Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 17:48

XIMENIA AMERICANA 

Je ne connais qu 'un seul specimen de cet arbre . Il se trouve au sommet de Morne à craie...C'est actuellement sa periode de floraison ( Juin à septembre).

 

Photo ( 13 Aout  2013 ) jointe:   20130814 121534

  

Le fruit est vert olive durant sa periode de croissance et, jaune citron une fois arrivé à maturité,comme le montre le reportage en lien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=POy_oIXJC7s&feature=youtube_gdata_player

 

 

 

Mes recherches - ci contre'- m-ont permis  d'en savoir  un peu plus sur les qualités et proprietes du Ximenia americana.

 

 

 

 

 

 

 Nom scientifique : XIMENIA AMERICANA

                                           Français : citron de mer, prune de mer , Wolof : Ngolen

Arbuste ou petit arbre atteignant 4 à 5 m de haut. Il est quelque fois sarmenteux, Les feuilles sont des entités, simples et alternes Floraisons en petites racines ombelliformes
L'espèce est typique par ses épines rigides, droites, très aiguee, une épine se trouvant ordinairement à l'aisselle de chaque feuille.
Elle est aussi plus ou moins épineuse dans la savane, alors qu'elle est assez épineuse dans des habitats plus humides.
Les feuilles sont entités, simples, alternes, étroitement elliptiques ou ovales oblongues, de 3
A 7 cm de long sur 3 cm de large, obtuses au sommet, parfois marginales, glabres; 4 à 5 paires de nervures latérales presque effacées. Les feuilles sont courtement pétiolées de 6 à 7 mm. La nervure médiane est arquée.
L'écorce est fibreuse, brune foncée, à tranche rouge. Les fleurs verts- jaunâtres sont organisées en courtes grappes pendantes. Elles portent 4 pétales à poils très long et dressées à l'intérieur de la corolle mesurant 1 cm de long.
Les fruits ovales, jaunes à maturité ont l'apparence d'une prune, glabre, comestible, à chair
Acidulée, juteuse et contiennent une graine oléagineuse. Cette graine est une amande de 1,5
cm de diamètre réputée toxique. Le bois est jaune rouge, lourd, dur, gaines fines ressemblant aux caisses en bois et semblable au cendrier. Familles voisine des Celastraceae et santalaceae aux quelles elle est parfois rattachée

 


La plante est présente dans toutes les savanes africaines, sur les sables littoraux, les taillis du bord de mer en contact avec les marées et les galeries forestières. Arbuste pan tropical,
Répandu également en savane de l'Amérique latine, en Australie et en nouvelle Guinée. Il est commun dans les savanes soudano guinéennes, depuis le Sénégal jusqu'à la République
Centrafricaine. Son aire atteint l'Erythrée, la Tanzanie et le Kenya.
Elle pousse dans les sous-bois de la forée sèche soudanienne, notamment sur les sols argileux
Et aussi sur les berges des cours d'eau.
Au Sénégal, où elle est irrégulièrement répartie, on la rencontre dans le Saloum, le Niani, la haute et la moyenne Casamance et le Niokolo Koba.

Ximenia americana est une plante bien connue à travers la savane de l'Afrique Tropical pour ses vertus médicinales. Toutes les parties de cette plante sont utilisées.
La plante est prescrite dans certains cas de blennorragie en faisant une décoction (boisson) de
Rameaux feuillées additionnées de jus de citron. Cette préparation fait beaucoup uriner La racine de Commiphora Africana et Ximenia americana en macération d'une semaine sont utilisées dans le cas des problèmes cardiaques ou la prévention. La poudre de la racine pilée est indiquée dans le traitement de la gangrène. La decoction des racines pour le traitement de l ulcere gastrite et les racines pulvérisées sont utilisées contre les rhumatismes.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans Chrysosblog
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives