Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 15:26
Et voici que plus de 80 000 de  ont été oubliés par le directeur de l'Insée.C'est ce que nous révèle Agora- par la publication d'un .

"

J’avais annoncé dès le mois d’avril que le décompte de chômeurs était scandaleusement trafiqué. J’estimais à ce moment là que 25.000 chômeurs avaient été oubliés dans les comptes. Le décompte n’en finissait pas de croitre, puisque fin août ce chiffre se montait à 32.000 personnes pour culminer à fin Octobre à 119.000 personnes.

Slovar vient de découvrir le pot aux roses via ouest France , l’insee dans une publication d’hier vient de révéler que le chiffre du chômage ont été minoré de 80.600 chômeurs....au troisième trimestre. La correction ne touche donc pas encore le mois d’octobre. Allez encore un effort les gars, en corrigeant les chiffres du mois d’octobre, il est probable que vous arriviez à un oubli d’environ 119.000 personnes comme je l’ai annoncé le 30 novembre.

Il y a des jours ou l’on a une certaine satisfaction à réaliser le travail que beaucoup de journalistes n’osent, ou ne souhaitent plus, réaliser.

Tiens en passant, vous connaissez la raison de cet oubli de l’insee ? Ils ont simplement oublié de comptabiliser les établissements de moins de 10 salariés. Selon Slovar le nombre de ces entreprises est proche d’un million en France.

L’autosatisfaction gouvernementale

Les chiffres du chômage ont provoqué des congratulations croisées au sein du gouvernement :

  • Christine Lagarde, estimait le 3 décembre dans un communiqué que cette stabilité était : "encourageante" et se déclarait également satisfaite de "la hausse du taux d’emploi des seniors au 3ème trimestre ... / ... " - Source JDD 

  • Laurent Wauquiez : "On a arrêté la hausse du chômage", "la France a le mieux amorti la crise sur le front de l’emploi et on a fait les bons choix", déclarait immédiatement le secrétaire d’Etat à l’Emploi, en se défendant de tout "triomphalisme".- Source AFP/Google 

L’incurie des journalistes

Christophe Barbier, avec un art consommé du relativisme, se réjouissait de cette querelle de chiffre entre majorité et opposition il y’a de cela seulement quelques jours. L’autosatisfaction de ce dernier dégoulinait de mansuétude à l’égard des politiques dans un billet notoirement jubilatoire se terminant par un "Vérité des chiffres, puissance des interprétations..." prémonitoire.

Le seul problème Monsieur Barbier, c’est que vous êtes un patron de presse, vous auriez pris quelques stagiaires pour bosser un peu le sujet, vous auriez peut être levé le lièvre....tout comme je l’ai fait.

Mais non ! l’idée même que chiffres puissent être faux ne vous a sans doute pas effleuré l’esprit. Alors je n’irais pas par quatre chemins, mais il me semble aujourd’hui que les aides gouvernementales décidées en ce début d’année à la presse sont en train de créer des dizaines de Pravda gouvernementales. j’espère que l’avenir se chargera de me donner tort.

La démission de Christian Charpy est inévitable

Benoit Hamon , le porte-parole du PS, s’était élevé contre cette mascarade des chiffres en traitant, à juste titre, Christian Charpy le directeur général du pôle-emploi, de canaille. Une bataille rangée s’était ensuite engagée entre celui-ci et quelques ténors de la majorité.

On se rend compte maintenant de l’ampleur de la manipulation. Et finalement, Canaille était un bien joli mot au regard de l’ampleur de ce trafic de chiffres.

A force de vouloir asservir les chiffres à la communication gouvernementale, nos services publics pourtant extrêmement dévoués et rigoureux en perdent le nord.

je n’ai donc plus que quelques mots à adresser à Christian Charpy :

Monsieur, si vous êtes simplement courageux et aussi dévoué que vos collaborateurs, il ne vous reste qu’une seule solution : Démissionnez ! pour que l’Honneur et la respectabilité de votre institution ne soit pas affectée par ce scandale.

 Le rapport Insee (très discret)

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans politique
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives