Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 15:27

 Après avoir décliné la "convocation impérative" du LKP ,le président du Conseil Régional se voit de nouveau "convoqué un ton en doussou"  le  lundi 23 novembre, par sieur Domota représentant auto proclamé à "pep gwada".C'est dire  que le Lkp n'a en rien renoncé à son objectif d'instrumentaliser  le personnel politique guadeloupéen; hélas désarçonné dans leurs habitudes clientélistes, à les voir aussi éhonté.

C'est tellement plus facile n'est ce pas, face aux  citoyens de base déconsidérés et méprisés, une fois élu...Tout ce qui peut  faire taire leur caquet est bon à prendre:"Cé poil a chien ki ka gueri mosu a chien".je veux dire par là que le prix à payer est que le LKP et le gros du  personnel politique s'auto déconsidérent pour  que la guadeloupe se retrouve.

Quant à ceux qui raillent la prétendue ignorance de Domota, je leur dirais ceci: 

Exiger l'impossible  tout en sachant qu'ils(les politiques) diront non puis  feindre d'atténuer sa demande de manière à  les faire venir   dans son/le  jeu,  est une ruse imparable en matière de stratégie de persuasion, pour asseoir son autorité sur celui qu'on a choisit de dominer...Les leaders du LKP  savent que le   pouvoir  de domination de l'autre  se décline à des degrés d'exigences  et  de reconnaissances d'inégales valeurs.Cela reléve de la  psychologie humaine.


Monsieur Lurel à tout intérêt à reprendre la main, sinon il risque de se retrouver dos au mur  et cela pourrait lui être fatal aux élections régionales à venir.
En bon régatier qu'il est ,il devrait pouvoir réussir à renverser définitivement la dynamique LKP.C'est tout le mal que je lui souhaite.

expressions créoles: traduction

"...un ton en dossou":  plus conciliant
"pep gwada": peuple guadeloupéen
"cé poila chien ki ka gueri mosu a chien": c'est avec le poil du chien que l'on guerit la morsure du chien

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans politique
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives