Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 18:41

 

L'équipe "shadow" du Mouvement Démocrate a tenu sa première réunion autour de François Bayrou, ce mercredi, à Paris.

À cette occasion, l'équipe "shadow" a annoncé qu'elle se réunirait une fois toutes les deux semaines et que Yann Wehrling, porte-parole, tiendrait un point presse tous les lundis après-midi.
Quatre sujets ont été abordés durant la réunion : le budget 2011, le projet de loi sur l'immigration, la réforme des retraites et la situation du logement en France, dans le cadre du 7e Congrès des HLM.

Retrouvez l'essentiel de ce qu'ont dit les membres de l'équipe "shadow" : (lire la suite)


-Jean-Jacques Jégou (Budget, comptes publics, lutte contre les déficits) a attiré l'attention sur les déficits de l'Etat en rappelant que le seul paiement des intérêts de la dette constituera pour la première fois dans le budget le premier poste de dépenses de l'Etat : "On accumule les dettes et on ne voit pas de signes de volonté offensive du gouvernement. Pour nous, la réduction de la dette est notre priorité."

-Robert Rochefort (Économie, emploi, économie solidaire) est allé dans le même sens, en soulignant que "le budget est un outil politique majeur". Or, d'après lui, "le gouvernement n'a pas de stratégie et il faut trouver l'équilibre entre la rigueur budgétaire et le maintien de marges d'investissement pour les politiques d'avenir."

-Concernant le texte sur les retraites présenté au Sénat et à la veille d'une nouvelle manifestation sociale samedi prochain, Jean-Marie Vanlerenberghe (Relations sociales, travail, retraites) a rappelé que les sénateurs démocrates "se battrons pour la retraite à points", et contre le report de l'âge de départ à la retraite de 65 à 67 ans sans décote. Il a aussi proposé "la création d'un fonds pour la pénibilité des travailleurs comme ceux touchés par l'amiante."

-Sur le projet de loi d'Eric Besson, Fadila Mehal (Intégration, égalité des chances, lutte contre les discriminations) a affirmé que le volet de la répression "relève de la vision à court terme avec un glissement sémantique dangereux de l'immigration vers la délinquance". Elle s'est interrogée sur la conformité à la Constitution de la procédure de déchéance de nationalité."

-Au moment où se tient le 7e Congrès des HLM, Rodolphe Thomas (Politique de la Ville, rénovation urbaine, logement) a souligné que "les subventions de l'Etat ne cessent de se réduire", alors qu'il manque "près d'1 million de logements sociaux en France". Il a aussi regretté la nouvelle taxe sur l'habitat social annoncée par le gouvernement, qui va toucher "les plus démunis, les plus pauvres et les familles à revenu modeste".

-Sur la liberté de circulation dans l'Union européenne, Nathalie Griesbeck (Libertés publiques, justice) a affirmé que l'action de la Commission européenne envers la France pour infraction sur la directive de 2004 démontre que nous avons besoin d'un minimum de libertés et d'Etat de droit."

-Pour Marielle de Sarnez (Affaires étrangères, gouvernance internationale), la réforme des retraites et le budget 2011 sont deux actes manqués du gouvernement. Sur la première, il avait la possibilité d’ouvrir le débat et d’écouter davantage les partenaires sociaux, sur le second il s’est refusé à définir des priorités, comme il l’aurait fallu le faire en faveur de l’éducation ou la sécurité.

-François Bayrou a réaffirmé pour sa part que cette équipe "shadow", qui va suivre ses sujets, est "une équipe compétente" qui agira "pour que les Français entendent des propositions et non pas des querelles politiciennes".
"Nous sommes passés du temps de la dénonciation au temps de la proposition" a conclu François Bayrou.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives