Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 17:50

 Le cerveau humain a pour particularité d’être beaucoup plus sensible à l’image qu’à l’écrit ou à la parole. Si un texte ou un discours n’est retenu que par bribes (environ 20%), l’image elle, s’imprime durablement sur nos rétines et pénètre de sa signification nos cerveaux et nos inconscients. Et cette double-page en est l’exemple parfait. Tiré de l’hebdomadaire « Marianne » du 23 mars 2010, cet article étudie les raisons qui ont poussé les « déçus du sarkozysme » à voter FN aux régionales, à partir de l’exemple de la ville de Noyon (Oise) :

 

 

 

fn52-copie-1.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au cours de la lecture, on fait ainsi la rencontre de la tête de liste FN (M. Guiniot), de chômeurs ne croyant plus à la politique et d’une bourgeoise grand teint se sentant trahie par Sarkozy. Bref un article comme on peut en lire des dizaines. Pourtant, que nous montre la photo qui l’illustre ? Un homme de dos, lisant les affiches de campagne (seule celle du FN n’est pas masquée), une baguette à la main, un chien en laisse. Avons-nous bien vu ? Une baguette (pour le côté franchouillard peut-être? Notre homme porte-t-il un béret en sus des baskets blanches ?), un chien (un Staffordshire Terrier ? soit un chien de 2ème catégorie dont le port de la muselière est obligatoire) bondissant toutes griffes dehors sur l’objectif et en arrière-plan le sourire du candidat FN

 

Pourquoi cette photo en double-page pour un article inoffensif sur les électeurs de Noyon?

 

Pourquoi une telle dichotomie entre l’image et le texte ?

 

Que retiendra le lecteur ou plus précisément que retiendra son cerveau ?

 

Que M. Guiniot est un ancien poissonnier, que la vieille bourgeoise a perdu ses illusions sur Sarkozy et que Noyon est une ville PS “où il fait bon manger et encore mieux boire” (sic)? Ou que l’ancien électeur UMP a un chien dangereux non muselé et une baguette sous le bras ?

 

En conclusion, n’oubliez jamais que quel que soit le message que vous souhaitez transmettre, l’image est plus forte que le texte !

 

Source libre paix

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans psychologie
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives