Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 18:06

Avec la réforme de la Politique Commune des pêches, c’est notre choix de société qui en jeu


 

 

Pour travailler, manger
et vivre en bonne intelligence
avec la nature :


En lieu et place d’une appropriation du vivant au profit de grandes entreprises internationales (droits
de pêche achetables et capitalisables tels que QIT),
- nous voulons une gestion régionale des pêches construite avec les organisations de pêcheurs, au
plus près de l’économie régionale, des écosystèmes et de la vie littorale.

En lieu et place de bases avancées de la pêche industrielle,
- nous voulons un littoral animé par la vie locale de gens de métiers et autres passionnés de la mer.

En lieu et place d’un marché dominé par les grandes surfaces et par leur choix de nos produits
mondiaux de consommation :
- nous voulons distinguer les produits de la pêche artisanale sur l’ensemble des marchés, et
valoriser nos marchés de proximité (ventes directes par les pêcheurs, petites poissonneries).

En lieu et place d'une gestion technocratique pilotée "d'en haut" par des mesures généralistes,
- nous voulons l’implication des pêcheurs artisans et des citoyens dans une gestion fine et concertée
des ressources et des zones littorales* : la reconnaissance des gestions collectives par les
communautés de pêcheurs artisans, des lieux de concertation décisionnaires pour l’ensemble des
usagers maritimes, la mise en place d’observatoires du plancton à l’échelle citoyenne pour
apprendre à faire avec la richesse de la nature et mesurer nos impacts (pollutions…).

En lieu et place de sphères de pouvoir détachées des réalités de terrain,
- nous voulons que la gouvernance devienne citoyenne, proche de nos organisations sociales et de
nos écosystèmes.


* La pêche artisanale, la seule durable, a besoin de jongler sur une diversité d’espèces et de zones qu’elle exploite avec une économie de moyens.

 

P.s les japonais ont signé un accord de peche avec le gouvernement d'antigue, ceci explique la rareté des daurades et autres thonidés dans nos eaux en pleine saison de traine.

 

Signer la petitionhttp://lapetition.be/en-ligne/petition-6654.html

Partager cet article

Repost 0
Published by L'archipélien - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives