Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 18:30

  Lettre ouverte à Syngéta

 

 

Cher Martin,

 

Je suis Française et je réside à proximité de la frontière Suisse et de votre siège social situé à Bâle.

Je vous écris pour vous demander de cesser de vendre votre paraquat aux Antilles Françaises. 

Je vous propose d’être votre ambassadrice auprès des Corporations de pêcheurs de Martinique où je me rendrai prochainement pour visite familiale. Je puis être votre porte parole pour apporter cette nouvelle bienvenue pour toute la population et qui pourrait être saluée dans le monde entier. 

Le printemps serait idéal pour cesser le recours aux pesticides phytosanitaires aux Antilles. Ce choix serait une liberté après avoir réalisé des chiffres d’affaires très conséquents aux Antilles notamment avec le chlordécone qui était l’herbicide utilisé tout juste avant le paraquat. Quand le chlordécone a été interdit vous l’avez remplacé par le paraquat encore plus efficace. Cette année encore, il sera déversé.

En réalisant que le moment des alternatives est venu, vous faites le choix le meilleur en effectuant ce retrait avec brio, sinon l’île va crever complètement. Une centaine d’autres produits de synthèse en plus de ces deux là ont été utilisé aux Antilles pendant des dizaines d’années. A présent, il est vital de cesser d’arroser de soins chimiques ce petit archipel d’îles, notamment la Guadeloupe et la Martinique, très petites. Vous pouvez en contre partie proposer des perspectives expérimentales totalement biologiques à vos clients. 

S’il vous plait, stoppez le paraquat aux Antilles ! Nous voilà déjà en 2013 et les épandages se poursuivent encore. Faites d’une mauvaise nouvelle une bonne nouvelle pour cette année ! 

http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/environnement/environnement-epandage-195405.php

Comme moi, peut-être aimez-vous aussi la mer des Antilles, la cuisine créole, les langoustes, les plages immenses, Grande Anse et la baie du marin où fait escale actuellement le yacht de Bill Gates. http://martinique.la1ere.fr/2013/03/02/le-prestigieux-yatch-de-bill-gates-fait-escale-la-martinique-18073.html

J’ai passé mon enfance aux Antilles, j’ai voyagé souvent en Martinique et j’ai vu le fond de certains spots marins évoluer jusqu’à devenir nu. Le paraquat contrairement au chlordécone a un caractère soluble et se répand jusque dans la mer. La peine est double, d’abord le sol, ensuite la mer. 

Lors des dernières fêtes de fin d’année, les pêcheurs n’ont eu d’autre choix pour se faire entendre que de bloquer le terminal à conteneurs parce que le fruit de leur pêche est sacrifié sur l’autel des soins de synthèse pour les exploitations de bananes et canne à sucre. 

http://www.people-bokay.com/fin-du-...

Votre produit, le paraquat est interdit en Suisse alors vous le vendez chez nous, aux Antilles, dans nos département Français d’outre mer. S’il vous plait, faites chez nous comme chez vous. 

Le monde a changé. Nous pouvons savoir quels substances produisent quels effets. Nous partageons nos informations grâce à internet. Ainsi, nous pouvons connaître toute votre histoire et identifier les produits qui se sont avérés toxiques et qui ont été reconnus officiellement comme tels. La situation aux Antilles a été très médiatisée. Syngenta pourrait, en exemple, raisonnablement évoluer sous votre impulsion vers d’autres ambitions. 

J’ai lu votre courrier à l’attention de notre Ministre de l’Agriculture, relatif aux « récentes prises de position de l’état Français à l’égard de produits phytosanitaires », c’est à dire l’interdiction de votre produit Cruiser identifié comme l’un des « produits phytosanitaires » à l’origine des perturbations chez les abeilles et butineurs. 

http://blogs.mediapart.fr/blog/blos...

Vous écrivez « Il est pour le moins tragique que le gouvernement du pays qui a vu émerger des scientifiques de grand renom tels que Marie Curie et Louis Pasteur tourne sciemment le dos à la science et à ses applications pratiques. »

 

Si vous êtes admiratif de nos grands scientifiques du passé, il est intéressant de préciser que Marie Curie, que vous citez, suite à sa découverte du radium, a vécu dans la maladie jusqu’à décéder de la radioactivité artificielle. 

Autre scientifique qui vous est cher, Pasteur, est aussi l'homme d’une autre époque et depuis la science a avancé. Alors, je souhaite pour rester aussi inspirée que vous par une époque lointaine, vous proposer Rabelais qui s’exprimait ainsi jadis : « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

Et rappelons nous d'Albert Schweitzer, natif de notre Alsace, votre voisin, scientifique, humaniste, homme universel, qui nous a montré la voie incontournable du respect de la vie, de toute vie. 

Je vous demande de faire un petit pas, Martin je vous demande de renoncer aux Antilles. 

Bien cordialement ,

Nathalie

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans document
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives