Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 10:11

L’identité nationale, Sarkozy la piétine tous les jours

Slate.fr lance un appel à ses lecteurs: C’est quoi, pour vous, être français ? Voici la contribution de Raphaël Anglade, un pseudonyme derrière lequel se cache l’un des animateurs du site Betapolitique (voir description ci-dessous). Il nous propose une vision de la France en forme de réquisitoire contre son actuel président.

La France c’est un pays de littérature. Un pays de discours et de poésie. Celui de Louise Labé. Un pays qui aime avoir été celui des grands rois (même si, une fois encore, il faut parfois les rétrécir). Tellement loin des familiarités, des présidents qui «font le job» et des sarcasmes envers la princesse de Clèves.

La France, c’est le pays de Pasteur. Et de Marie Curie. C’est un pays de science et de pionniers. C’est un pays de respect du savoir et de la recherche. Pas un pays de mépris et de violence envers ceux qui n’ont pas embrassé les voies du fric et de l’exploitation.

C’est le pays où Freud rencontre son maître Charcot et pas celui des délires sur le patrimoine génétique des uns et des autres.

La France ce sont des soldats humbles et courageux qui ont donné leur sang pour la République. C’est le pays du général Leclerc. C’est une armée qui a fait, finalement le choix de la République et qui reste digne dans un monde de fric et de corruption. Ce n’est pas ce pays où l’ex planqué humilie ses troupes dans un accès de caprice


Source :Vendredi

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans politique
commenter cet article

commentaires

funck you 02/11/2009 16:16


Y a Bon Besson !
Le cynistre de l'identité nationale.

La Marseillaise n'existe plus,elle a été remplacée par un chant plus libéral: La bessonaze!

un seul couplet

Hump! deux doigts d'honneur!
hump! deux doigts d'honneur!


Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives