Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 18:30

Reaction personnelle:Mentir pour gagner le suffrage des français est une chose,tout faire pour "perorer beau" le temps d'une émission en prime time et a cause de cela , escamoter la realité des chiffres du chomage est un procédé qui n'honore pas son auteur et affidés ...Aldo Blaise vous en etes comptable devant les guadeloupéens;vous qui avez choisi d'etre tete de gondole de la majorité présidentielle, vous vous etes porté volontaire pour continuer a tromper les citoyens.


Contrairement à ce qui avait été annoncé il y a un mois, Pôle emploi a révisé ses chiffres du mois de décembre, révélant une hausse du nombre de demandeurs d'emploi et non une baisse. En janvier, le nombre de chômeurs a progressé de 19.500.

Nicolas Sarkozy se serait bien passé d'une telle annonce à un peu plus de deux semaines des élections régionales et en plein mouvement social chez Total. Non seulement le nombre de demandeurs d'emploi qui se sont inscrits en janvier au Pôle emploi a bondi entre + 15.900 et + 19.500 (selon les catégories considérées), mais la baisse de 18.700 personnes annoncée en catégorie A pour décembre le mois dernier a été sérieusement corrigée et s'est transformée finalement… en forte hausse. Une «quasi-stagnation», minimise ce soir le ministère de l'Emploi. Il n'empêche. Fin 2009, le nombre de demandeurs d'emploi atteignait au total 2,65 millions de personnes en catégorie A, contre 2,61 millions annoncé il y a un mois. Soit une différence, sur l'ensemble de l'année, de 34 .400 chômeurs enregistrés. En plus.

Cette double mauvaise nouvelle pour l'exécutif remet en cause les déclarations du président de la République, le 25 janvier dernier lors de son émission de télévision sur TF1. Le chef de l'État avait alors affirmé que «les Français verront le chômage reculer dans les semaines et les mois qui viennent». Certes, l'année n'est pas terminée, elle ne fait même que commencer. Mais la forte hausse de janvier et la correction surprise des chiffres de décembre jettent le trouble sur la promesse présidentielle qui avait alors beaucoup surpris à l'époque. La prévision de Nicolas Sarkozy contredisait également les projections officielles de l'Unedic qui faisait alors état d'une augmentation de 21.000 demandeurs d'emploi sur 2010.

Ironie de l'histoire, il n'y a eu aucune rupture d'embargo aujourd'hui - contrairement aux mois précédents - sur les données du mois de janvier ni même aucune fuite qui a filtré dans la presse. On comprend mieux maintenant pourquoi !

source:le figaro

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans politique
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives