Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 16:11
La réunion aujourd'hui à Basse-Terre avec la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, du comité de suivi des accords du 4 mars, qui avaient mis fin à la crise sociale en Guadeloupe, s'est achevée sur un échec, selon la plupart des participants.

Sitôt la fin de la réunion, le leader du LKP, Elie Domota, a appelé "chacun à prendre ses responsabilités" et "demandé aux Guadeloupéens de se préparer à descendre dans la rue". Seulement 400 personnes, selon une estimation policière, avaient répondu samedi à l'appel du LKP en se rassemblant devant la préfecture où se tenait la réunion.

Selon M. Domota, Mme Penchard n'a apporté "aucune réponse sur les questions fondamentales". "Elle est en campagne pour reprendre le Conseil régional et préparer au mieux l'avenir de Nicolas Sarkozy en 2012", a-t-il ajouté.

La ministre a estimé pour sa part que les dirigeants du LKP "étaient venus chercher un prétexte pour justifier une manifestation le 24 novembre". Selon elle, LKP et gouvernement sont "sur une interprétation différente" des modalités de calcul du RSTA (Revenu supplémentaire temporaire d'activité: 200 euros versés pour moitié par l'Etat et pour un quart par Conseils général et régional), dont bénéficient les salariés percevant moins de 1,4 fois le Smic.

"La divergence a porté sur l'intégration ou non des primes" dans le calcul de la base salariale du RSTA, a précisé la ministre. Selon elle, "les membres du collectif ne reconnaissent ni les règles, ni les arrêtés, ni la loi: ils ne reconnaissent qu'une façon d'agir, c'est par intimidation, pour imposer" a affirmé Mme Penchard. "On voit, aujourd'hui, le vrai visage du LKP" a-t-elle ajouté lors d'un bref entretien avec la presse.


 source AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives