Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 13:44
La peur d'intervenir en public, une réaction humaine

Pour bon nombre de personnes, il n'est pas facile de prendre l'initiative de s'exprimer devant un groupe de personnes réunies surtout si cela n'entre pas dans leurs traditions. L'émotion les étreint et ils se mettent parfois à balbutier ou à parler de manière précipitée. Avoir le trac n'est pourtant pas quelque chose d'entièrement négatif. En fait, la peur que ces personnes ressentent témoigne de leur volonté, mal exprimée peut être, de bien faire. Elle démontre également qu'elles tiennent compte de la présence des autres dans leur prise de parole. Par ailleurs, la peur face au public est une *émotion commune à tous*. Qui en effet est immunisé contre ce sentiment ? Les acteurs malgré leur habitude du public ont souvent le trac. Avant de monter sur scène, des musiciens éprouvent de la crainte. En réalité la peur qui paralyse quand on est sur le point de s'exprimer en public est toute naturelle. Le plus important est d'arriver à
se [rendre maître d'elle avant qu'elle ne contrôle la quasi-totalité de nos réactions].  

Prendre la parole en public

Ceux qui ont la hantise de parler en public peuvent nourrir l'espoir de devenir des orateurs sûrs d'eux. En effet, des méthodes accessibles à tous leur permettront de développer l'aisance de parole en public.
Il s'agit entre autres de :
-*de prendre l' habitude de s'exprimer en public ;
-*de maîtriser son sujet ;
-*d'apprendre à se libérer du stress juste avant son intervention ;
-*de faire de l'humour ;
Voyons en détail ce que tout cela implique.

S'exercer à parler en public

Pour acquérir la capacité de parler sans peur devant le public, il faut *prendre l'habitude de s'exprimer* devant des groupes plus restreints. Les réunions familiales ou les invitations entre amis constituent d'excellentes occasions de le faire .Lorsque la possibilité vous est donc offerte durant ces réjouissances de dire quelques mots, considérez la comme une occasion de progresser au lieu de décliner poliment l'offre. Il existe d'autres moyens de gagner en assurance. Rejoindre par exemple un club d'orateurs amateurs où les possibilités de s'habituer à parler au public sont nombreuses. Dispenser également des cours éducatifs à des apprenants permet à la longue de mieux contrôler ses émotions.

Bien maîtriser son discours

Une des clés essentielles d'une bonne présentation devant un auditoire est une *excellente maîtrise du sujet*. Oui, il est essentiel de connaître à fond le sujet qu'on va développer. Pour cela, il faut s'appliquer à étudier notre intervention dans tous ses aspects. En outre, en présence d'amis, la répéter plusieurs fois pour bien s'imprégner de toutes les idées qu'elle contient. Cependant durant les répétitions, il est bien de se projeter dans le temps et de se représenter, en train de parler avec assurance et sang-froid à une assistance sous le charme. En effet, quand on est bien préparé, confiant donc délivré de pensées défaitistes, le trac ne tarde pas à battre en retraite.   

Évacuer tout stress

Ici nous sommes sur le point de débuter l'intervention. Mais le stress se manifeste encore en nous. Il faut impérativement l'évacuer au risque de gâcher notre introduction. Pour y arriver, une méthode simple. [Respirer profondément] durant quelques secondes. Cette action a l'avantage de réduire la pression du sang et d'accroître notre assurance. Ensuite, souriez lorsque vous vous mettrez à parler. Cela vous décripsera encore davantage. Durant toute votre intervention, restez concentré sur votre développement. Peu importe si certains manifestent leur désaccord par des mouvements de tête, c'est leur droit, mais vous contentez-vous de transmettre fidèlement votre message. Les contradicteurs pourront toujours poser des questions à la fin de l'exposé. Un conseil toutefois, ne restez pas immobile pendant l'intervention mais bougez dans la mesure du possible. Non seulement cela rendra vivant votre discours mais en plus vous manifesterez de la
sérénité.

De l'humour parfois pour détendre l'atmosphère

Voilà une astuce qui annihile la peur et contribue à détendre pleinement l'atmosphère. Émettre une petite plaisanterie à un moment convenable si le discours s'y prête. Il est possible de s'y risquer si après avoir posé une question facile à l'auditoire, personne ne daigne répondre. Mais le discernement est nécessaire quand on recourre à cette méthode. Ainsi donc parler en public n'est plus une montagne à gravir.
auteur:Romaric

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans psychologie
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives