin conseil du petit albert,

voeux  : trois beaux pater et une belle mater.


Vinaigre entier des quatre voleurs,

toujours plus fort que l'homme- cavaleur.

Midi pile-poil  s'associant  à la pluie,

pieuse dame  diablesse  prit mari.

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans poésie
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 18:33

.Post  de @pasolini sur mariane(on prend plaisir a le lire)

Ode à Nico

Nico est content, enfant du monde, il jouit de jouer au président. Dans la cour de récré déjà, il aimait bien disposer ses petits camarades selon ses désirs, les diriger, les galvaniser, leur parler comme à des partisans. Pas de doute Nico a toujours été un chef, un petit chef, question d'époque. L'ambition, il l'a eu, il l'a, il l'aura. On n'est pas par hasard président de la république française, le hasard c'est l'explication de ceux qui n'en ont pas. Nico coïncide avec son époque. Une époque qui veut de lui, qui veut bien de tout, une époque bien tolérante. L'homme médiocre n'est plus à négliger, tout le monde doit avoir sa place, Nico l'a bien compris. Il est nécessaire désormais d'être sans qualités et de n'être que cela. Nico a la qualité de n'en avoir aucune et son néant renvoie à celui des électeurs qu'il flatte. S'il ne maîtrise pas sa langue maternelle c'est pour mieux montrer que l'exigence n'est plus une priorité. La priorité c'est d'être là, d'occuper le terrain, de multiplier son image à l'infini dans la rétine du consommateur. Habituer la population à avoir le goût de son époque. Lui faire aimer voter Nico c'est déjà une victoire sur le goût. Après moi le déluge disent tous les grands hommes, Nico ne le dit pas encore, au coeur du désastre on hésite à faire de l'humour. Nico aurait pu être drôle, amusant, divertissant mais il faut du talent pour cela. Son sérieux du pathétique est le seul espace où il peut s'exprimer. Avec Nico le roi n'est pas seulement nu mais il danse sur le comptoir du gigantesque bar à pûtes qu'est aujourd'hui la France. Mais a t-on envie de payer pour ça? Ce n'est pas la question principale sans doute car Nico joue à présider. Il n'est pas celui qui décide. C'est pour ça qu'il se montre dès qu'un événement fait l'événement, il comble son ennui de n'être qu'un enfant faisant ses pâtés de sable. Nico aimerait bien incarner le pouvoir mais le pouvoir n'a pas besoin de lui pour s'incarner. Nico obéit à ceux qui l'ont mis là, c'est plus simple et cela offre des loisirs. Car être président et ne pas s'amuser, Nico ne songe même pas à y penser. La France n'existe plus et Nico la représente dans le monde.
Nico ne parle pas bien sa langue maternelle. Il fait des fautes de français sous prétexte du parler vrai et du parler simple. Il prétend mépriser les intellectuels mais s'entoure des plus médiocres d'entre eux. Michel Audiard se foutait des intellos mais il connaissait sa langue. La langue c'est l'identité, Nico est un enfant du monde sans racines, l'incarnation de la misère du salarié-consommateur contemporain exportable et malléable à l'infini. Nico nous apprend que l'on peut être président de la république française sans parler le français. Nico vient officialiser ce que l'on savait déjà. Le pas nécessaire a été franchi, peut être pouvons-nous maintenant remonter la pente même si nous sommes très bas.
Nico est toujours là où on l'attend. A chaque catastrophe, à chaque prise d'otages, à chaque acte terroriste, à chaque fois que la larme à l'oeil est nécessaire, Nico est présent, l'émotion à la bandoulière, le coeur au bord de la compassion. Nico veut être tout le monde à la fois, l'ami des otages, le frère des victimes d'un crash aérien, le vengeur masqué des victimes d'un acte terroriste. Nico c'est Little Brother. Nico ne sert à rien mais il veut à tout prix se rendre utile.
Nico est un collégien ivre à sa première vodka, il tousse quand il fume, il roule des pelles à sa petite amie qui joue de la guitare. Nico est émouvant d'infantilisme, il s'énerve, fait sa crise d'adolescence, hurle contre les méchants, il est au premier degré. On raille sa petite taille, il se hisse par la magie du photoshop à la même hauteur que son alter ego américain. Nico a la stature d'un chef d'état de son temps, il est à la hauteur de sa médiocrité. Peut-on vraiment reprocher à Nico d'être ce qu'il est? Raisonnablement non, on ne peut en vouloir à un rat de traîner dans les égouts, on ne peut s'insurger contre la bêtise d'une poule, on ne peut contester le droit d'un chien à aboyer.
Nico est un personnage de cinéma, de comédie bien sûr. Il pourrait être le personnage incarné par Michel Serrault dans « Quand passent les faisans » le film de MichelAudiard. Nico c'est le nouveau riche, le parvenu qui fait du vulgaire une valeur sous prétexte de choquer l'intellectuel de gauche. Mais il ne choque pas, il est ce qu'on attend qu'il soit. Il aiguise aussi le mépris des vrais hommes de droite, de ces aristocrates de l'esprit qui n'aiment pas que la France se chienlise dans la décadence bas de gamme façon américain à grosses bagouses et yacht jet set. Nico ne peut pas susciter le respect et l'admiration de n'importe quel esprit connaissant l'histoire de son pays et s'en faisant une idée élevée. Les livres d'histoire oublieront vite Nico.
Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans actualités
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 06:24
Oh le joli petit bijou,si je pleure

 volant offert a Madame,si je vois 

"Carla one" aux frais,si j'en déduis 

des CON tribuables..si j'en connais

.Après çà,si je vote 

ils n'ont même pas la chiasse, j'en viens
 
ces Franchouillards,si je résume
.
.. casses toi pauvre con,si j'ose

 repete a l'envieux,si je saisis

 le petit presiteigne!si je m'enfous 

Civilement,si je mens

 je me désolidarise,je dis

 de mes compatriotes,s'entend .
Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans poésie
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 19:55

 C'est quand
qu'on benne
 dix députés
dans le trou
d'ozone social
du sarkozysme..
.Le chômage
 s'accroit.

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans poésie
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 14:26

A la cour des braves,

fétichisme et palabres

trimballaient rumeurs et jurons,

aux griffures de la déraison.

De la fronde formée en cercle,

chacha! ravivait le spectacle,

des dessus et dessous en dentelle

s'abandonnant aux bagatelles.

Fiers,Lostrom et Muscadin

inanérables dandys et cabotins,

dansaient la poule sans quadrille

l'esprit éthéré par la roquille.

Cependant que le petit drivailleur

lorgnait l'offense dissipée du tafiateur

tombé en pâmoison ,misaine affalée,

ci-devant la rouette aux jouisseurs contrariés.

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans poésie
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 13:07
Trouvez vous un nègre
(écrivez) une télé
 un troupeau de beaufs
estampillé Ump
 et, je vous assure
une présidence 
sur 30 ans 
à un taux fixe de 53%.
de la République

Le risque subsiste néanmoins

 de finir chef des tas...de merde!

lol
Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans politique
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 19:28
La maitresse  interpelle toto,

toto dis moi,

Comment se nomme cette Martiniquaise -épouse du retablisseur de l'esclavage en gwada- dont la statue sans tete ( statut encore, pense toto en son for interieur) hante la savane a Fort de France?

-toto :  madame, elle se nomme  De la Pa ....? 5 minutes s'écoulent 
-toto: Alzheimer y fout!!

20 minutes s'écoulent ,et subitement toto crie: Eurêka, Madame,( ? la maîtresse sceptique) mais oui bien sur Madame! insiste toto...
 Sa tete,je l'ai aperçu! Madame !
 Oui!  Fallait y penser!  Madame !

 Madame, lance toto ,elle a été greffée sur le corps de notre secrétaire d'état des Dom....

Seigneur Dieu ,lâche la maîtresse ébahie:  Messieurs et Dames, Joséphine de La Chèvre rit Ressuscitée!!


ode a de la penchardièse
Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans éducation
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 18:04
Portrait de Autist Reading

De Autist Reading

Plombier/Electricien | 23H56 | 28/06/2009 | Permalien

ON S'EN DOUTAIT

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans psychologie
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 15:03
Monsieur sponsorise
 sa suffisance,(éloquence)

à l'estuaire
 des corps-morts d'ignorance.

Colère humer !
fuite chaude de sa libérale pitance,

chevalier des répliques  sismiques
 vécues loin d'ici en France

flatteur itou
de basses instances.

Les mains tendues
 d'occultes finances,

du mur d'enclave,
 sans délibéré de la grande-anse,

jusqu'aux assises
 de la brèche de son insignifiance.

Oint de méchanceté,
 sa seule flagrance,

il jubile,incisives reluisantes
 d'inhumanité et d'insolence.

Puisse ,un jour
 un redresseur d'espérance

Briser l'essor narcissique
de ses plates extravagances



Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans poésie
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 15:07

J'ai  fais le choix -est-ce un avantage ou un  désavantage ?- de ne pas écouter en direct l'allocution Présidentielle en Guadeloupe ;les auditeurs en live et les privilégiés de ce laïus -au corps à corps-  avec le président ont ils pris le temps de lire ce texte. Je le leur conseille en se rendant sur le site de l'Elysée
J'en ai extrait  un bref passage qui a retenu mon attention et interrogé mon esprit critique:
 

Le président déclare texto :  "...Je suis ouvert à toute demande d’évolution qui serait formulée par vos élus, pourvu que celle-ci soit au service d’un projet dans l’intérêt de tous les Guadeloupéens.

Quels que soient les souhaits d’évolution qui pourraient être exprimés, il est, en tous cas, clair que rien ne se fera sans le consentement de la majorité des Guadeloupéens. C’est cela la démocratie, c’est cela notre conception d’un pays moderne !

J’ajoute, qu’en tant que Président de la République, garant de la cohésion et de l’unité nationale, je ne

conçois une éventuelle évolution statutaire que dans le cadre de notre République et, plus précisément, dans le cadre notre Constitution.
 Les articles 73 et 74 de notre Constitution sont très souples. Ils permettent d’envisager divers degrés d’autonomie, ainsi qu’une organisation politique adaptée au contexte insulaire ; je pense en particulier à la collectivité unique..."
.


J 'en ferai trois remarques personnelles, en qualité de citoyen français originaire des DOM; donc concerné au premier chef.


Quand  le président parle ,je cite:" demande d'évolution ... éventuelle évolution statutaire ..."Je dis, faisons attention aux propos politiques et à leurs conséquences sur le quotidien des citoyens - Prudence donc à nous antillais- .Les  constitutionnalistes savent tous que la notion d' évolution statutaire et /ou institutionnelle ne recouvre pas du tout l'exacte amplitude politique que la notion de modification statutaire et /ou institutionnelle...J'aurai mille fois préféré  que le président nous   parle d'évolution institutionnelle et, éventuel projet de réforme institutionnelle Balladur concernant  l'ensemble du pays, par souci de clarté.


Ma seconde remarque, concerne l'expression présidentielle "...dans l'intérêt des guadeloupéens...".Personne, a priori ne peut etre hostile a une telle affirmation;la question se pose néammoins de savoir quel contenu recouvre ce concept "intérêt des guadeloupéens" .
Les autres îles environnantes ,Désirade, Marie Galante, Les Saintes verront elles leurs intérêts sauvegardés ou seront elles maintenues sous le vocable impropre de dépendances de la Guadeloupe ;ensuite, qu'elle instance et sur quels critères seront définis cet "intérêt" guadeloupéen?
Je  ferais remarquer que les partisans et membres du LKP et de "la guadeloupe cé tan nou..."(la guadeloupe est a nous)  prétendent eux aussi défendre les intérêts du peuple guadeloupéen; comment - et  surtout est-ce possible ou souhaitable de?  -les concilier avec ceux qui, comme moi, ne partagent pas les mêmes idées et pratiques(ante) démocratiques qu'eux?
.

Enfin pour finir, je dirai que la guadeloupe administrativement parlant est un archipel ; c'est a dire un ensemble insulaire pluriel et différencié composé de quatre entités insulaires et humaines: Guadeloupe, marie galante, desirade, les saintes, avec pour chacune de ces iles leurs singularités propres ; de sorte que , il serait politiquement suicidaire de parler d'évolution de la Guadeloupe en collectivité unique, pour l'archipel des Saintes notamment ou j'ai mes racines familiales.

Sur la question de l'évolution de la guadeloupe , je soumets a nos gouvernants le modeste voeux qui suit:.


Afin de garantir a chaque communauté insulaire le pouvoir de défendre et de renforcer leurs intérêts,il me parait plus avantageux de penser l'évolution statutaire de l'archipel de Guadeloupe en terme de fédération de collectivités distinctes  avec deux niveaux de représentation et d'exercice du pouvoir.

 Un premier niveau de représentation propre à chaque communauté  , Marie galantaise, Saintoise, Désiradienne;dotée  chacune d'une assemblée référente élue(proportionnellement au nombre d'habitant) et dotée de pouvoirs locaux forts.
Avec réaffirmation , par l'état, de la clause générale de compétences et du principe de subsidiarité.C Est a dire que ces collectivités pourront intervenir dans tous les domaines de la vie publique ou se substituer l'une ou l'autre en fonction de leurs possibilités ou expertises; exception faite des  prérogatives de L'état: Armée, justice.
.
 Un deuxieme niveau de représentation constituant un ensemble plus large sous le vocable de -Fédération Les îles de Guadeloupe-(FLIG)  doté d'une assemblée élue(41 membres) représentative des collectivités de Guadeloupe, Désirade, Marie Galante,Les Saintes. auquel pourraient s'adjoindre les collectivités de St Barth et de St Martin.

Lien /Lacourdesbraves.over-blog.com

Repost 0

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives