Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 18:52

La Maison Départementale de l’Enfance (MDE), dont les missions principales sont l'accueil, l'observation et l'orientation des enfants en difficulté, entrera, au 1er janvier 2014, sous la responsabilité de la Collectivité. Une convention était signée hier, afin de poser les bases de ce transfert.

Hier à 10h, dans la salle des délibérations de l’hôtel de la Collectivité, était signée la convention de partenariat entre la Maison Départementale de l’Enfance (MDE), représentée par le président de son conseil d’administration, Paul Naprix, et la Collectivité, représentée par son président, Alain Richardson.

En préambule, Ramona Connor, vice-présidente en charge du pôle solidarité et famille de la COM, a indiqué que « le 8 janvier, avec le conseil d’administration de la MDE, le pôle solidarité et famille et, plus précisément, les responsables de la direction de l’enfance, ont travaillé sur le transfert de la Maison Départementale de l’Enfance, qui entrera au 1er janvier 2014 sous la responsabilité de la Collectivité. »

Selon le président Alain Richardson : « depuis des années, depuis même que nous étions une commune, la Maison Départementale de l’Enfance de la Guadeloupe menait une mission pour le compte de Saint-Martin. Cette mission a été poursuivie dans le cadre de la Collectivité. » 

Des inquiétudes du personnel

Lors de la réunion du 8 janvier, un calendrier de rencontres, à l’occasion desquelles les différents aspects de la MDE seront évoqués, a été mis en place. « Ce calendrier est nécessaire pour que le transfert se fasse dans de meilleures conditions et qu’au 1er janvier, la transition ne soit qu’administrative », affirme Ramona Connor.

Tous les membres du personnel de la MDE étaient présents pour cette signature. Le personnel, sous la responsabilité du département, s’inquiétait sur son devenir. Ramona Connor s’est donc adressée à lui : « aujourd’hui, nous allons vous rassurer sur ce point. » Des projets d’expansion de cette structure ont aussi été évoqués, en raison des besoins notamment évoqués par la protection judiciaire de la jeunesse. « Il y a toujours trop de jeunes que nous sommes contraints de placer à l’extérieur de Saint-Martin, parce que les structures manquent », indique Ramona Connor.

Le budget de cette structure est déjà supporté par la Collectivité. Son transfert en l’état ne coûtera rien de plus. « Je tiens à saluer le travail de précision que fait la vice-présidente, Ramona Connor. C’est une vraie professionnelle qui maîtrise son sujet », conclut Paul Naprix, le président du conseil d’administration de la Maison Départementale de l’Enfance.

Lannig STERVINOU
Le Pelican

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives