Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 17:30

Pourquoi ce titre ?

Parce que : '' invasion de salopes sur internet '', c'est trop.

Enfin...

Trop ?

Internet est un espace où des femmes attirantes et ''inacsexibles'', telle la salope sauvage de Jean Marie Bigard ; celle qu'on voit passer au loin mais qu'on attrape jamais, peuvent s'exhiber cash.

Même sans trop le vouloir, vous finirez par tomber dessus ; impitoyables, impudiques, ces miss de pixels vous en font voir de toutes les couleurs. S'incrustent en image depuis l'autre bout du monde dans votre écran libidiné.

Vous n'y pouvez rien.

À moins de jouer du CCleaner tous les jours, au risque de perturber la mémoire interne de votre ordinateur. Soudain, dans un coin de l'écran, en haut en bas à gauche à droite ; un slider fait défiler un flash catalogue à beautés variables. Internationales.

Et d'abord ; comment savent-elles que je suis célibataire ?

Qui sont-elles ?

Il y a bien des professionnelles, que vous pourrez rencontrer par monnaie ajoutée, mais la majorité de ces web nymphettes profitent de notre naïveté pour nous embarquer dans des situations involontairement (?) onaniques, à caractère épuisant à la longue. YouPorn feeling.

Elles irruptent jusque dans vos rêves, succubes hi tech assoiffées de plaisir nocturne.

De toute façon, si vous rencontriez l'une d'elle en vrai, déçu vous serez, obligatoirement. Car le sel de ces sexy girls ectoplasmiques en 2d, ou même en 3d à lunettes électriques, c'est justement que vous ne pouvez les toucher qu'en pensée.

C'est ça & seulement ça qui fait leur ''charme''.

Julio Iglesias, l'oldie super star des latin lovers le dit clairement lors d'une interview dont j'ai oublié la date :

---- '' Yé ou* tout çé ké yé voulè dans ma vie ; voitures, femmes, villas, yachts, autre. É yé m'aperçou k'une foa kon possède son rêve, on voa kil é pas si terrible kessa, finalement.''

J'ai eu*

J'ai jamais compris pourquoi le prix de ''Between Nothingness & Eternity'', un album mythique du groupe non moins légendaire Mahavishnu Orchestra ne coûtait pas plus cher à l'époque, voire moins qu'un album de Julio Iglesias, mais côté philo ; Julio, çé du costo.

Car il a raison.

Ce qui fascine l'homme depuis la nuit des temps c'est l'inaccessible, ''l'intouchable''.

C'est parce qu'on ne peut pas intervenir physiquement sur quelque chose ou quelqu'un ; une situation, un débat, une pouf, qu'on la respecte.

C'est le principe de la télé ; tu dois écouter sans moufter.

Dans la pub c'est le même principe, imaginez que les mécontents d'un produit quelconque puissent twiter en direct leur avis en bande défilante en bas de l'écran, pendant les pubs.

Ces spots primitifs exacerbant l'instinct de bête qui allume l'homme.

Si j'avais cette jolie voiture et ces beaux habits, j'emballerai à l'aise les nanas de mes rêves pense t-il, cet imbécile. Certaines pubs des années 80 90 appuyaient d'ailleurs à fond sur la tare humaine reliquat du temps de la loi du plus fort**. Kitch puce rfid déjà intégrée au temps de Lucy. 

Hameçonné par imagination, le métallo ruiné, vampirisé de crédits à taux usurier, naïf possesseur du pseudo piège à filles à la con, la voiture pas les filles, se retrouve aussitôt gros jean comme devant ; enflé, blousé.

La 106 Kid Ça marche pas garçon, ou alors faudra vraiment monter dans la gamme ou mieux ; changer de métier, de marque et chercher plutôt vers le made in Germany, England, Italy, à Modène par exemple.

Si tu comptes vraiment atténuer, ou effacer ton imbécillité et ton physique repoussant par le design et la puissance de ton véhicule vis à vis des gorettes que tu convoites, évidemment.

C'est vrai ! Comment peut on être assez stupide pour croire une pub vantant la classe de véhicules bas de gamme ? Ou s 'émouvoir au point de pleurer devant un film dont on sait à l'avance que c'est un scénario inventé ?

L'homme manque sérieusement de plugins en état de marche ; de petites connexions subtiles lui permettant de relativiser la valeur & la hiérarchie de l'importance des choses.

De la vie.

Sans doute un vestige préhistorique du temps de la guerre du feu.

L'apparence est plus importante que tout dans la nature. Surtout chez les animaux ; les bacilles, les insectes, les reptiles, les mammifères. Fasciné par le brillant du métal précieux tel la pie voleuse, l'homme ensorcelé est prêt à tous les sacrifices pour satisfaire ce, celui ou celle qu'il admire.

Du papillon arborant des immenses ocelles aux ailes ; faux yeux énormes pour se protéger des prédateurs, au paon qui fait la roue pour affoler la paonne.

Du politoc collectionneur de tocantes de luxe au poissonnier qui enduit de vaseline l'oeil des poissons invendus afin qu'il aient l'air vif.

Tous les moyens sont bons pour impressionner la victime.

Et pendant ce temps là, le carrousel infernal des miss cookies de tracking électrons constituées, planquées derrière mon écran plat m'incitent à la débauche.

Virtuelle.

Noway le Web.

© Piere CHALORY

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives