Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 13:29

Les Saintois au XVIIe siècle

  * 4 seraient nées en Amérique:
     -Jeanne Angot, à La Capesterre de Guadeloupe
     -Françoise Angot, à La Capesterre
     -Hélène Compoint, à Saint Christophe
     -Marguerite Lemoine, au Brésil
  * 3 ont une origine métropolitaine connue: 
     -Anne Hébert, de Honfleur
     -Jean Galon, de Provence
     -Pierre Balot, est engagé à Dieppe en 1660. (11)

   Sur les 5 épouses dont nous  connaissons  l'origine,  4
sont créoles, c'est un phénomène qui se  retrouve  pendant
toute  la  colonisation  des  Antilles   comme   l'avaient
démontré Bernadette et Philippe Rossignol dans leur 
ouvrage sur l'ascendance de Saint John Perse (13).

                  Résidences antérieures
 
   J'entends par là le lieu où ils demeuraient avant  leur
arrivée aux Saintes. Nous la connaissons pour  15  d'entre
eux :   
  * 11 viennent de la Guadeloupe:
     -Vivien Saulnier, Trois Rivières
     -Jeanne Angot, La Capesterre 
     -Françoise Angot, La Capesterre
     -Jean Durand, ?Basse Terre
     -Pierre Olivier, la montagne Bellevue
     -Jacques Feuillet, Trois Rivières
     -Marie Léchelle, Vieux Fort 
     -Jacques Raby, la Montagne St Charles
     -Berthe Lémy Lesueur, la Montagne St Charles 
     -Noël Collet, la montagne de l'Espérance
     -Marguerite Lemoine,native du Brésil
     Les quartiers d'origines les  plus  représentés  sont
     ceux qui se trouvent face aux îles  des  Saintes.  Ce
     sont aussi les quartiers  les  plus  peuplées  de  la
     Basse Terre. 
  * 4 viennent de Saint Christophe:
     -Martin Marette
     -François Marchand (14) 
     -Marie Vincent
     -Hélène  Compoint   native   de   Saint   Christophe,
      installée au Vieux Fort vint aux Saintes  après  son
      mariage avec Noël Collet. 

                 Devenir des Saintois de 1671

  Sur les 26 célibataires ou couples:
  * Seulement 4 auront une descendance aux Saintes:
     -Jean Galon et son épouse Marguerite Lemoine
     -Martin Marette dont le fils restera aux  Saintes  et
      aura deux filles mariées au Vieux Fort. 
     -François Lemire et Anne Hebert dont la  famille  est
      toujours représentée aux Saintes.
     -Fremy ou Romain Varin, marié après 1671 et qui  aura
      une   fille
  * 3 sont décédés aux Saintes sans descendance:
     -Alexis Carel est décédé aux Saintes sans enfant
     -Noël Collet est décédé aux Saintes sans enfant,  son 
      épouse se remariera avec un habitant de  Vieux  Fort
      et ils iront s'installer à Saint François de  Grande
      Terre où ils laisseront une nombreuse descendance.
     -Jacques  Feuillet  est  décédé  aux   Saintes   sans
      enfants, son épouse est retournée dans sa famille au 
      Vieux Fort où elle épousera Guillaume Pochon (15)
  * 3 ont quitté les Saintes:
     -Pierre Martel pour  s'installer  avant  1671,  à  La
      Capesterre quartier de résidence de sa belle famille
     -Jacques Raby est parti avant 1686 pour retourner sur 
      son  habitation  à  la  Montagne  St  Charles  qu'il
      possédait déjà en 1664. Il est possible qu'il fît un 
      séjour  aux  Saintes  comme  "faisant  fonction"  de
      commandant.  
     -François Vitel avant 1681 pour s'installer  à  Saint
      Barthélem      (16)
     -Auxquels il faut rajouter  les deux épouses devenues
      veuves, Hélène Compoint et Marie Léchelle. 
  * Pour 13 d'entre eux soit plus de 56%, leur devenir est
    inconnu. Parmi eux,  Jean  Durand,  Vivien Saulnier et
    François Marchand étaient mariés.

     Comme nous l'avons  vu  dans  le  chapitre  précédent,
l'implantation de la population saintoise se fit  au  début
des années 1660/1662. Du  premier  recensement  de  1671  à
celui qui  suivra  en  1682,  la  population  globale  aura
doublé. Dans les 15 ans qui suivent elle  va  être  triplée
pour atteindre plus de 300 habitants en 1697.           
   Les petites baisses de la population en 1687 et en  1698
correspondent aux  périodes  d'incursions  des  flibustiers
anglais. Tous les Saintois  n'étaient  pas  encore  revenus
dans l'archipel, préférant la protection de la  Guadeloupe.

             1671      1682        1686        1687        1697        1698      1699  
Hommes        23        20          45          34          39          36        50
Femmes         9        12          17          26          32          20        55
Garçons        7        13      41 garçons   39 garçons     69          59        57
Filles         4        19      et filles     et filles     55          36        69

Nègres         2         8          20          19          34          31        31
Négresses      5        16          31          27          32          42        42
Enfants        3        11          12          12          14                    15

Mulâtres       1         2           3          11       6 libres    6 libres  3 libres
Mulâtresses              1                      10      14 libres   10 libres  5 libres
Enfants                             13          19                  18 libres 10 libres 


Page suivante

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans document
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives