Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 19:51

Voici une petite astuce permettant d'obtenir un peu d'eau chaude pour un coût dérisoire. Il s'agit d'utiliser le principe de fusion atomique qui a lieu au sein des étoiles et du soleil (fusion des noyaux d'hydrogène= protons entre eux), mais a toute petite échelle : celle d'un verre d'eau et à température ambiante, d'où l'appellation de « fusion froide » (cold fusion in english).

 

Pour cela on utilise

*un catalyseur : une électrode en nickel, qui réduit l'énergie d'activation gigantesque nécessaire pour vaincre la répulsion coulombienne entre les protons

*un champ électrique continu pour augmenter l'énergie des protons.

Une analogie simple : pour un Roméo désirant ardemment fusionner avec sa Juliette adorée cloîtrée au sommet d'un building et avoir beaucoup de petits neutrinos ensemble, le nickel permet de baisser artificiellement l'étage de la chambre de Juliette, et le champ électrique est une perche de sauteur qui donne suffisamment d'élan à Roméo pour rejoindre la fenêtre de sa dulcinée.

Le champ électrique est fourni par une bête tension électrique continue au bornes d'électrode fourni par un chargeur de batterie ou mieux encore par un panneau solaire, ce qui est écologique et permet de ne pas être dépendant d'EDF, l'investissement dans le panneau est vite amorti. Le champ électrique doit être suffisamment fort, il faut donc que les électrodes ne soient pas écartées de plus que quelques millimètres pour une tension de l'ordre de 15 Volt (soit un champ de l'ordre de 5000 V/m)

La source la plus commode de nickel est une pièce de 1euro, qui est constitué d'alliage de nickel (cupronikel pour la partie blanche)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pi%C3%A8ce_de_1_euro

Elle est utilisée telle quelle. J'en ai essayé une bonne dizaine avant d'en trouver une qui marche, et seule la face représentant l'hexagone chauffe. Je suis incapable d'expliquer pourquoi, sans doute un état de surface particulier. Elle doit être utilisé comme cathode (la borne négative, qui attire les protons chargés positivement).

Pour l'anode, j'ai utilisé une bête chute de fil de cuivre 2,5mm² partiellement dénudée (cf photo), ce qui permet de rapprocher au maximum anode et cathode sans risquer de court circuit.

Une petite démonstration valant souvent plus qu'un long discours, voici une petite video

(sans les pâtes pour plus de visibilité) qui fera taire les inévitables sceptiques :

Windows Media - 797 ko

Au vu de l'actualité récente, stocker des pièces de 1 euro n'est pas plus idiot que de laisser tout son argent sur son compte en banque. Même si toutes les pièces ne « chauffent » pas au pire on peu acheter son pain avec.

 

Auteur :WAWA Le Reunionais.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans document
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives