Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 19:09

  suite...

 

 

Concommitamment,  sur l'autre rive  du canal de la ritournelle, en bord de mer des Trois Rivières, un aéropage d'inconditionnels tafiateurs - Carpe diem les poches vides -, experts en familiarités convenues pour un Sandrich Morue Salée (SMS) à vil prix, chez KAKO... " En ce que, depuis diab té ti gasson,  çà vous sollicite en bistan son  sek , à l'arrêt du bus CHAPITEAU, visiteurs et autochtones  en partance pour les Saintes" , ânnona TOTORO , un vieux sage qui passait pour un fou .

 

Généreux aux limites de son possible, notre Denis accepta, comme bien d'autres , de verser la contribution  soutirée aux amis de passage( règle tacite non écrite de la principauté des cocagneurs ). "Tenez cinq sous dix sous", tançà t,il à l'adresse des deux "bécunes" qui l'encerclaient, se gardant bien de faire table commune avec eux; résigné de devoir respecter, une fois n'est pas coutume,  les recommandations d'abstinence  de son mèdecin traitant . Même qu'il s'en moquait à la mesure de  sa compréhension et " antenman " de l'existence , notre Denis : - " ce kondissipliné d,Hyppocrate di moin  si ou ni la goutt pa pren la goutt", avait-il pour habitude de trompetter dans une colère feinte à qui voulait l'entendre.

 

A quelques portées de pas plus loin  de chez Gervaise Mayérèze ,  sous le auvent faisant face au marché aux poissons, une silhouette en soutane psalmodiait ses voeux d'espèrance et d, humilité dans une neuvaine à Saint Expédit . Et la chasteté, Monsieur  l'abbé-géniteur de batards " liberi nati ex damnato coitu" des villages de la côte sous le vent... Vous en faites quoi, pensa tout  bas Denis le débonnaire..à suivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives