Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 07:29

 


Saintois, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?
Saintois, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne?
Ohé partisans, ouvriers et pêcheurs, c'est l'alarme!
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.
Montez de la jetee, descendez des mornes, camarades,
Sortez de la brume les fusils, la mitraille, les grenades;
Ohé les tueurs, à la réforme et aux médias fuyez vite!
Ohé magouilleur, attention à ton magot, dynamite...
C'est nous qui brisons les barreaux des prisons, pour nos frères,
La haine à nos trousses, et la faim qui nous pousse, la misère.
Il est des pays où les gens au creux des lits font des rêves,
Ici, nous vois-tu, nous on marche et nous on crie, nous on crève.
Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait, quand il passe;
Marin, si tu tombes, un ami sort de l'ombre à ta place.
Demain du seiche noire séchera au grand soleil sur les routes,
Chantez, Démocrates, dans la nuit la liberté nous écoute.

chantez cette hymne à la liberté contre toutes les oppressions, dans toutes les manifestations! que la jeunesse avec sa voix claire et incorruptible fasse résonner ce chant comme d'autres font résonner les canons...

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans témoignage
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives