Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 18:44

2825734Les "enfants de la commune" sur les listes

Parallèlement, d'une révision des listes électorales à l'autre, le nombre de radiations s'est accru de 50%, grâce notamment à une plus grande vigilance, selon la préfecture, sur les "doubles inscriptions, le nombre excessif de centenaires ou l'absence d'adresses" de citoyens pourtant dûment inscrits comme électeurs.

La plupart des communes insulaires n'en conservent pas moins un nombre d'électeurs sensiblement supérieur à celui de leur population en âge de voter telle qu'elle a été décomptée lors du recensement de 1999.

Rapporté à la population recensée, le taux d'électeurs inscrits varie de 45,33% à Saint-Martin, la commune constituant la partie française de l'île franco-néerlandaise, à... 122,22% à Terre-de-Bas, dans l'archipel des Saintes.

Le cas de Saint-Martin, le seul qui soit inférieur aux 50%, peut s'expliquer par le grand nombre d'immigrés, souvent en situation irrégulière, qui y résident.

A Terre-de-Bas (1.551 électeurs pour 1.269 habitants), Terre-de-Haut (1.670 électeurs pour 1.729 habitants), Saint-Louis de Marie-Galante (3.135 électeurs pour 2.995 habitants), comme ailleurs en Guadeloupe, il s'agit, dans la plupart des cas, d'"enfants de la commune" partis travailler ailleurs, souvent en métropole: Ils tiennent à demeurer inscrits sur les listes électorales de leur commune natale où ils conservent le centre de leurs intérêts, familiaux et parfois patrimoniaux.

Une marque d'intérêt souvent mise à profit pour obtenir un appui politique ou, plus prosaïquement, une modification du plan d'occupation des sols lors du "retour au pays", parfois la retraite venue. Elus et candidats, qui avaient pour habitude de promettre la construction de logements à tout va, sont cette année confrontés à l'opposition des agriculteurs contre le déclassement par les mairies de 1.000 hectares de terres agricoles chaque année.

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans politique
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives