Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 14:07

Assurément,l'archipel des Saintes ne constitue plus ce filtre protecteur contre les effets broyeurs de  sens et de diversités de la modernité('pernicieuse) déversée à haut débit par  les médias pour assujettir et uniformiser la planète.

La standardisation socio- économico culturelle portée par des  enseignes multinationales comme par exemple Mac Do, Coca, m 'autorise a  affimer que le tube digestif du jeune saintois discrimine les mêmes composants physico chimiques que celui d'un jeune américain du Wisconsin.

Faut il se réjouir?...Eternel débat entre progressistes et conservateurs

Une chose est sure,en un temps beaucoup plus court qu'il a fallu a nos aînés pour bâtir les fondations de notre identité  métis- créole,notre communauté s'est laissée porter par la facilté , jetant par dessus bord tout ce qui constituait notre authenticité et notre vivre ensemble , pour revêtir les moeurs et habitudes des Kompés lapins et Kompés zambas extérieurs.

.A la poubelle les principes de sagesse et d'humanités d'hier;

-Bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée;

-Pas konfonn koko et zabricot.

 Ferments de notre force de caractere et de  notre sens de l'honneur...

Aujourd'hui,rien ne semble nous différencier de Roseau à la Dominique ou du quartier de Bas du bourg a Basse -Terre; deux marchés a ciel ouvert de l'économie souterraine

Les mêmes gestes, les mêmes échanges, les mêmes  propos s'observent, ici chez nous ,au mouillage, au fond du curé, au collège, derriere  les étales a poissons,dans une indifférence déconcertante: "tout patou cé pareil", telle  fut la réponse d'un père de famille face a mon interrogation sur la consommation du cannabis par des jeunes de 12 ans..

Parents démissionnaires ,Élus couards, écouter la profondeur du dialogue entre   jeunes et vous saurez sur quoi repose votre autorité et leur avenir...


- tchek çà piti!

-pa fai moin -y!

-zayenn là

Une jeunesse se suicide ,et moi qui croyait que le club 'Ajss avait été crée pour l' occuper.Plus que jamais nos élus ne

 meritent aucun respect...

Partager cet article

Repost 0
Published by THEOMETHIS - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Raymond Joyeux 08/03/2010 16:58


Dans le N°3 du journal L'IGUANE, datant de février 1990, donc voilà déjà 20 ans, presque jour pour jour, j'écrivais un article intitulé : NON ASSISTANCE À JEUNESSE EN DANGER, dont voici un extrait
:

"... en dépit de ses qualités naturelles exceptionnelles, tant psychiques que morphologiques, la jeunesse saintoise est en danger. Le danger que génère l'absence dramatique et scandaleuse dans leur
commune des moyens de culture et de divertissement. Car doublement isolés sur leur île, les jeunes Saintois souffrent non seulement d'être coupés de tout contact, de tout échange avec l'extérieur,
mais de toute possibilité, chez eux, de s'ouvrir au monde, d'entretenir et de développer l'équilibre et les potentialités dont, par chance, ils héritent à la naissance. Cette situation doit être
ici dénoncée et condamnée comme une atteinte à la dignité d'une jeunesse à qui on ne laisse qu'une alternative, celle de mourir d'ennui ou de succomber aux tentations faciles de l'alcoolisme et de
la drogue, portes ouvertes à toutes les formes de déchéance et de délinquance...."

Sans commentaire


conscience saintoise 18/06/2009 23:42

Les beaux propos abstraits ont du bien, ils permettent souvent de cerner les problèmes et de proposer des solutions mais il ne faut pas qu'il jouent le rôle unique de ventilateurs.
A mon avis ce qui manque aux Saintes pour tenter de régler ces fléaux liés à l'oisiveté, c'est du concret. Si au lieu de gaspiller de l'argent à des réalisations inutiles et coûteuses comme la nouvelle place de Petite anse, comme tout le béton que l'on met partout à commencer par le fameux mur du stade,on réalisait par exemple entre autres une vraie médiathèque moderne et bien gérée, beaucoup de jeunes de la nouvelle génération prendraient peut-être le goût à la lecture, au débat, à la culture au sens large et ne seraient pas tentés (ou moins) par les paradis artificiels qui transformeront bientôt notre île en véritable enfer, si ce n'est déjà pas le cas. Mais qui dans notre municipalité, responsable du présent et de l'avenir est capable de proposer et de concrétiser les véritables solutions.. Je cherche...

passe de la baleine 15/06/2009 20:32

IL faut en parler mais ne pas non plus s'alarmer en pensant qu'aux saintes le problème de la drogue est un fléau irréversible à remédier il faut pour cela passer
apprivoiser le mal par le dialogue
Le vrai enjeu consiste cependant à aider, à prendre au sérieux sans le dramatiser,
Identifier le stress,
cerner tous les aspects et surtout,insister à y apporter des réponses.
Réussir à convaincre qu'ils seront les acteurs de la société dans les vingts qui viennent.
Inviter à décrire la peur, afin de montrer la confiance qu'apporte la génération précédente à leur devenir. Montrer de la compréhension à l'angoisse, sans pour autant vous y associer en disant comment avancer serein vers sa vie d’adulte.
Vous n’obtiendrez pas la victoire en un soir, mais c’est ainsi que peu à peu triomphe sera acquis

crabe là 14/06/2009 15:24

Les buveurs de bieres ont succedé aux buveurs de rhum; par quoi seront remplacés les fumeur de cannabis? la coke? la drogue du violeur? estce cela la modernité qui vient

Profil

  • L'archipélien
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.
  • Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Einstein.

Archives