Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 17:24
La République ne peut pas vivre avec l’un de ses organes essentiels épié et discrédité, quoiqu’il en ait."

Certes.
Mais moi, ce qui me chiffonne, dans cette phrase de Mr. Bilger, c'est "quoiqu'il en ait"...
Car ce n'est pas du Français.

La tournure correcte sera plutôt "malgré qu'il en ait", que l'on répugne à employer parce qu'on nous a répété qu'il ne faut pas dire "malgré que"...etc...)
En fait, ici, l'expression est mise pour "aussi mauvais gré qu'il en ait." (comme dans "bon gré,mal gré"...)
Cela me semble la bonne formulation, "quoi que vous en pensiez" , Monsieur.

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans éducation
commenter cet article

commentaires

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives