Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 19:35

Je vous fais partager l'analyse pertinente d'un posteur  de Mediapart.Je suis sur la meme ligne que lui bien evidemment.

 

"

Nouveau

et si on se préoccupait plutôt des choses importantes ....  nous sommes au beau milieu d'un sacré merdier

Le 7 mai, Francois Hollande sera élu, la droite entrera dans une grave crise et explosera, pour le plus grand plaisir du Front National.

Le nouveau Président annoncera que la situation financière est épouvantable, pire que celle annoncée par les équipes précédentes, et qu’il lui faut étudier de près la réalité avant d’agir.

Les marchés financiers, dont dépendent les trois quarts du financement de notre dette publique, s’inquiéteront et rendront plus couteux les emprunts que l’Etat devra faire en mai, pour payer les salaires des ses fonctionnaires.

Les préteurs exigeront immédiatement du Président, et de son premier gouvernement, des réformes et des coupes très brutales, avant même les élections législatives de juin. Pour ne pas les perdre, l’exécutif tergiversera et n’annoncera rien de sérieux.

Après les législatives, la gauche, qui les gagnera, dénoncera des comptes maquillés par la droite, et lui fera porter la responsabilité des économies et des hausses d’impôts nécessaires.

Elle annoncera qu’il faudra trouver au moins 20 milliards en 2012 et, si la croissance n’est pas au rendez-vous, ce qui est vraisemblable, le double en 2013, et le double encore en 2014. Et plus encore dans les 3 années qui suivront. Il ne sera plus question de largesse d’aucune sorte. Pendant tout le quinquennat.

 

 

C’est comme cela que commencent toujours les grandes faillites individuelles et collectives. C’est comme cela que, sans en avoir conscience, les plus belles civilisations commencent de disparaître. C’est comme cela que les prophéties les plus noires se réalisent.


Nous allons payer le prix d’une campagne électorale totalement ratée, de la faute des élites françaises, qui n’ont pas su sortir à temps de la douceur de vivre, de la drôle de guerre, de l’ivresse trompeuse"

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans politique
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives