Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 20:07

Il me plait de publier un commentaire tres instructif d'un lecteur  à qui j'adresse mes remerciements.


Extrait du commentaire:

Les Saintes qui jouent à qui perd gagne.

Mon cher Theo métis, je profite de ta tribune pour livrer aux lecteurs (où aux censeurs) quelques réflexions sur les élections régionales aux Saintes.
La campagne aux saintes pour les régionales ont reflété la pauvreté du débat politique aux SAINTES et particulièrement à Terre de haut.
Avant même de concourir, nous étions sur d’y perdre notre identité et notre poids dans l'économie touristique des iles attachées à la Guadeloupe.
Dès l’entrée en campagne de nos deux amis tic et tac, les dés étaient pipés :

D’un coté notre maire qui a des boutons dès qu’on parle des saintes donc de l’existence de terre de bas ,se voit propulser sur la sphère Sarkozienne par Mme PENCHARD qui s’en sert pour régler
quelques comptes avec ses amis de l’UMP guadeloupéenne en leur faisant l’affront de confier le sort des élections régionales aux mains d’un néophyte politique et qui plus est saintois .
Notre maire s'est lancé dans une aventure qui certes paraissait lui donner une reconnaissance sur la scène politique Guadeloupéenne, mais le plaçait aussi en première ligne de feu dans un scrutin
strictement guadeloupéen avec le mode de représentation retenu.
De ce fait, comme on pouvait s’y attendre, loin de calmer les gros ténors de la droite guadeloupéenne tel que Mme CARABIN et autres sommités, cette droite s’est disloquée en propulsant Mr LUREL à
l’égal du maire actuel de Paris, quelle aubaine !
Contrairement à la précédente élection, Mr LUREL n’avait plus besoin de grappiller des voix dans les petites iles et HILAIRE loin d’en profiter paya paradoxalement lui aussi l’erreur de la droite
en étant jeté aux oubliettes.

De l’autre coté il y a ou avait Hilaire qui a vraiment du courage et de l’abnégation à continuer ou alors cela paye bien !
Eh oui Hilaire que peut-on promettre aux saintois à part bien acheter leur silence sur la scène politique quand représentant ces iles dans deux assemblées exécutives, on arrive avec comme seul
bagage une place de non éligible même avec un raz marée de Lurel sur les régionales. Comment peux-tu parler des saintes puisque tu n’as pas un poids représentatif.
J’en viens à demander publiquement à Monsieur Lurel de faire comme César lors de ses triomphes, d’accorder une faveur à notre représentant Hilaire, lui faire sauter quelques rangs et en grand
seigneur nous donner un semblant de représentation dans la politique guadeloupéenne actuelle.

Ne pouvant parler d’avenir dans leurs iles natales, alors on s’est joyeusement crêpé le chignon des deux cotés, le pire reste la satisfaction éprouvée d’avoir étalé nos ressentiments personnels,
des Saintes il n’en a jamais été question.
Ehoui tous ceux qui ne croyaient en notre archipel perdu au profit de « Archipel Guadeloupe » vont se mordre les doigts, et le petit Olivier Deher qui dans le passé avait osé soulevé le tapis de
l’autonomie de gestion de nos iles pour que les saintois prennent conscience de leur force politique et s’était même vu traité de petit gamin ignare et de petit p… trouvera une bonne occasion de
rafraichir la mémoire de certain quand sans bord politique il voulais parler des saintes aux saintois. Bien sur les conditions ne sont plus les mêmes.
Et moi dans tout cela pour quoi ne fais-je que « blaguer » sans participer à l’action, pourquoi ne fais-je que photographier nos manquements au lieu d’apporter ma pierre de conviction :
Parce que moi aussi j’ai été radié lors de mes études à paris je m’en suis pas remis et surtout j’en ai marre de ne pouvoir retrouver tous mes amis chers de ma génération sans créer une suspicion
d’espionnite : « Ki bo a li c douètt espion a un tel ! »
Alors vive le sang nouveau des jeunes à éduquer sur la vraie politique des idées et la fierté d’être saintois, comme je l’ai toujours dis on ne sera jamais des terre de hautiens et des terre de
bassiens mais des saintois.
Théo métis J’espère un jour que ton idée de fédération percera un jour comme un pousse en hivernage et que ce soit COM ou Iles du sud ,seule compte la prise de conscience qu’on peut participer à la
reconstruction de notre terre..
Daniel LISTOIR


Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans politique
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives