Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 12:58

 

Lait d'beu - Blogueuse associée  

Comment arrive-t-on à en savoir toujours plus sur lui? Surtout, comment arrive-il à en faire toujours plus? Pour Lai d'beu, Nicolas Sarkozy rime de plus en plus avec folie.



Dailymotion - Public sénat  
J’étais allée consulter le blog de Maître Eolas pour chercher un article que je n’ai d’ailleurs pas trouvé mais je n’en ressors point tout à fait bredouille et c’est même un drôle de garenne qui remplit la gibecière de la pourtant non-chasseuse – et pour tout dire : totalement opposée à la chasse ! - mémé Kamizole.
Excusez du peu mais je m’étais laissée enfumer par les explications de Philippe Seguin : les 245572 euros – dont la fameuse douche sarkonapa-lesque ! – concerneraient l’aménagement de l’ensemble des 8 salons pour les entretiens diplomatiques, avec douches attenantes. J’en doutais mais n’avais point le moyen de vérifier…

Or, à lire l’article de Maître Eolas sur le sujet L’hygiène n’a pas de prix (en fait si) ce chiffre concerne l’aménagement d’un bureau pour Nicolas Sarkozy dans l’enceinte du Grand Palais – comme il le fait très justement remarquer, il n’y a que l’avenue des Champs-Elysées à traverser, quelques petits 400 mètres, rien du tout pour un jogger émérite. Une douche a donc été installée dans ce bureau… «En France, on aime être propre et sentir bon». Surtout quand on transpire comme une bête et qu’il paraît qu’ensuite ça fouette !
«Enfin, une douche… la Rolls des douches. Jets multi-directionnels, radio étanche incorporée. Le Grand Palais n’étant pas aménagé pour ça (c’est une énorme et superbe coquille vide), il a fallu installer un ballon d’eau chaude et un réceptacle à eaux usagées. 245 572 euros le bureau équipé. Allez, comme cette douche, c’est un peu la vôtre puisque vous l’avez payée, voici des photos souvenirs, prises par des ouvriers et publiées par Médiapart».
Photos que je m’empresse d’enregistrer. On ne fait jamais assez gaffe avec les ouvriers ! Sûr et certain que la prochaine fois, le Sarko, il fera fouiller les ouvriers à la sortie du turbin et confisquer les cartes des appareils photos ou portables, comme il le fait déjà faire par sa police à l’encontre de certains paparazzis ou journalistes trop fouineurs.

Ah! Français ! Si vous aviez su… Même moi qui l’avait pourtant «calculé» dans un article férocement rageur entre les deux tours de l’élection présidentielle – le sarkozysme est une maladie intellectuellement transmissible – j’étais bien loin d’imaginer que le pire serait amplement dépassé à un si haut degré… Malheureusement et à ma connaissance, il n’existe pas de superlatif de pire…

Combien de temps supporterons-nous ce parvenu, aussi vulgairement m’as-tu-vu que «bling-bling», satrape sarkonapalesque qui vit sur le plus grand pied possible aux frais des cons…tribuables ? La France est déjà en bien piteux état. Attendre 2012 ? Nous savons désormais avec l’exemple récent de l’Islande qu’un Etat peut être déclaré en faillite. A continuer sur le même pied, nous risquons fort que le déficit budgétaire atteignît au moins 200 % du PIB en 2012.

Quand bien même Nicolas Sarkozy recycla deux ou trois fois les promesses d’aides aux catégories les plus en difficulté qui ne voient jamais rien venir : il ne tient ses promesses, à grands coups de centaines de milliers d’euros, voire de milliards ! qu’envers ses amis multimilliardaires du COUAC/40, banquiers et autres magnats de l’industrie automobile.

Incontestablement, Nicolas Sarkozy est atteint de « la folie des grandeurs  »… est-il sain d’esprit… et sinon, comment s’en débarrasser ?
D’une très lointaine lecture (1965) du dossier psychiatrique d’un malade interné d’office pour une psychose maniaco-dépressive, j’ai le souvenir que la famille avait demandé son hospitalisation pour des dépenses totalement disproportionnées avec ses revenus qui n’étaient pourtant point modestes et qu’il s’agirait d’un symptôme assez fréquent, dû à l’euphorie qui s’empare du malade dans la phase maniaque – agitée – de cette affection.
Certains doutent de plus en plus de la santé mentale du Président de la République, tel le psychiatre Serge Hefez qui parle de perversité obsessionnelle… dont il traite d’ailleurs dans un court pamphlet : «La Sarkoze obsessionelle» collection Tapage, Hachette Ed. Pour ma part, il y a belle lurette que je répertorie tous les symptômes du polymorphe

Syndrome de Sarkozy ! N’y faudra-t-il pas ajouter cette autre maladie ?
Le budget de l’Etat n’y pourra résister mais quel moyen de l’empêcher de nuire ? Certains commencent à émettre l’idée que si Claude Guéant prend autant de place – président-bis ? – c’est que Nicolas Sarkozy ne serait plus à même d’occuper la fonction… Il rejoindrait dans l’Histoire de nos institutions Paul Deschanel, éphémère président (18 janvier 1920 – 21 septembre 1920) obligé de démissionner pour insanité mentale. Mais par qui la faire dûment constater pour que le Conseil constitutionnel déclarât la vacance du pouvoir ?

Retrouvez les articles de Lait'dbeu

source Mariane 

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives