Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 17:30

 

 

Comme tout moment paroxystique (nous n'y sommes pas encore), il faut revenir à la sourçe pour comprendre : le PS a historiquement toujours trahi le peuple (ouvriés, salariés, précaires) au profit de l'oligarchie car il a depuis sa création accepter les dogmes libéraux du libéralisme philosophique initial.

Pour paraphraser J-C Michéa (seul philosophe visionnaire de l'époque) le libéralisme philosophique s'est historiquement appuyé :

  • Sur le libéralisme culturel de gauche (Les droits de l'homme-individu, Mai 68, la dynamique du progrès social) incarné par Le Monde & Libération ou Arte (et par toute la philosophie d'après-guerre),
  • Sur le libéralisme économique de droite (la libre entreprise, la concurrence, la croissance, la flexibilité, le capitalisme, le manager, le self-made-man) incarné par le Figaro et les échos ou TF1.
  • Ces deux aspects s'incarnant strictement dans le droit et le marché pour règler tous les aspects collectifs de la société

Ces 2 formes hypocrites ne sont que les deux faces du même système de pensée (le libéralisme philosophique) qui se sont faussement affrontés au XXème siècle et qui aboutissent aujourd'hui à la synthèse politique actuelle. Cette synthèse s'incarnant parfaitement dans les figures :

  • du publicitaire de gauche (Séguela/Beigbeder)
  • de l'homme de gauche (Bergé/Niel/Steve Jobs)
  • de la star du show-bizz de gauche (Clooney/
  • du politicien de gauche (Cahuzac/Guérini/Dray/DSK)
  • du journaliste de gauche (Jean Daniel, Joffrin/Demorand)
  • du philosophe de gauche (séquence Foucault/BHL/Rancière/Benbassa/etc...) résumé dans la filiation Trotskisme/Maoisme/Moralisme/néoconservatisme (Glucksmann, Miller, Krivine)

Etc...etc..etc...

Du coup tout est marchandise et accès aux droits, toutes les valeurs traditionnelles, spirituelles, transcendantes ou historiques sont dépassées, ne reste plus que le consommateur militant issu d'une minorité subissant les injonctions du spectacle qu'il défend.

Ce monde n'a pas d'avenir, il va mourrir, à nous de savoir si nous voulons mourir pour lui

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives