Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 18:26

À un capitaine des étoiles

Salut à toi
Adolphe le marin
Qui porta haut
Les couleurs de nos îles
À la barre de tes navires.

Salut capitaine des vents
Chasseur de vagues et d’embruns
Armateur tôt levé
D’étoiles en partance.

Salut pionnier
Des labours maritimes
Éleveur de carènes
Arpenteur de cyclones
À la proue de nos rêves.

Salut briseur d’écume
Patron d’Océan du Lynndy
De la Roche Percée
Amoureux patenté d’Antoinette
Et de Miss.

Salut grand connaisseur
De cartes et portulans
Découvreur d’estuaires et de rades
Raidisseur de cordages
Et d’estropes.

Salut fils de pêcheur
Enfant de la navigation.
Pour toi s’en sont allés les quais
Qui jamais ne reviennent

A nos yeux impuissants
Se sont trop tôt
Rompues les amarres du voyage.

Nous te saluons de la drisse
De nos mâts bourlingueurs
Où flotte en berne
Le pavillon de la détresse
Comme une larme
Aux yeux d’une maîtresse.

Salut à toi Adolphe le marin
Qui porta haut les couleurs
De nos îles
À la barre de tes navires.

Raymond Joyeux.

 

Annotations personnelles : Chers amis  lecteurs de la cours des braves, c'est avec grand plaisir que j'ai pris la décision de vous faire partager  ce poème écrit par  Raymond Joyeux  ,en la mémoire de notre compatriote Adolphe partit trop tôt  sur l'autre rive.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives