Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 10:10

Ghassan Ben Jeddou démissionne et dénonce le manque de professionnalisme et d’objectivité d’Al Jazeera

Ghassan Ben Jeddou, journaliste tunisien et directeur du bureau d'Al Jazeera à Beyrouth, a présenté sa démission en contestation de la subjectivité de la chaîne qatarienne lors de la couverture des révolutions arabes. Couverture que Ben Jeddou juge «biaisée» selon l'article à la une du journal libanais As-Safir.

Plusieurs raisons ont poussé Ben Jeddou à démissionner . «Al Jazeera a détruit un rêve entier de professionnalisme et d'objectivité. Ce un professionnalisme est désormais devenu de caniveau après qu'Al Jazeera soit sortie de son identité de média et s'est transformée en chambre d'opération pour la propagande et la mobilisation».

Les sources d'As-Safir ajoutent que selon Ben Jeddou «que la politique de propagande d'Al Jazeera est non professionnelle et est absolument inacceptable surtout à ce tournant historique que la région est en train de vivre »

La démission de Ben Jeddou est, donc, due à des raisons éthiques. Al Jazeera couvre intensivement les soulèvements enLibye, au Yémen et en Syrie sans s'inquiéter pour le Bahreïn. Ce dernier connaît des incidents sanglants, mais se distingue par les relations privilégiées du régime en place avec le Qatar. Le pays d'Al Jazeera a même envoyé des troupes armées au Bahreïn.

Ben Jeddou est un journaliste et présentateur de télévision de renommée. Avant de rejoindre Al Jazeera, il a travaillé pour la BBC et de nombreux journaux arabes, dont le londonien Al-Hayat.

Durant sa carrière, il a interviewé d'importantes personnalités comme Hassan Nasrallah, pendant le conflit Israëlo libanais, et Fidel Castro.

Ghassan Ben Jeddou est l'une des vedettes tunisiennes d'Al Jazeera parmi lesquels comptent également Mohamed Krichen et Habib Ghribi.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives