Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 18:44

La révolution est proche,Sarkozy le peuple gronde...

  • Le président du conseil général de Mayotte (UMP), Ahamed Attoumani Douchina Douchina, sera mercredi 16 décembre à Paris pour signer une convention avec l'Agence française du développement confirmant le prêt de 20 millions d'euros promis par la ministre de l'outre-mer, Marie-Luce Penchard, le 6 décembre lors de sa visite précipitée dans cette île de l'archipel des Comores. En prime, la ministre de l'outre-mer a également avancé 28 millions d'argent frais (10 millions pour le surcoût du port de Longoni et 18 millions sur trois ans).

     

    «De l'argent pour éviter l'émeute», titrait le 7 décembre Mayotte Hebdo qui voit dans les «cadeaux de l'Etat à la collectivité» «une sorte de pansement pour soulager les plaies de la population et éviter tout embrasement à la manière de celui des Antilles en début d'année».

     

    Car près de neuf mois après avoir approuvé la départementalisation de leur île, les Mahorais, traditionnels bons élèves de la République, s'agitent dangereusement. Le 2 décembre, sur l'île de Petite-Terre, une manifestation contre la vie chère a dégénéré en affrontement avec les gendarmes. La décision du conseil général d'augmenter les prix d'accès aux barges, qui relient cette île de 15 km2, où se trouve l'aéroport de Mayotte, à l'île principale de Grande-Terre, a mis le feu aux poudres. A l'appel d'un Collectif des citoyens perdus, des protestataires ont multiplié les barrages, paralysant Petite-Terre.

     

    Quinze personnes ont été blessées, dont un gendarme ardennais grièvement touché au dos par une grenade de dispersement. Soigné à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce, il est actuellement hors de danger. L'Union, quotidien ardennais, relate deux versions de l'incident : selon l'état-major de la gendarmerie, la grenade aurait été «lancée par un gendarme et renvoyée par un manifestant avant son explosion». Mais «mercredi, sur place, d'autres sources évoquaient la possible maladresse d'un gendarme qui aurait involontairement atteint l'homme qui le précédait», précise L'Union

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives