Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 18:59
...Pourquoi la république de Saint-Domingue, de l'autre côté de l'île, est-elle si riche par rapport à la misère haïtienne ? Faut-il revenir à l'histoire pour comprendre cela ?

Une réponse très politiquement incorrecte, c'est que Saint-Domingue est restée colonie très tard. Saint-Domingue est arrivée à l'histoire beaucoup plus tard, n'a pas connu les grandes révoltes d'esclaves totalement solitaires de 1791 et 1804. Autrement dit, c'est en étant précurseur qu'Haïti est devenu paria. Etre héroïque avant l'heure ne paie pas.

Car il faut comprendre que ce pays a été dans la solitude la plus complète pendant cinquante ans. Ce pays a détruit ses bases productives, son système de plantations en se libérant de l'esclavage. Ce pays a dû vivre sur lui-même jusqu'à la fin du XIXe siècle. Il n'a pas procédé à l'accumulation primitive du capital. Bref, il a été trop visionnaire avec Toussaint Louverture, il a assumé un trop grand rôle – la troisième grande révolution après l'Amérique et la France! –, sa vision politique était trop en avance.

Il faudrait comparer la dictature de Trujillo à Saint-Domingue et celle de Duvalier en Haïti. Duvalier a instauré un racisme, il faut l'appeler ainsi, le « noirisme ». Duvalier au départ vient de la gauche, il prend le parti des noirs contre les mulâtres, des petits contre les grands, etc. Et il devient ce qu'il devient avec l'aide des Américains... Alors que Trujillo a favorisé l'émergence et la consolidation d'une bourgeoisie nationale.

Dès 2004, vous faisiez le constat des incohérences ou incompétences du Grand Barnum de l'humanitaire. Comment expliquer, durant toutes ces années, l'absence de stratégie coordonnée de reconstruction d'une puissance publique, de services publics, etc. ?

C'est le problème classique de l'humanitaire. Il se substitue à un Etat autochtone avec cette ambiguïté : il comble une carence, un vide, mais il entretient cette carence. Ensuite, vous vous heurtez à des discontinuités de régime, à la fuite des élites. L'essentiel aujourd'hui, c'est une task force, qui sera nécessairement conduite par les Etats-Unis car ils ont les plus gros moyens. Mais la France devrait être le pays qui rappelle le fait haïtien aux Américains. Et puis il y a aussi le Canada, premier bénéficaire de la fuite des élites haïtiennes et dont le gouverneur est d'ailleurs une Haïtienne.

La France n'est peut-être pas le pays le mieux placé pour rappeler le fait national haïtien...

Oui, je suis d'accord, c'est un peu paradoxal... Mais les Etats-Unis ont trop tendance à considérer ce pays comme une zone arriérée pouvant être prise en charge directement....

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans politique
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives