Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 18:30

Le syndrome du larbin

est un comportement pathologique visant à prendre

systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles

dont il est issu. Ce syndrome diminue les capacités d’analyse du larbin et se traduit

par un blocage psychologique l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres

intérêts au profit de ceux qui l’exploitent...

 

 

 

Des militants UMP bénéficiaires du RSTA déchirent leur chemise pour Le Président des riches :

 

 

Suivez mon regard en direction d'une des iles du sud Basse-Terre...Citoyens à tête plate,je vous dis!

 

 

Comment le reconnaitre ?

 

Le larbin agit sans discernement de ce qui pourrait être bon pour lui:

-le syndrome du larbin est malheureusement une vocation 

-Il se trimbale dès le plus jeune âge et il n’existe aucun remède.

-Le larbin n’a pas choisi d’aimer son élu il aime son élu parce qu’il est un larbin.

-Un écervelé victime du syndrome du larbin n’a pas de conscience politique:

-il vote instinctivement dans l’intérêt de ceux qui l’exploitent pour s’attirer leur bienveillance.

-Le larbin cautionne tous les sacrifices  dont il pourrait être l’objet sans condition.

 

 

 

 

 

 

Deux théories principales

s’affrontent pour expliquer l’origine du syndrome : la

thèse génétique et la pathologie mentale. Après des siècles d’asservissement,

les larbins pourraient être le produit d’une sélection artificielle des soumis par leurs

maitres. Selon cette hypothèse le mécanisme en oeuvre serait similaire à la sélection

des chiens et des chevaux mais directement appliqué à l’homme. Pour les tenants de la

pathologie mentale le caractère héréditaire n’est pas retenu, il s’agirait plutôt d’un

trouble qui se développerait dès l’enfance. Le processus s’aggraverait au passage à

l’âge adulte lorsque le sujet prend conscience de la médiocrité de sa condition, le

larbin développerait des stratégies inconscientes visant à restaurer un équilibre

cognitif pour justifier l’acceptation de sa subordination. Le larbin finit par s’identifier

à ses maîtres en s’imaginant appartenir au corps social qui l’exploite.

 

 

 

Le larbin réagit vivement

à toute discussion qui ose remettre en cause les aptitudes de son maitre.

Incapable de se livrer à une argumentation convaincante, ses

messages distillent la peur et les intimidations dont il est l’objet.

 En réaction le larbin brandit instinctivement une succession de termes caractéristiques qu’il essaye de

glisser dans son discours tels que : jaloux, fouteurs de merde, pédés, tirage vers le bas,la gauche.

 

Les propos  qui suivent portent la quasi-signature "légitimise" d’un larbin digne de ce nom: "I ja là i ké rété"

 

 

 

Le syndrome du larbin

ne prolifère pas seulement chez les plus démunis

intellectuellement comme on pourrait le penser, il affecte une largemajorité de la

population sans corrélation apparente avec le niveau d’étude .

 

 

 

 

Que faire pour lutter efficacement contre ce fléau des temps modernes?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives